Chargement ...
Désolé, une erreur est survenue lors du chargement du contenu.

4694?

Agrandir la zone des messages
  • cyvard mariette
    7 août
      MON CŒUR GUÉRI ET MON ÂME RETROUVÉE Jean-Jacques Fournel Les Éditions Thula
      Avant-propos
      Depuis quelque temps déjà, plusieurs personnes m’encouragent à écrire un
      livre concernant les divers évènements marquants ou inhabituels de ma
      vie, dont mes trois expériences de mort imminente (EMI) ou NDE (Near
      Death Experience). Je n’étais pas vraiment convaincu de l’utilité d’un
      tel ouvrage, ni de son intérêt.

      Connaissant plusieurs notions, telles les coïncidences et les
      synchronicités, j’aurais dû me douter alors que ce n’était pas le
      meilleur moment pour amorcer ce projet. Ceci me sera clairement confirmé
      en mars 2008 lorsque ma trajectoire de vie connaitra une bénédiction
      complètement inattendue.


      À la grande stupéfaction totalement inexplicable pour mon cardiologue et
      mon médecin qui me suivent depuis de très nombreuses années, ceux-ci
      confirmaient la totale guérison de mes pathologies cardiaques dont les
      pronostics à moyen et long termes étaient plutôt pessimistes, et ce,
      depuis mon enfance.


      Au printemps 2008, je pouvais enfin débuter la rédaction de mon livre
      personnel. Ce projet me faisait beaucoup vibrer, car il avait désormais
      un sens précis depuis la confirmation de mes guérisons. Dorénavant, je
      n’aurai aucun doute de son intérêt et de son utilité pour les lecteurs
      éventuels.


      Mais au début de 2009, je ressens en moi un malaise grandissant qui
      épuise mes énergies à un point tel que je considère sérieusement annuler
      ce projet qui pourtant me stimulait énormément au cours des huit mois
      précédents. Pourquoi ce brusque revirement total ? Peu importe, je
      décide d’en interrompre l’écriture et de me concentrer alors à la
      rédaction d’un troisième ouvrage technique qui sera publié en septembre
      2009. L’Univers m’indiquera certainement le bon chemin à suivre, si
      besoin est, en temps et en lieu.


      Chacun d’entre nous bénéficie de l’assistance d’entités spirituelles
      tout au long de notre vie, spécialement lorsque nous leur demandons
      conseil sans chercher à obtenir un dénouement précis. Ces entités sont
      connues sous différentes appellations : guide spirituel, ange gardien,
      double, etc. Dans mon cas, lorsque j’expose un problème à cette entité,
      je reçois très souvent une réponse.

      C’est exactement ce qui est survenu au début d’avril 2009. Avant de
      m’endormir, je lui ai demandé conseil pour savoir si c’était juste de
      rédiger mon livre à propos de mes guérisons. C’est au travers d’un rêve
      que j’ai compris pourquoi j’avais soudainement décidé d’interrompre sa
      rédaction. À deux heures exactement, je me suis sorti du rêve en sursaut
      et dans l’obscurité de la chambre, j’ai choisi un livre parmi plus d’une
      centaine placés dans deux bibliothèques situées près du lit. J’ai allumé
      la lampe et j’ai constaté que ce livre s’intitulait « Les familles
      d’âmes » dont l’auteure est Marie Lise Labonté (voir bibliographie à la
      fin).


      J’entame la lecture et quelques minutes plus tard, je constate à ma
      grande surprise une similitude étonnante entre le contenu d’une dizaine
      de pages et mon vécu depuis 10 ans environ. Il me rappelle une fois de
      plus à quelle famille d’âmes j’appartiens ainsi que les dons qui y sont
      associés, mais que j’hésite toujours à utiliser. Je surligne les
      principaux passages et le lendemain, demande à mon épouse Lucy de lire
      le tout. Elle me regarde bouche bée en s’exclamant : « Mais c’est ton
      histoire ! »
      Le message est clair ! Je dois terminer la rédaction de cet ouvrage. Et
      dire que la veille même, je pensais effacer à tout jamais une centaine
      de pages déjà écrites, mais pourquoi ?


      Les raisons m’ont été clairement dévoilées dans ce rêve mentionné plus
      haut. Pourquoi ces raisons m’étaient-elles inconnues auparavant alors
      qu’elles étaient si évidentes ? J’ai compris que l’égo avait été blessé
      et outré par les réactions de scepticisme, d’indifférence voire même de
      moqueries de mon entourage après leur avoir annoncé mes guérisons.


      Lorsque de telles rebuffades proviennent d’inconnus ou de simples
      connaissances, il est alors relativement facile de ne pas trop s’en
      offusquer. Par contre, elles ont un impact néfaste lorsque des membres
      de la famille ou des amis proches tiennent les mêmes propos. Au lieu de
      se réjouir pleinement de cet évènement inattendu et de célébrer le
      retour à la santé d’un être cher, la majorité de mes « amis » et la
      plupart des membres de la famille, outre ma famille immédiate, me
      considèrent dorénavant comme étant au mieux un illuminé ou un fabulateur
      ou au pire, un halluciné ou un déséquilibré malgré la possession d’une
      copie de mon dossier médical attestant le tout.


      Parmi tous les intervenants médicaux qui connaissent bien mes
      antécédents pathologiques ou qui ont accès à ces données, un seul
      d’entre eux a osé me demander ce qui selon moi a contribué à ces
      guérisons et qui a écouté attentivement mes explications. Il s’agit de
      mon endodontiste (spécialiste des maladies de la pulpe des dents). Quant
      aux autres, ils n’osent même pas aborder ce sujet qui va à l’encontre de
      tout ce qu’ils ont appris depuis leur formation médicale.


      Bien que de plus en plus d’intervenants en médecine scientifique croient
      qu’il puisse exister effectivement un lien étroit entre nos ressentis et
      nos réactions face aux aléas de la vie et des maladies, cette approche
      psychobiologique, ou toute autre approche holistique, reste encore un
      sujet tabou. Très peu d’entre eux se risquent à aborder ou à discuter
      ouvertement d’une telle possibilité de peur d’être bannis par leurs
      pairs ou réprimandés par l’ordre des médecins. N’oublions surtout pas le
      grand pouvoir et l’influence énorme qu’ont de très lucratives compagnies
      pharmaceutiques.


      Voilà plus d’un demi-siècle déjà qu’une multitude d’informations est
      disponible quant au rôle majeur de la pensée et de son influence sur la
      santé et le bienêtre. Nos attitudes jouent un rôle catalyseur
      considérable dans la création ou la destruction de notre santé. Par
      exemple, le stress et la dépression influent négativement sur notre
      pouvoir de guérison en affaiblissant notre système immunitaire. La
      colère, la rancœur et l’amertume compromettent le processus de guérison,
      voire même peuvent l’interrompre.


      Notre volonté de guérir et surtout notre engagement à participer
      pleinement à ce projet de guérison constituent un pouvoir illimité. Sans
      cette puissance intérieure, une maladie asservira souvent le corps avec
      peu de difficulté.

      Notre corps est vraiment miraculeux ! Par l’intermédiaire du cerveau, il
      capte des millions de données à la seconde provenant de notre organisme
      et nous avise instantanément lorsqu’il constate un problème. Par
      exemple, un tel signal peut apparaitre sous forme d’un malaise (douleur,
      fièvre, tremblement, étourdissement, toux ou autre symptôme), d’un
      dysfonctionnement, d’un trouble psychologique ou d’une maladie.


      Lorsque nous entendons un bruit suspect en roulant en voiture ou
      constatons un signal visuel au tableau de bord, comme « vérifier huile
      », nous pouvons choisir soit : 1) de consulter rapidement un garagiste
      afin qu’il puisse déterminer l’origine et régler le problème ; 2)
      remettre à plus tard ; ou 3) ne pas tenir compte de ces manifestations.
      Les deux dernières approches seront à nos risques et périls. Si nous
      décidions de négliger ce signal, il est bien possible que le moteur
      rende l’âme à court terme. Il en est de même lorsque nous négligeons les
      divers signaux de notre « tableau de bord » corporel qui est sous le
      contrôle de notre « ordinateur », le cerveau.


      Reprenons maintenant l’exemple du signal « vérifier huile ». Au lieu de
      chercher la source du problème et d’y remédier, un garagiste décide
      d’enlever l’ampoule du voyant allumé. Ce qu’il a fait vraiment c’est
      interrompre le symptôme (voyant allumé). Tôt ou tard, nous risquons de
      subir des dommages très sérieux. Il faut donc être bien conscient que
      dans le domaine médical, un traitement quelconque (pilule, injection,
      etc.) vise souvent à nous débarrasser d’un symptôme spécifique, ou du
      moins à l’atténuer, sans considérer la source du problème.


      Ce que je vous propose dans cet ouvrage c’est de ne pas vous limiter à «
      retirer l’ampoule », mais aussi d’effectuer un examen approfondi de tout
      signal pertinent qui arrive à votre « ordinateur de bord » afin de
      pouvoir cheminer à nouveau en toute quiétude.


      Les miracles existent vraiment ! Ils surviennent quotidiennement, mais
      nous sommes trop occupés ou préoccupés pour les constater. Au lieu
      d’avoir de la gratitude pour les choses qui sont positives dans nos
      vies, nous portons plutôt notre attention sur celles qui nous déplaisent
      ou sur nos manques, sous l’influence constante de l’égo. Mes guérisons
      furent certes un moment de grâce inattendu, mais aussi le résultat
      bénéfique de mes diverses prises de conscience effectuées notamment : 1)
      suite à des évènements marquants de ma vie ; 2) à l’occasion de
      formations et séminaires en psychobiologie et autres disciplines ; 3)
      lors de lectures pertinentes ; et 4) suite à des coïncidences et des
      synchronicités remarquables.


      De telles prises de conscience, mais surtout les actions que nous
      choisissons d’entreprendre en conséquence, constituent un des éléments
      clés nous permettant d’accéder à une meilleure santé physique et à un
      mieux-être psychologique. Pour y parvenir, il est nécessaire d’atténuer
      l’influence de l’égo, de confronter nos peurs et de valider la
      pertinence de nos valeurs ainsi que de nos croyances comme je
      l’expliquerai plus tard.

      Il est probable que certains passages de ce livre puissent paraitre
      invraisemblables pour certains lecteurs. Sachez que bien que j’ai
      toujours eu une ouverture d’esprit à l’égard de manifestations
      inexplicables, vu mon expérience de vie, j’étais néanmoins très
      sceptique envers certaines choses. Du moins, jusqu’à ce que je subisse
      personnellement de tels phénomènes étranges.


      C’est donc très humblement que je vous présente dans cet ouvrage mon
      interprétation des divers évènements qui ont mené à mes guérisons
      récentes et à une réorientation de ma vie. Mon souhait le plus ardent
      est que ce livre puisse être utile à chacun d’entre vous.

      N.B. Évidemment, toute approche développée dans ce livre doit être
      complémentaire aux soins et traitements médicaux conventionnels proposés
      par les médecins et autres professionnels de la santé.

      Jean-Jacques Fournel Sainte-Julie (Québec) Canada Novembre 2009

      ---
      L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
      https://www.avast.com/antivirus
    • Afficher les 20 messages portant sur le même sujet.