Chargement ...
Désolé, une erreur est survenue lors du chargement du contenu.

24880Fichier - regles_fonctionnement.htm

Agrandir la zone des messages
  • tortues@...
    9 sept.
      R�gles de fonctionnement de la liste de discussions 'Tortues'

      La liste Tortues

      Principes, et r�gles de fonctionnement

      L'abonnement (gratuit et ouvert � tous) � la liste de discussions Tortues
      suppose l'acceptation des r�gles �l�mentaires et tr�s simples cit�es dans ce document

      Ce document est un rappel du contenu du mail de bienvenue. Afin de nous assurer que chacun le lit et le respecte lors des envois de mails, nous l'envoyons d�sormais chaque mois � tous les abonn�s de la liste. Vous pouvez le d�truire si vous voulez, c'est un choix. Il vous suffit de n'en conserver qu'un seul, le dernier re�u, mais conservez-le car les r�clamations portant sur un point qui trouve justement sa r�ponse dans ce pr�sent document sont particuli�rement mal venues, les propri�taires de la liste g�rant cet espace durant leur temps de loisirs et non � titre de travail r�mun�r� ! Autant que possible conservez toujours le plus r�cent re�u, les plus anciens pouvant �tre devenus obsol�tes par une mise � jour effectu�e dans le dernier re�u. Et bien entendu, prenez le temps de le lire quand vous en recevez un nouveau, ne serait-ce que pour vous rem�morer les 8 r�gles de base qu'il contient, et pour prendre connaissance des �ventuelles nouveaut�s de son contenu. Lorsqu'une nouveaut� sera ins�r�e par rapport � la version du mois pr�c�dent, le passage modifi� portera en marge l'indication Mise � jour.

      La liste Tortues est la plus ancienne liste de discussions fran�aise sur les tortues. Elle est aussi la plus active. Elle respecte scrupuleusement la l�gislation sur l'�levage des animaux non-domestiques et vous incite � vous-m�me respecter cette l�gislation. Son r�le est de vous aider � �lever vos tortues, vous permettre d'�changer des id�es de fa�on tr�s amicale avec des dizaines d'autres amateurs de tortues ainsi que des responsables d'associations, des biologistes et v�t�rinaires ayant une grande connaissance des tortues, mais elle vous enseignera �galement les r�gles de la l�gislation.

      La liste Tortues compte aujourd'hui pr�s de 900 membres ! Parmi les diff�rentes listes francophones d�di�es au tortues, elle est donc aussi celle qui poss�de le plus grand nombre d'abonn�s.

      Notre liste de discussions est un espace ouvert. Grand ouvert ! Vous y trouverez toutes sortes de passionn�s. Des d�butants, mais aussi des amateurs chevronn�s, et des professionnels du monde scientifique...

      Beaucoup d'entre nous sont des membres, voire des responsables d'associations.

      Tous les interlocuteurs de la liste, m�me les professionnels, interviennent ici de fa�on strictement b�n�vole. La liste n'a aucune activit� commerciale de quelque sorte que ce soit. Et aucune transaction financi�re n'est admise !

      Il n'y a pas de hi�rarchie dans la liste. Nous ne sommes ni une association ni une entreprise mais une simple communaut� de passionn�s �levant leurs tortues de fa�on responsable. Notre seul but � tous est de nous entraider et de faire progresser nos connaissances et la connaissance g�n�rale des tortues dans le milieu sauvage et en captivit�.

      N'h�sitez jamais � poser des questions ni � donner des informations si vous en avez, car cette liste est avant tout un lieu d'�change et d'amiti�. Cela signifie aussi qu'aucune question n'est ridicule, m�me la plus �l�mentaire. Etre un total d�butant n'est pas une honte mais une premi�re �tape que tout le monde franchit ou a franchi un jour.

      De m�me, n'h�sitez pas � proposer des sujets de discussion.

      Notre liste de discussions sur les tortues existe depuis le 26 septembre 2000. A sa cr�ation elle fut h�berg�e par Voila. En f�vrier 2003, suite � une longue s�rie de dysfonctionnements techniques de l'h�bergeur Voila, la liste de discussion a d�m�nag� pour �tre d�sormais h�berg�e par Yahoo.

      Sachez que cette liste de discussions n'est pas un banal forum m�me si elle en a plus ou moins le m�me usage. Sur la pr�sente liste de discussions chaque message est soumis � un contr�le rigoureux avant sa publication. Les impolitesses, les ind�licatesses, le non-respect du droit des animaux comme du droit de chacun sont absolument proscrits. Les messages pouvant porter atteinte ou nuisance sont filtr�s sans aucune tol�rance. Cela signifie �galement que les virus et les spams y sont s�v�rement pourchass�s afin qu'aucun ne passe sur la liste.

       

      Les petites annonces, avec leur cort�ge de probl�mes sont �galement rejet�s sauf s'il s'agit de vente de mat�riel.

      Il est donc totalement impossible d'acheter, donner ou vendre une tortue
      en passant une petite annonce sur cette liste de discussions.

      Tout message �mis dans ce but est rejet� sans appel !

      L'unique but de notre liste de discussions est l'information et la communication entre passionn�s.


      Nous vous donnons ci-dessous quelques �l�ments tr�s importants sur le fonctionnement de la liste. Conservez-les pr�cieusement car ils vous seront utiles.


      Dialoguer sur la liste :

      L'adresse de la liste est tortues@...

      Tous les messages �chang�s sur la liste vous parviendront de cette adresse. Et c'est cette adresse que vous utiliserez pour dialoguer.

       

      Voici quelques r�gles extr�mement simples mais tr�s importantes � respecter
      dans la r�daction de tout message adress� � la liste.

       

      Leur mise en application est �l�mentaire. Mais le respect de ces r�gles garantit l'efficacit� de la r�ponse qui vous sera faite par les intervenants. A question efficace... r�ponse efficace. Et l'application de ces 8 r�gles �l�mentaires vous incitera � n'oublier aucun d�tail susceptible d'orienter correctement, rapidement et efficacement les r�ponses.

      1.
      Lorsque vous d�marrez un nouveau sujet de discussion, veillez � ne pas utiliser le bouton "R�pondre" de votre logiciel de messagerie, mais utilisez le bouton "Nouveau message".

      Si vous voulez avoir des r�ponses, soyez agr�ablement lisible par tout le monde !  R�digez clairement. A�rez vos lignes ! Le mail n'est pas factur� au nombre de lignes ! Soignez votre orthographe et votre style sans n�cessairement �crire de la litt�rature. Les fautes d'orthographe, de grammaire, de syntaxe, voire de go�t, sont bien entendu toujours excusables mais on rep�re tr�s vite les personnes qui par paresse ne se relisent jamais. En vous exprimant � peu pr�s correctement en communaut� vous augmentez vos chances d'�tre bien compris, bien re�u aussi... et vous manifestez un signe de respect envers vos lecteurs.

       

      Lorsque vous r�pondez � un message cette fois-ci veillez � ne pas utiliser le bouton "Nouveau message" de votre logiciel de messagerie, mais utilisez le bouton "R�pondre". Et ne supprimez pas de votre r�ponse le texte du mail auquel vous r�pondez, ou conservez-en au moins l'essentiel car un e-mail contenant une r�ponse mais dans lequel n'appara�t plus le texte ant�rieur n'a aucun sens ! Et veillez � ce que vos r�ponses soient clairement d�tach�es du texte de votre interlocuteur.

      Ecrivez toujours l'essentiel de vos r�ponses en d�but de mail (en haut) et non pas � la fin (en bas). Ainsi vous �vitez � vos lecteurs la t�che parfois fastidieuse de rechercher l'endroit o� commence votre r�ponse puisqu'elle est toujours imm�diatement visible d�s l'ouverture du mail ! L� encore soignez votre �criture et a�rez vos lignes !

      Le but reste toujours le m�me : communiquer pour exprimer une id�e de fa�on lisible et agr�able !

      2.
      Pensez � utiliser fr�quemment l'ent�te ci-dessous pour vous pr�senter afin que vos interlocuteurs vous connaissent mieux et puissent vous r�pondre de la meilleure fa�on possible :

      Pr�nom :
      D�partement :
      (Information importante)
      Exp�rience :
      (D�butant ou Confirm�)
      Esp�ce et �ge approximatif de la tortue ou des tortues :
      (Si connus)
      Lieu de vie :
      (Terrarium ou Dehors)
      Alimentation habituelle :
      (ingr�dients principaux)
      Association :
      (Le cas �ch�ant)

      Les indications les plus importantes sont le d�partement, l'esp�ce des tortues, et le lieu de vie.

      C'est utile tout particuli�rement quand on pose une question. Mais c'est aussi un bon usage g�n�ral pour �tre bien re�u quand on r�pond � une question.

      Cet ent�te est vivement recommand� lors de votre premi�re intervention sur la liste ! S'il est absent de votre premier message, le mod�rateur ne manquera pas de vous le rappeler ! Il nous arrive aussi de rejeter des messages si cet ent�te est syst�matiquement omis par l'exp�diteur malgr� les nombreux rappels. Et ce pr�sent texte est lui-m�me un rappel !!! Bien entendu si votre premi�re intervention sur la liste juste apr�s votre abonnement est due � un probl�me de sant� vous alarmant et demandant une r�ponse urgente, votre mail ne sera absolument pas rejet� et il passera sur la liste imm�diatement quelle que soit la fa�on dont il a �t� r�dig�. Mais votre message suivant devra respecter les r�gles �nonc�es ici.

      Efforcez-vous de faire en sorte que votre ent�te soit en haut de tous vos messages adress�s � la liste. Inutile de le re-saisir � chaque fois... car vous pouvez tr�s facilement faire un rapide copier-coller depuis un pr�c�dent message. Il suffit de r�diger votre ent�te bien complet au moins une fois, et de le recoller dans les futurs messages.

      Notre but n'est pas d'exiger de vous des informations "standard" et de fa�on aveugle, mais de faire en sorte que les r�ponses qui vous seront donn�es soient les plus adapt�es possibles � votre probl�me ! Or sans informations pr�cises et compl�tes de la part du demandeur, il est impossible de deviner quelle est la cause possible ou probable de l'apparition d'un probl�me de sant�. Soyez pr�cis... et honn�te ! On ne vous jugera jamais sur vos erreurs ! Car tout le monde a fait et fait encore dans sa vie des erreurs ! En revanche on peut vous sermonner sur le refus de reconna�tre des erreurs. Et vous devrez l'accepter car c'est parfaitement normal de reconna�tre ses erreurs si on d�sire r�ellement progresser, r�parer les erreurs... et ne plus jamais les commettre !

      3.
      Si vous �crivez pour manifester une inqui�tude � propos de votre tortue, soyez aussi complet et aussi pr�cis que possible dans les descriptions fournies dans votre texte. Alimentation, lieu de vie, pathologies pr�c�dentes, �v�nements r�cents... sont souvent des informations d�terminantes pour la qualit� et la pertinence des r�ponses attendues. N'oubliez pas que vos interlocuteurs ne sont pas devins !

      �vitez les questions laconiques du genre "Ma tortue ne mange pas. Qu'est-ce qui se passe ?" Vous comprendrez facilement qu'on ne peut pas r�pondre grand chose avec si peu d'informations...

      4.
      Veillez �galement � bien renseigner la zone "Sujet:" ou "Objet:" de votre mail. Ne la laissez pas vide ! Et veillez � ce que son libell� en quelques mots soit repr�sentatif du contenu du mail. Et si vous r�pondez � un message dont le contenu de cette zone para�t inappropri�, n'h�sitez pas � la rectifier ! Tout le monde y gagnera en temps dans les recherches futures, tant dans les archives de la liste que dans vos propres archives personnelles.

      5.
      Il est recommand� � chacun de relire au moins une fois son texte avant d'envoyer un message sur la liste, ceci dans le souci de s'exprimer dans un fran�ais correct m�me si ce n'est pas de la litt�rature, et de respecter les personnes qui vous liront.

      6.
      Aucune expression manifestant une agression n'est tol�r�e et les propri�taires veillent scrupuleusement au respect de ce point. Les interlocuteurs de la liste conversent sur un ton souvent tr�s amical mais toujours courtois. Notre liste de discussion �tant ouverte aux d�bats sensibles, les diff�rences d'opinion sont bien entendu respect�es mais devront aussi �tre respectables... Toute pol�mique sera inexorablement avort�e par les mod�rateurs. L'absence de pol�mique n'emp�che pas la pr�sence de d�bats contradictoires... Bien au contraire...

      7.
      Veillez �galement � signer vos messages.
      M�me avec un pseudo, mais soyez convivial. En entrant dans une discussion vous proposez un dialogue ouvert avec vos interlocuteurs. Or on ne discute jamais ouvertement avec une personne qui ne signe pas ses messages !

      8.
      Bien que les propri�taires mod�rateurs de la liste prot�gent efficacement celle-ci de toute intrusion virale, il est recommand� � chacun de s'�quiper d'un antivirus et de le tenir � jour par un t�l�chargement automatique au minimum chaque semaine. Tous les antivirus offrent maintenant un t�l�chargement automatique quotidien de leurs mises � jours. Ne le d�sactivez pas ! En effet, m�me si les virus ne passent pas par la liste (et nous y veillons tout particuli�rement puisque tous les messages sont contr�l�s avant leur parution et non pas apr�s), rien n'emp�che que vous ne les �changiez entre vous par voie priv�e ! Afin que votre antivirus fonctionne correctement, vous devez �galement vous assurer de bien laisser votre syst�me Windows effectuer lui aussi ses propres mises � jour automatiques via Internet par WindowsUpdate. Alors prot�gez-vous ! De cette fa�on vous contribuerez aussi � prot�ger tous vos correspondants... L� encore n'h�sitez pas � nous demander de l'aide en cas de gros probl�me. Par ailleurs, est-il besoin de rappeler que les syst�mes Mac OS et Linux sont eux aussi maintenant la cible de virus ! Et des antivirus sont pr�vus aussi pour ces syst�mes d'exploitation. Donc toute participation � la liste Tortues sans antivirus est impardonnable en raison des risques d'�changes de virus entre les abonn�s eux-m�mes !


      Photos, images, typographie :

      L'usage du codage HTML est commun�ment admis sur notre liste de discussion. Vous pouvez donc utiliser

      le gras,
      le soulign�,
      l'italique,
      la couleur,

      les

      tableaux

      ...
      et m�me les photos !

      Veillez toutefois � ne pas abuser des photos afin de ne pas p�naliser vos interlocuteurs par des temps de communications t�l�phoniques trop importants. A la campagne tout le monde n'a pas l'ADSL, loin de l�... souvenez-vous en !

      Efforcez-vous �galement de limiter vos photos
      � une taille maximale de 640 x 480 pixels

      afin, ici �galement, de ne pas p�naliser vos interlocuteurs par la taille des images � l'�cran.
      Plus une image est grande, plus elle est longue � t�l�charger.

      Une astuce : scannez vos photos avec une r�solution maximale de 50 ou 72 points par pouce. Sur Internet c'est plus que suffisant et vos fichiers transmis seront beaucoup plus petits et donc beaucoup plus rapides � recevoir. Cette r�solution est souvent insuffisante pour une impression mais toujours suffisante pour un affichage � l'�cran. Sachez aussi que les mod�rateurs de la liste vous aideront sans aucune difficult� � redimensionner ou recadrer vos photos ou � ajuster leur r�solution (nombre de points par pouce) pour qu'elles puissent passer sur la liste sans perte de qualit�. Vous faites un envoi contenant une ou plusieurs photos. S'il est refus� par un des mod�rateurs pour cause de photos trop volumineuses, le mod�rateur vous renvoie une version all�g�e de vos photos. Il vous suffit donc d'enregistrer la nouvelle version des photos que le mod�rateur vous a envoy�es, puis de r�it�rer votre mail en y joignant cette fois-ci les nouvelles photos. Nous ajoutons une lettre ou un chiffre terminal � la fin du nom des photos retouch�es que nous vous envoyons, ceci afin que vous les reconnaissiez et de d�truisiez pas vos originaux en enregistrant ces nouvelles versions. Conservez vos originaux ! Car pour votre propre usage vous en aurez encore besoin, notamment si vous d�sirez les imprimer plus tard.

      Les e-mails dont la taille est hors des limites du raisonnable (environ 400 Ko) sont rejet�s. Et ce que la raison soit la pr�sence de photos trop volumineuses ou la pr�sence de pi�ces jointes documentaires trop volumineuses. Il faudra donc vous efforcer de rester dans des limites compatibles avec le confort d'utilisation et les temps de communication des abonn�s qui n'ont pas encore le Haut-D�bit. Parfois deux ou trois petits mails qui se suivent valent mieux qu'un gros, parce qu'un petit mail dont le t�l�chargement est termin� n'aura plus besoin d'�tre t�l�charg� si une panne de connexion survient lors du t�l�chargement du petit mail suivant. Encore une fois, le but vis� est l'�conomie de temps de connexion pour les personnes ne disposant pas de l'ADSL ou du C�ble !

      Les documents constituant une infraction manifeste � la loi sur les Droits d'Auteur sont �galement rejet�s. Ceci dit, nous ne refusons pas les citations, m�me longues, que ce soit dans votre texte ou dans les pi�ces jointes, ainsi que les extraits partiels de documents, les articles de journaux, les photos venant de sites web ou de livres, etc. Voire des pages enti�res. Mais l'acceptation de publication de ces pi�ces jointes ou de ces citations ne vous sera accord�e que si vous citez honn�tement et tr�s clairement vos sources.


      Petites annonces :

      Par souci de d�ontologie,
      nous n'acceptons aucune proposition d'achat, de vente
      ou d'�change d'animaux sur la liste, quelle qu'en soit l'esp�ce,
      m�me autoris�e par la l�gislation.

      Toute tentative dans ce sens sera syst�matiquement refus�e.

      Les messages dont le texte peut laisser penser qu'ils v�hiculent indirectement
      une recherche de tortues seront �galement refus�s.

      Les propositions de don seront redirig�es vers l'association comp�tente en fonction de votre d�partement, notamment s'ils rev�tent un cas de grande urgence (d�c�s ou invalidit� d'un propri�taire par exemple, ou tortue trouv�e que vous ne pouvez garder chez vous). Nous parlons bien ici de don, pas de troc ! Les associations �tant soumises � la m�me l�gislation que vous, elles n'ach�tent donc aucune tortue et ne vendent aucune tortue !

      Vous pouvez bien s�r proposer des achats, des ventes ou des �changes de tortues � des abonn�s de la liste, mais en vous adressant directement � eux sans passer par celle-ci. D'une mani�re g�n�rale, des garanties de s�rieux vous seront demand�es et exig�es. Notez que des propositions malhonn�tes sont parfois rapport�es clairement par des destinataires aux propri�taires de la liste. En cas de r�p�titions de plaintes, nous pouvons proc�der � l'expulsion de la personne � titre de pr�caution. Bien que n'�tant pas favorables d'une mani�re g�n�rale � la d�lation dans la vie civile, nous ne pouvons qu'encourager les mesures coercitives prises contre les personnes n'ayant de respect ni envers les lois ni envers les animaux.

      Si vous r�pondez � un interlocuteur vous proposant un achat, une vente ou un �change, veillez �galement � utiliser son e-mail personnel et non pas la liste. Et veillez, � titre d'acqu�reur ou de c�dant, � vous conformer vous-m�me � la l�gislation en vigueur.

      L'usage de la liste est strictement r�serv�e
      � des sujets d'information et des �changes d'id�es sur les tortues.

       

      Veillez � respecter
      la r�glementation europ�enne
      et la l�gislation fran�aise

      Tous les documents officiels et � jour sur la l�gislation sont disponibles � cette adresse :
      http://perso.wanadoo.fr/jacques.prestreau/tortues/pdf/legislation.htm

       

      Les seules petites annonces qui seront accept�es sans aucune difficult�
      sont toutes celles relatives au mat�riel ou � des ingr�dients alimentaires.
      Nous vous invitons m�me tr�s vivement � passer par la liste de discussions Tortues
      pour toute proposition d'achat, de vente, ou d'�change de mat�riel ou de plantes !


      Pi�ces jointes :

      L'usage des pi�ces jointes est tout � fait autoris� sur la liste. Les pi�ces jointes sont m�me abondamment utilis�es pour les diffusions de documents p�dagogiques essentiels, les demandes d'identifications d'esp�ces, les descriptions illustr�es d'enclos des abonn�s, les documents de pr�sentation d'associations, etc.

      Les photos doivent �tre au format jpg ou gif ou png, car c'est le standard graphique sur Internet. Ces deux formats de fichiers graphiques sont reconnus par toutes les machines.

      Pour la m�me raison, si vous envoyez un document r�alis� avec un traitement de texte, ne l'envoyez pas au format wks de Works par exemple, ni au format doc de Word, mais au format rtf (Rich Text Format) reconnu universellement par tous les traitements de texte, quelle que soit la machine. Pour envoyer un document au format rtf, il vous suffit d'utiliser la fonction "Enregistrer sous" de votre traitement de texte et de choisir le type de fichier rtf ("Rich Text Format" ou "Format Texte Enrichi").

      L'id�al est d'employer un convertisseur PDF enregistrant absolument n'importe quel document (y compris vos documents Word) dans le format pdf d'Adobe Acrobat Reader ou Adobe Reader. Ces convertisseurs s'utilisent comme une imprimante mais �crivent un fichier au lieu d'imprimer sur une imprimante (exactement comme si vous cliquiez sur "Enregistrer sous"). Il en existe qui sont totalement gratuits sur Internet. L'un d'entre eux, excellent et rivalisant avec les meilleurs outils payants, est propos� � cette adresse : http://sourceforge.net/projects/pdfcreator/. Ce logiciel totalement gratuit peut fonctionner en 27 langues dont le fran�ais (gr�ce � un fichier suppl�mentaire propos� sur le site)

      Les tableaux faits par un tableur ou un logiciel de gestion de bases de donn�es pourront �tre au format dbf de dBase IV ou au format csv, car ce sont �galement des formats universels. Le format xls d'Excel n'est universellement reconnu que s'il s'agit du format xls d'Excel 4. Les formats Excel plus r�cents seront accept�s par les mod�rateurs de la liste, mais sans garantie de r�sultat. Alors pr�f�rez le format reconnu par tous les tableurs et tous les logiciels de bases de donn�es : le format csv. Encore une fois gr�ce � la fonction "Enregistrer sous".


      Consulter les archives :

      A tout moment vous pouvez consulter l'historique des messages de la liste depuis sa cr�ation en allant � la page

      http://fr.groups.yahoo.com/group/tortues/

      Les utilisateurs d'outils de "news" au format RSS pourront trouver �galement � cette adresse le lien permettant l'abonnement de leur outil au RSS de la liste.

      N'oubliez pas que plusieurs abonn�s de la liste ont �galement cr�� de tr�s bons sites sur les tortues. G�n�ralement ils l'indiquent dans leur signature. Vous y trouverez toujours des informations int�ressantes et en accord avec celles �chang�es sur la liste. Ces informations peuvent �tre d'excellents points de d�part pour exprimer une question ou pour d�battre d'un nouveau sujet.

      Les propri�taires de la liste sont �galement eux-m�mes auteurs de sites Web tr�s complets sur les tortues. Vous trouverez leurs adresses au bas de ce pr�sent document.


      Changer le mode de r�ception :

      Il vous est possible de recevoir les messages non pas un par un mais sous la forme d'une compilation p�riodique. Si vous choisissez cette option il vous suffit de nous le demander en priv� � l'adresse tortues-owner@... ou tortues-proprietaire@... ou � une de nos adresses personnelles (voir ci-dessous).

      Les personnes qui ont cr�� un compte Yahoo peuvent le faire eux-m�mes en allant � la page d'accueil http://fr.groups.yahoo.com/group/tortues/ et en cliquant sur le lien Options d'envoi visible en haut � droite de la page... ou en allant directement � la page  http://fr.groups.yahoo.com/group/tortues/join

      C'est int�ressant si vous avez le sentiment que votre bo�te aux lettres est "envahie" de messages. Mais sachez alors que n�cessairement ce mode de r�ception ne vous permet plus de suivre les discussions "en direct" (mais il vous suffit de consulter les archives au jour le jour pour suivre leur �volution en attendant votre nouveau condens� p�riodique).

      Cette disposition particuli�re peut �tre provisoire (pour les vacances par exemple) ou permanente, au choix. Elle n'est jamais vraiment d�finitive puisqu'on peut toujours changer cette option autant de fois que n�cessaire. Bien s�r elle ne vous emp�che pas d'envoyer des messages � volont�. Ce qui n'est pas possible si vous vous d�sabonnez.

      Vous pouvez �galement choisir un mode d'abonnement dans lequel vous ne recevez aucun mail, la consultation se faisant alors uniquement � travers les archives. Par ce moyen, aucun e-mail n'est envoy� � votre adresse. En revanche cela vous oblige � maintenir active votre connexion pendant toute la dur�e de la consultation des r�centes archives. Ce mode de r�ception est �galement int�ressant pendant une longue absence. L� encore elle ne vous emp�che pas d'envoyer des messages � volont�. Ce qui n'est pas possible si vous vous d�sabonnez.


      Joindre les propri�taires :

      Vous pouvez poser des questions techniques informatiques ou portant sur des probl�mes relationnels en utilisant l'adresse des propri�taires de la liste tortues-owner@... ou tortues-proprietaire@.... Quoi qu'il arrive nous vous r�pondrons toujours. Ces questions ne devront jamais �tre envoy�es directement � la liste ! Seuls les propri�taires de la liste doivent en �tre destinataires !

      Les propri�taires de la liste sont :


      Se d�sabonner :

      Enfin, si un jour vous d�sirez vous d�sabonner, il suffira alors d'envoyer un mail vide � l'adresse tortues-unsubscribe@... (et surtout pas par un message � la liste !)

      Le d�sabonnement demand� � cette adresse ci-dessus sera imm�diat.


      Si vous constatez des probl�mes dans l'�mission ou dans la r�ception des messages, n'h�sitez pas � nous en faire part. Toute question re�oit une r�ponse, et nous n'envoyons aucune r�ponse automatique par un robot, toutes sont r�dig�es de fa�on personnelle par les propri�taires qui vous r�pondront en prenant du temps. Sachez en tenir compte.

      Conservez ce pr�sent document. Son contenu est tr�s important. Par ailleurs tous les liens qu'il contient sont directement cliquables !

       

      A tr�s bient�t sur la liste !

      Christelle et Jacques
      (propri�taires de la liste)
      tortues-owner@...
      ou
      tortues-proprietaire@...

    • Afficher les 248 messages portant sur le même sujet.