Chargement ...
Désolé, une erreur est survenue lors du chargement du contenu.

Ceci est un communiqué de presse de l'UNHCR

Agrandir la zone des messages
  • PRESSE AFRICAINE
    Ceci est un communiqué de presse de l UNHCR UNHCR
    Message 1 de 48 , 24 janv. 2007
       
       
       
      Ceci est un communiqué de presse de l'UNHCR
       
      UNHCR les camps en Algérie

      Aujourd'hui, des spécialistes de la nutrition et de la gestion de l'alimentation de l'UNHCR et du PAM commenceront une mission de 12 jours dans les camps de réfugiés sahraouis dans l'ouest de l'Algérie pour évaluer la terrible situation alimentaire et les conditions nutritionnelles dans les camps de réfugiés à la suite d'une récente interruption de l'approvisionnement alimentaire. Les spécialistes seront accompagnés par des ONG partenaires et des représentants de pays donateurs, et ils passeront les 12 jours dans les cinq camps de réfugiés, où ils rencontreront les bénéficiaires de cette aide, les représentants des réfugiés et les autorités algériennes. Ils entreprendront une étude nutritionnelle approfondie, évalueront les mécanismes de stockage et de distribution.

      Des missions d'évaluation alimentaire sont entreprises tous les deux ans. Lors de la dernière, en 2005, l'UNHCR et le PAM avaient conclu qu'il y avait des problèmes de malnutrition dans les camps. Alors, des mesures pour y remédier avaient été prises par différentes agences et ONG. La quantité d'aliments frais, tels que les fruits et les légumes, la farine de soja, de la nourriture supplémentaire et des biscuits énergétiques avait été augmentée. Dans les camps, la création de jardins potagers avait été encouragée. La distribution d'eau avait été améliorée en mettant en place des points d'approvisionnement d'eau, par rapport au transport de l'eau auparavant effectué par camion citerne.

      Alors que l'UNHCR et le PAM ont mis l'accent sur les bénéficiaires les plus vulnérables, la population des camps a reçu une aide supplémentaire de donateurs bilatéraux et d'ONG. Mais l'aide pour les réfugiés sahraouis n'a pas été suffisante et l'UNHCR, le PAM et leurs partenaires ont, à plusieurs occasions, demandé des fonds supplémentaires pour faire face à cette situation oubliée. En février 2006, après les inondations dévastatrices dans la région, l'UNHCR, le gouvernement algérien et la communauté internationale ont répondu rapidement avec un programme d'urgence s'élevant à un million de dollars. Mais, les appels répétés pour des fonds supplémentaires, encore en octobre dernier, ont produit peu d'effets, provoquant fin 2006 une interruption temporaire de l'approvisionnement alimentaire et une détérioration de la situation nutritionnelle dans les camps. Depuis l'approvisionnement alimentaire a partiellement repris.

      Les réfugiés sahraouis ont commencé à arriver en Algérie au milieu des années 70. L'UNHCR et le PAM ont depuis fourni assistance à ce groupe depuis le début de l'afflux des réfugiés sahraouis dans la région de Tindouf en 1975 - 1976.

       
       
       
      *************
       
      Ce communiqué de presse vous a été transmis par l'Association de la Presse Panafricaine.
       
      **************
       
       
       
      Pour plus d'information sur les missions de l'APPA, cliquez ici.
       
       
      Association de la Presse Panafricaine (APPA)
      CAPE – Maison de Radio France – 116 avenue du Président Kennedy – 75016 Paris
      Tél : 06 61 79 77 18   -    Tél : 00 33 (0)70 90 87 76
      E-mail : appa.org@...
      Skype : npm-npm
      Skype Me™!
       
    • PRESSE AFRICAINE - Le Conseiller Spécial
      Ceci est un communiqué de presse de l UNHCR
      Message 48 de 48 , 9 mars 2007
         
         
         
        Ceci est un communiqué de presse de l'UNHCR
         

        Ethiopie / Soudan * Deux nouveaux corridors pour les retours L'ouverture prévue ce samedi de deux nouveaux corridors pour les rapatriements depuis l'ouest de l'Ethiopie vers le Sud-Soudan devrait ouvrir la voie du retour de milliers de réfugiés. Les deux premiers convois devraient partir samedi transportant quelque 800 réfugiés soudanais des camps de l'ouest de l'Ethiopie regagnant ainsi leur foyer.

        Les deux nouveaux corridors, portant à trois le nombre de corridors depuis l'Ethiopie, va aider l'agence à rapatrier la plupart des 37 000 réfugiés vivant dans les camps de Fugnido, de Dimma et d'Yerenja. De nombreux réfugiés vont rentrer dans les zones du Haut Nil, dans les Etats de Jonglei et du Nil Bleu au sud-est du Soudan.

        Les nouveaux corridors amènent à huit le nombre total des corridors reliant les pays voisins avec le Sud-Soudan * la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, l'Ouganda, le Kenya et l'Ethiopie- avec divers lieux à l'intérieur du Sud-Soudan.

        Samedi, le premier convoi organisé par l'UNHCR, le Gouvernement éthiopien et l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) devrait transporter 300 réfugiés soudanais depuis le camp de Fugnido vers Pagak, dans l'Etat du Haut Nil empruntant le tout nouveau corridor pour les rapatriements reliant Gambella à Pagak. Fugnido, le plus grand camp de réfugiés en Ethiopie, accueille près de 27 000 réfugiés soudanais.

        Un second convoi, prévu samedi, devrait transporter 500 réfugiés depuis le petit camp isolé de Yarenja, au nord de Gambella ouvrant le corridor de retour Yarenja * Bambodi * Damazin. Nous prévoyons d'organiser un total de trois convois ce mois-ci pour aider au rapatriement des 1500 réfugiés présents dans le camp de Yarenja.

        Avant le départ, l'UNHCR et ses partenaires fourniront aux rapatriés des couvertures, des jerrycans, des nattes et des filtres pour l'eau et des kits d'hygiène. D'autres matériels seront fournis après l'arrivée.

        En 2007, nous prévoyons d'assister quelque 20 000 Soudanais à rentrer depuis l'Ethiopie, soit près d'un tiers des 66 000 réfugiés soudanais vivant dans le pays. Un total de 6 285 réfugiés soudanais sont déjà rentrés depuis l'Ethiopie avec l'assistance de l'UNHCR depuis que le programme de rapatriement volontaire a été lancé en mars 2006. Des milliers d'autres sont rentrés par leurs propres moyens.

        Depuis la signature des Accords de paix entre le Gouvernement soudanais et le Mouvement pour la libération du peuple soudanais (SPLA) en janvier 2005, environ 102 000 réfugiés sont rentrés au Sud-Soudan depuis divers pays, y compris 32 400 d'entre eux ayant bénéficié de l'assistance de l'UNHCR. La semaine dernière, l'agence a lancé un appel de 56,1 millions de dollars pour ses opérations de rapatriement et de réintégration au Sud-Soudan cette année.

         
        *************
         
        Ce communiqué de presse vous a été transmis par l'Association de la Presse Panafricaine.
         
        **************
         
        Pour plus d'information sur les missions de l'APPA, cliquez ici.
         
         
         

        L’utilisateur de la liste de diffusion de l’APPA est averti qu'en aucun cas l’APPA, administrateur de cette liste de diffusion, ne pourra être tenu pour responsable d'une quelconque erreur ou omission. L'abonné est également averti que l’APPA dégage toute responsabilité pour les informations écrites ou fournies par des tiers. La publication libre de communiqués de presse, d’annonces presse, d’invitations, d'articles et commentaires sur la liste de diffusion de l’APPA est un service offert par l’APPA à ses utilisateurs. L’APPA n'engage pas sa responsabilité pour les informations inexactes, erreurs de droit, et opinions émises sur la liste de diffusion par des tiers.

         

         
        Association de la Presse Panafricaine (APPA)
        CAPE – Maison de Radio France – 116 avenue du Président Kennedy – 75016 Paris
        Tél : 06 61 79 77 18   -    Tél : 00 33 (0)70 90 87 76
        E-mail : appa.org@...
        Skype : npm-npm
        Skype Me™!
         

         

      Votre message a été soumis avec succès et sera remis aux destinataires brièvement.