Chargement ...
Désolé, une erreur est survenue lors du chargement du contenu.

dramatique

Agrandir la zone des messages
  • dannyda13
    http://www.sudouest.fr/2015/04/30/saint-vincent-de-cosse-24-blessee-dans-un-accident-d-ulm-une-femme-decede-1908592-2139.php Daniel
    Message 1 de 5 , 1 mai 2015
    • dannyda13
      La direction de la sécurité aérienne civile montre le funeste ratio entre le nombre des pratiquants et les décès. Selon elle, la moto tue un pratiquant
      Message 2 de 5 , 12 avr. 08:02
        " La direction de la sécurité aérienne civile montre le funeste ratio entre le nombre des pratiquants et les décès.
        Selon elle, la moto tue un pratiquant sur 5.000, contre un pour 2.600 pour l’aviation légère et un pour 333 pratiquants d’ULM. En 2015, selon les chiffres de la DGAC, les statistiques atteignaient 45 décès en 2015 chez des pratiquants d’ULM contre 17 pour les pilotes d’avion,"
      • Yves Legrand
        La grande majorité d entre nous, toutes pratiques confondues, va crever comme une loque dans un lit. Le ratio à la gomme est sans doute de près de 1 sur
        Message 3 de 5 , 12 avr. 11:19
          La grande majorité d'entre nous, toutes pratiques confondues, va crever comme une loque dans un lit. Le ratio à la gomme est sans doute de près de 1 sur 2... 

          Mon père est mort à 59 ans d'un cancer, mon grand père à 75 d'un truc encore pire...Son père avant lui est mort des suites de ses vacances à Verdun (organisées par l'État entre 1914 et 1918).

          Personnellement, si je me tue en ULM à 80 ans, je serai heureux... et pourtant je crois que je resterai prudent et que je vais continuer à me coucher pas trop tard le soir.

          Faites gaffe à vos fesses... mais pas au point de vous pourrir trop  la vie...vous ne vivrez de toute façon pas éternellement.

          Amicalement
          Yves

          Le mer. 12 avr. 2017 17:02, daniel.dalby@... [pouchel] <pouchel@...> a écrit :

          " La direction de la sécurité aérienne civile montre le funeste ratio entre le nombre des pratiquants et les décès.
          Selon elle, la moto tue un pratiquant sur 5.000, contre un pour 2.600 pour l’aviation légère et un pour 333 pratiquants d’ULM. En 2015, selon les chiffres de la DGAC, les statistiques atteignaient 45 décès en 2015 chez des pratiquants d’ULM contre 17 pour les pilotes d’avion,"

        • venoize
          Pas mieux en magasin... Si, si, je suis 100% d accord avec le récit d Yves : jouez hautbois, résonnez musette, volez heureux et prudemment, mais volez...
          Message 4 de 5 , 12 avr. 11:24

            Pas mieux en magasin...

            Si, si, je suis 100% d'accord avec le récit d'Yves : jouez hautbois, résonnez musette, volez heureux et prudemment, mais volez... Même si vous ne volez pas, vous ne vous en sortirez pas vivants ! Et puis, on n'est jamais à l'abri d'un coup de chance, des fois le vol se termine si bien qu'on peut recommencer...

            JMB


            Jean Marie BALLAND  -  20, rue de Venoize - 18300 BUE
            téléphone : +33 236 541 209 - +33 610 856 443
            émail :     venoize@...
            skype :     venoize
            GPS :       47°18'58.41" N - 2°47'21.18"E 



            Le 12/04/2017 à 20:19, Yves Legrand legrand.qdbp@... [pouchel] a écrit :
             
            La grande majorité d'entre nous, toutes pratiques confondues, va crever comme une loque dans un lit. Le ratio à la gomme est sans doute de près de 1 sur 2... 

            Mon père est mort à 59 ans d'un cancer, mon grand père à 75 d'un truc encore pire...Son père avant lui est mort des suites de ses vacances à Verdun (organisées par l'État entre 1914 et 1918).

            Personnellement, si je me tue en ULM à 80 ans, je serai heureux... et pourtant je crois que je resterai prudent et que je vais continuer à me coucher pas trop tard le soir.

            Faites gaffe à vos fesses... mais pas au point de vous pourrir trop  la vie...vous ne vivrez de toute façon pas éternellement.

            Amicalement
            Yves

            Le mer. 12 avr. 2017 17:02, daniel.dalby@... [pouchel] <pouchel@...> a écrit :
             
            " La direction de la sécurité aérienne civile montre le funeste ratio entre le nombre des pratiquants et les décès.
            Selon elle, la moto tue un pratiquant sur 5.000, contre un pour 2.600 pour l’aviation légère et un pour 333 pratiquants d’ULM. En 2015, selon les chiffres de la DGAC, les statistiques atteignaient 45 décès en 2015 chez des pratiquants d’ULM contre 17 pour les pilotes d’avion,"

          • paul pontois
            Si on ne fait rien d’intéressant, on ne vivra pas plus vieux, mais la vie nous semblera plus longue! Paul De : pouchel@yahoogroupes.fr
            Message 5 de 5 , 12 avr. 11:39

              Si on ne fait rien d’intéressant, on ne vivra pas plus vieux, mais la vie nous semblera plus longue!

               

              Paul

               

              De : pouchel@... [mailto:pouchel@...]
              Envoyé : 12 avril 2017 14:24
              À : pouchel@...
              Objet : Re: [pouchel] dramatique

               

               

              Pas mieux en magasin...

              Si, si, je suis 100% d'accord avec le récit d'Yves : jouez hautbois, résonnez musette, volez heureux et prudemment, mais volez... Même si vous ne volez pas, vous ne vous en sortirez pas vivants ! Et puis, on n'est jamais à l'abri d'un coup de chance, des fois le vol se termine si bien qu'on peut recommencer...

              JMB

               

              Jean Marie BALLAND  -  20, rue de Venoize - 18300 BUE
              téléphone : +33 236 541 209 - +33 610 856 443
              émail :     venoize@...
              skype :     venoize
              GPS :       47°18'58.41" N - 2°47'21.18"E 




              Le 12/04/2017 à 20:19, Yves Legrand legrand.qdbp@... [pouchel] a écrit :

               

              La grande majorité d'entre nous, toutes pratiques confondues, va crever comme une loque dans un lit. Le ratio à la gomme est sans doute de près de 1 sur 2... 


              Mon père est mort à 59 ans d'un cancer, mon grand père à 75 d'un truc encore pire...Son père avant lui est mort des suites de ses vacances à Verdun (organisées par l'État entre 1914 et 1918).

               

              Personnellement, si je me tue en ULM à 80 ans, je serai heureux... et pourtant je crois que je resterai prudent et que je vais continuer à me coucher pas trop tard le soir.

               

              Faites gaffe à vos fesses... mais pas au point de vous pourrir trop  la vie...vous ne vivrez de toute façon pas éternellement.

               

              Amicalement

              Yves

               

              Le mer. 12 avr. 2017 17:02, daniel.dalby@... [pouchel] <pouchel@...> a écrit :

               

              " La direction de la sécurité aérienne civile montre le funeste ratio entre le nombre des pratiquants et les décès.

              Selon elle, la moto tue un pratiquant sur 5.000, contre un pour 2.600 pour l’aviation légère et un pour 333 pratiquants d’ULM. En 2015, selon les chiffres de la DGAC, les statistiques atteignaient 45 décès en 2015 chez des pratiquants d’ULM contre 17 pour les pilotes d’avion,"

               

            Votre message a été soumis avec succès et sera remis aux destinataires brièvement.