Chargement ...
Désolé, une erreur est survenue lors du chargement du contenu.

ornithologie méditerranéenne

Agrandir la zone des messages
  • a034847
    Bonjour à tous, Voici notre contribution hebdomadaire : Bird Census News, 23 (1-2) 2010: 21-27 La population chypriote de L’Aigle de Bonelli Aquila
    Message 1 de 143 , 13 déc. 2013

      Bonjour à tous,

      Voici notre contribution hebdomadaire :

      Bird Census News, 23 (1-2) 2010: 21-27

      La population chypriote de L’Aigle de Bonelli Aquila fasciata, le seul rapace qui niche sur l’île, est stable et saine. La densité de population est plus élevée qu’en Espagne et en France. L’espèce est présente dans toute l’île, probablement en raison de l’abondance et la bonne répartition des principales sources d’alimentation: les pigeons, les rats, les reptiles et la Perdrix chukar Alectoris choukar. La population est estimée à 31 - 39 couples reproducteurs, ce qui signifie une densité de 0,2 à 0,64 m² couples/100 km². 70% des nids ont été trouvés dans le Pin de Calabre Pinus brutia à une altitude moyenne de 625 m, bien qu’il y ait eu des variations de 55 à 1200 m. Les nids étaient éloignés l’un de l’autre de 7,4 km en moyenne et dans le nid il y avait habituellement deux œufs, parfois trois. De 1999 à 2009, des 62 nids suivis avec succès 89 jeunes se sont envolés. La chasse et l’empoisonnement sont les principales menaces pour cette espèce à Chypre.

      Bonne lecture.

      Amicalement,

      Walter

    • G=c3=a9rard_Joann=c3=a8s
      Bonjour à tous, Merci pour ce résumé.  Je ne comprends cependant pas le sens de la phrase La compétence accrue parmi les jeunes dans le nid retarde la
      Message 143 de 143 , 1 déc. 2017

        Bonjour à tous,

        Merci pour ce résumé.  Je ne comprends cependant pas le sens de la phrase "La compétence accrue parmi les jeunes dans le nid retarde la croissance et le gain de poids."  Ne s'agit-il pas de "concurrence, ou de "compétition" pour s'alimenter plutôt que de "compétence"?

        Bonnes observations.

        Le 30/11/2017 à 23:03, walter.belis@... [obsmedit] a écrit :
         

        Bonjour à tous,

         

        Voici notre nouvelle contribution hebdomadaire pour la semaine à venir.

         

        Sicurella B., Caffi M., Caprioli M., Rubilini D., Saino N. & Ambrosini R., 2015. Weather conditions, brood size and hatching order affect Common Swift Apus apus nestlings’ survival and growth.  Bird Study, 62 (1): 64-77.

        Une enquête sur le comportement de reproduction des Martinets noirs Apus apus, dans la ville italienne de Brescia, dans le nord de l'Italie, a beaucoup révélé. La croissance des oisillons est affectée par les conditions météorologiques: une combinaison de précipitations et de vents modérés et de températures élevées signifie un gain de poids. La compétence accrue parmi les jeunes dans le nid retarde la croissance et le gain de poids. Le quatrième oisillon éclos n’ a survécu dans aucun cas. Les jeunes nés tard dans la saison croissent plus rapidement, mais n'ont pas pris beaucoup de poids. Il est clair qu'ils devaient être prêts à temps pour la migration vers les quartiers d'hiver africains.

         

        Amicalement,

        Walter

         

         




        Garanti sans virus. www.avast.com
      Votre message a été soumis avec succès et sera remis aux destinataires brièvement.