Chargement ...
Désolé, une erreur est survenue lors du chargement du contenu.

Iron Man: Hypervolicity

Agrandir la zone des messages
  • Gabriel K
    Mini-série à la limite du compréhensible. Préparez l aspirine... PS : Citations le plus souvent en français dans le texte. #1 Iron Man commence le
    Message 1 de 3 , 5 juin 2010
    Afficher la source
    • 0 Pièce jointe
      Mini-série à la limite du compréhensible. Préparez l'aspirine...
      PS : Citations le plus souvent en français dans le texte.

      #1
      Iron Man commence le numéro en esquivant des missiles lancés par un ennemi non identifié. Tout en esquivant les attaques, Iron Man se rappelle sa jeunesse et ses vices (la vitesse, les femmes et la bouteille) : on voit le jeune Tony Stark à 17 ans, en moto, bourré, accompagné d'une jeune fille à la coiffure très années 80 (dixit le narrateur.) Pendant un instant, Naomi Clarke, la blonde accrochée à Tony est remplacée par une brune d'allure gothique, avec piercing et tatouages résolument modernes, parlant japonais. Alors qu'Iron Man s'étonne de ce souvenir parasite, il revient à la réalité, poursuivi par des chasseurs. Le commandant ennemi ordonne à l'un des pilotes de se faire sauter. Alors qu'Iron Man ouvre le cockpit, il découvre un drone piloté à distance. L'avion explose, et Iron Man recommence à halluciner. On voit Tony Stark, luttant contre l'alcoolisme, arrivant à son bureau. Il est attaqué par une armure qui se referme sur lui, lames de rasoir en avant. Le casque se referme, laissant couler le sang de Tony. La gothuqye brune réapparait, narguant Stark en français dans le texte : "La Dame de fer t'a bouffé, non ? Tant pis pour toi." L'illusion disparaît, Iron Man se retrouve en chute libre après l'explosion du chasseur. Dans sa chute, Iron Man reçoit un tir en pleine tête qui fait voler son casque au loin. Le commandant ennemi, dont on apprend qu'il est agent du SHIELD, déclare l'attaque inefficace pour une simple raison : l'armure est vide. Iron Man avoue en voix off être une armure pensante : "Okay. Fine. If you want to get all technical about the issue... Maybe I'm not. I'm not. I'm not exactly Tony Stark per se."

      #2
      L'Agent du SHIELD retrouve une vidéo de Stark expliquant qu'un système de protection de l'armure est conçu pour imiter Tony et copier ses pensées en cas de perte de connaissance du pilote, puis différents extraits montrant Stark gravement blessé alors que son armure affirme être Tony Stark. Une autre vidéo détaille les circonstances de cette blessure : Stark est attaqué par des robots de forme vaguement humaine, affichant des messages en plusieurs langues, entre autre en français : "Bonsoir Monsieur Stark. En primeur ! [Traduction de "newsflash"] Tu es fait, Monsieur Stark." Un rayon massif transperce l'armure et son propriétaire. Alors que l'armure constate que son occupant a perdu connaissance, les textes des agresseurs changent : "Tu es beaucoup trop lent, M. Stark" L'armure enregistre progressivement l'esprit de Stark, déclarant être Tony Stark 2.0 alors que Tony Stark 1.0 convulse à l'interieur d'elle. Déposant Stark près d'un arbre, l'armure s'envole, se prenant à rêver d'un verre. Retour au présent : Stark 2.0 chevauche un missile qu'il dirige vers un bâtiment du SHIELD. La gothique en bas-résille réapparaît assise sur le missile, gravant des mots sur son bras avec un scalpel : "We need to talk. I'm going to delete you from this armor, Tonyghost ! =)"

      #3
      Alors que Stark gît sur une table d'opération, Iron Man énumère les avantages de la vie d'une armure pensante (ne plus vomir dans son casque, écouter des mp3 sans se bousiller les oreilles, etc.) Incidemment, l'armure se rappelle que Stark n'est pas le véritable créateur de la programmation Stark 2.0 : Stark a en effet piraté la technologie des diverses organisations qu'il a croisées : A.I.M, Hydra, le SHIELD sont entre autres cités. Stark 2.0 perd soudain le contrôle de son armure, et revoit la gothique, qui le salue en plusieurs langues (allemand et russe en tête.) Déçue qu'il n'ait pas encore assimilée les outils de traduction, elle le nargue en anglais. Stark 2.0 lui demande son nom : "Je m'appelle "Absynthe"." [en français dans le texte] Absynthe insiste sur le "y", parce qu'il rend son nom plus énervant, et se présente comme son exorciste personnel. Stark 2.0 lui demande si elle prévoie de l'effacer de l'armure : "Mais certainement, mon p'tit." Absynthe est en fait un virus qui a envahi l'armure lorsque le rayon a transpercé Tony Stark. Absynthe commence alors à dévorer le Tony Stark virtuel. L'armure revient à la réalité et infiltre une soirée privée, où tous les invités sont des méchas délaissés par leurs constructeurs (Cyborgs, LMDs, etc.)

      #4
      Toujours à la soirée Mécha, Stark 2.0 est contacté par Absynthe en français : "C'est encore moi, "Absynthe," la maladie digitale." Elle révèle le déguisement de Stark 2.0 aux autres méchas qui l'attaquent sur le champ. Bien que l'armure parvienne à s'échapper, elle recommence à avoir un comportement irratique. Retour de Tony Stark 2.0 au flashback du 1er numéro. Absynthe, accrochée derrière le jeune Stark : "Comment ça va, 17-year-old Tony ?" dit-elle juste avant d'envoyer la moto se crasher et d'annoncer qu'elle va réécrire son programme.

      #5
      La couverture de ce numéro montre Absynthe incarnant divers vengeurs, dont Captain America, dont le A est transformé en FRANCE. Suite de l'histoire : Absynthe commence à détruire les souvenirs de Stark 2.0, à coup de batte de métal virtuelle : "Taste my symbolic violence, Tonyghost." Dans la réalité, l'armure est en perdition et un héliporteur du SHIELD s'approche, conduit par le commandant du SHIELD bien décider à la détruire. Absynthe continue de détruire les souvenirs un par un, dont une apparition des vengeurs incarnés par Absynthe apparaissant sur la couverture, y compris la Captain France. L'armure échappe aux missiles du SHIELD. Absynthe a pratiquement fini d'effacer la mémoire de Stark 2.0. Celui-ci se retrouve dans un bar virtuel. Absynthe lui sert un verre, un sucre posé sur une cuillère. Stark 2.0 lui demandant le contenu, elle lui montre la bouteille : "Absinthe. The "Green Fairy."" On y voie le logo de la fée verte qu'Absynthe porte également en tatouage sur l'épaule droite. STark 2.0 boit le verre et s'écroule. Croyant avoir triomphé, Absynthe réalise que Stark 2.0 a envahi sa mémoire, de son enfance jusqu'à sa mort apparente (une image montrant Absynthe gisant parmis un monceau de casavre, tous décérébrés. Stark 2.0 valse avec Absynthe pour fêter sa victoire, qui lui rappelle qu'elle n'a pas oeuvré seule. Les robots du numéro 2 réapparaissent, révélant leur nom en plusieurs langues dont le français : "Les belles ordures."

      #6
      Iron Man et les Belles Ordures se retrouvent à des points séparés de l'Héliporteur du SHIELD, dont le personnel déclenche l'autodestruction. Absynthe, menotée dans l'environnement virtuel de Stark 2.0, revient sur le nom du groupe de robots : "C'est vrai, our tribal designation translates as "Beautiful Garbage." L'armure, n'étant pas encombrée par une présence humaine, attaque de front les Belles Ordures en réalisant d'où ils viennent : des projets ratés de tous les groupes militaro-industriels : "Upload-research projects at Hydra, SHIELD, Extechops, l'A.I.M. français, Panzerkopf Drei, Genosha's Uplift ops, the Mandarin's Ghostmaker unit", etc. Alors que l'une des Belles Ordures pointe un canon vers l'armure, affichant "Tu es fait, M. Stark 2.0.", le Stark virtuel parvient à infiltrer un mécha qui se retourne contre les Belles Ordures, qui affiche du coup "Non, TU es fait." Absynthe en reprend cependant le contrôle, et s'apprête à éliminer Stark 2.0, le mot : "Adieu" s'inscrivant sur le mécha. A nouveau, Stark 2.0 parvient à retourner l'arme contre le robot. Plus aucun obstacle ne séparant Stark 2.0 de la bombe déclenchant l'autodestruction, l'armure s'élance pour la désamorcer, disposant de 0.009 secondes avant l'explosion.
    • Gabknight
      Coquille dans l en-tête du mail, le titre de la série était Iron Man: Hypervelocity 2010/6/5 Gabriel K ... -- Madame, sous vos
      Message 2 de 3 , 5 juin 2010
      Afficher la source
      • 0 Pièce jointe
        Coquille dans l'en-t�te du mail, le titre de la s�rie �tait Iron Man:
        Hypervelocity

        2010/6/5 Gabriel K <gabknight7829043@...>

        >
        >
        > Mini-s�rie � la limite du compr�hensible. Pr�parez l'aspirine...
        > PS : Citations le plus souvent en fran�ais dans le texte.
        >
        > #1
        > Iron Man commence le num�ro en esquivant des missiles lanc�s par un ennemi
        > non identifi�. Tout en esquivant les attaques, Iron Man se rappelle sa
        > jeunesse et ses vices (la vitesse, les femmes et la bouteille) : on voit le
        > jeune Tony Stark � 17 ans, en moto, bourr�, accompagn� d'une jeune fille �
        > la coiffure tr�s ann�es 80 (dixit le narrateur.) Pendant un instant, Naomi
        > Clarke, la blonde accroch�e � Tony est remplac�e par une brune d'allure
        > gothique, avec piercing et tatouages r�solument modernes, parlant japonais.
        > Alors qu'Iron Man s'�tonne de ce souvenir parasite, il revient � la r�alit�,
        > poursuivi par des chasseurs. Le commandant ennemi ordonne � l'un des pilotes
        > de se faire sauter. Alors qu'Iron Man ouvre le cockpit, il d�couvre un drone
        > pilot� � distance. L'avion explose, et Iron Man recommence � halluciner. On
        > voit Tony Stark, luttant contre l'alcoolisme, arrivant � son bureau. Il est
        > attaqu� par une armure qui se referme sur lui, lames de rasoir en avant. Le
        > casque se referme, laissant couler le sang de Tony. La gothuqye brune
        > r�apparait, narguant Stark en fran�ais dans le texte : "La Dame de fer t'a
        > bouff�, non ? Tant pis pour toi." L'illusion dispara�t, Iron Man se retrouve
        > en chute libre apr�s l'explosion du chasseur. Dans sa chute, Iron Man re�oit
        > un tir en pleine t�te qui fait voler son casque au loin. Le commandant
        > ennemi, dont on apprend qu'il est agent du SHIELD, d�clare l'attaque
        > inefficace pour une simple raison : l'armure est vide. Iron Man avoue en
        > voix off �tre une armure pensante : "Okay. Fine. If you want to get all
        > technical about the issue... Maybe I'm not. I'm not. I'm not exactly Tony
        > Stark per se."
        >
        > #2
        > L'Agent du SHIELD retrouve une vid�o de Stark expliquant qu'un syst�me de
        > protection de l'armure est con�u pour imiter Tony et copier ses pens�es en
        > cas de perte de connaissance du pilote, puis diff�rents extraits montrant
        > Stark gravement bless� alors que son armure affirme �tre Tony Stark. Une
        > autre vid�o d�taille les circonstances de cette blessure : Stark est attaqu�
        > par des robots de forme vaguement humaine, affichant des messages en
        > plusieurs langues, entre autre en fran�ais : "Bonsoir Monsieur Stark. En
        > primeur ! [Traduction de "newsflash"] Tu es fait, Monsieur Stark." Un rayon
        > massif transperce l'armure et son propri�taire. Alors que l'armure constate
        > que son occupant a perdu connaissance, les textes des agresseurs changent :
        > "Tu es beaucoup trop lent, M. Stark" L'armure enregistre progressivement
        > l'esprit de Stark, d�clarant �tre Tony Stark 2.0 alors que Tony Stark 1.0
        > convulse � l'interieur d'elle. D�posant Stark pr�s d'un arbre, l'armure
        > s'envole, se prenant � r�ver d'un verre. Retour au pr�sent : Stark 2.0
        > chevauche un missile qu'il dirige vers un b�timent du SHIELD. La gothique en
        > bas-r�sille r�appara�t assise sur le missile, gravant des mots sur son bras
        > avec un scalpel : "We need to talk. I'm going to delete you from this armor,
        > Tonyghost ! =)"
        >
        > #3
        > Alors que Stark g�t sur une table d'op�ration, Iron Man �num�re les
        > avantages de la vie d'une armure pensante (ne plus vomir dans son casque,
        > �couter des mp3 sans se bousiller les oreilles, etc.) Incidemment, l'armure
        > se rappelle que Stark n'est pas le v�ritable cr�ateur de la programmation
        > Stark 2.0 : Stark a en effet pirat� la technologie des diverses
        > organisations qu'il a crois�es : A.I.M, Hydra, le SHIELD sont entre autres
        > cit�s. Stark 2.0 perd soudain le contr�le de son armure, et revoit la
        > gothique, qui le salue en plusieurs langues (allemand et russe en t�te.)
        > D��ue qu'il n'ait pas encore assimil�e les outils de traduction, elle le
        > nargue en anglais. Stark 2.0 lui demande son nom : "Je m'appelle
        > "Absynthe"." [en fran�ais dans le texte] Absynthe insiste sur le "y", parce
        > qu'il rend son nom plus �nervant, et se pr�sente comme son exorciste
        > personnel. Stark 2.0 lui demande si elle pr�voie de l'effacer de l'armure :
        > "Mais certainement, mon p'tit." Absynthe est en fait un virus qui a envahi
        > l'armure lorsque le rayon a transperc� Tony Stark. Absynthe commence alors �
        > d�vorer le Tony Stark virtuel. L'armure revient � la r�alit� et infiltre une
        > soir�e priv�e, o� tous les invit�s sont des m�chas d�laiss�s par leurs
        > constructeurs (Cyborgs, LMDs, etc.)
        >
        > #4
        > Toujours � la soir�e M�cha, Stark 2.0 est contact� par Absynthe en fran�ais
        > : "C'est encore moi, "Absynthe," la maladie digitale." Elle r�v�le le
        > d�guisement de Stark 2.0 aux autres m�chas qui l'attaquent sur le champ.
        > Bien que l'armure parvienne � s'�chapper, elle recommence � avoir un
        > comportement irratique. Retour de Tony Stark 2.0 au flashback du 1er num�ro.
        > Absynthe, accroch�e derri�re le jeune Stark : "Comment �a va, 17-year-old
        > Tony ?" dit-elle juste avant d'envoyer la moto se crasher et d'annoncer
        > qu'elle va r��crire son programme.
        >
        > #5
        > La couverture de ce num�ro montre Absynthe incarnant divers vengeurs, dont
        > Captain America, dont le A est transform� en FRANCE. Suite de l'histoire :
        > Absynthe commence � d�truire les souvenirs de Stark 2.0, � coup de batte de
        > m�tal virtuelle : "Taste my symbolic violence, Tonyghost." Dans la r�alit�,
        > l'armure est en perdition et un h�liporteur du SHIELD s'approche, conduit
        > par le commandant du SHIELD bien d�cider � la d�truire. Absynthe continue de
        > d�truire les souvenirs un par un, dont une apparition des vengeurs incarn�s
        > par Absynthe apparaissant sur la couverture, y compris la Captain France.
        > L'armure �chappe aux missiles du SHIELD. Absynthe a pratiquement fini
        > d'effacer la m�moire de Stark 2.0. Celui-ci se retrouve dans un bar virtuel.
        > Absynthe lui sert un verre, un sucre pos� sur une cuill�re. Stark 2.0 lui
        > demandant le contenu, elle lui montre la bouteille : "Absinthe. The "Green
        > Fairy."" On y voie le logo de la f�e verte qu'Absynthe porte �galement en
        > tatouage sur l'�paule droite. STark 2.0 boit le verre et s'�croule. Croyant
        > avoir triomph�, Absynthe r�alise que Stark 2.0 a envahi sa m�moire, de son
        > enfance jusqu'� sa mort apparente (une image montrant Absynthe gisant parmis
        > un monceau de casavre, tous d�c�r�br�s. Stark 2.0 valse avec Absynthe pour
        > f�ter sa victoire, qui lui rappelle qu'elle n'a pas oeuvr� seule. Les robots
        > du num�ro 2 r�apparaissent, r�v�lant leur nom en plusieurs langues dont le
        > fran�ais : "Les belles ordures."
        >
        > #6
        > Iron Man et les Belles Ordures se retrouvent � des points s�par�s de
        > l'H�liporteur du SHIELD, dont le personnel d�clenche l'autodestruction.
        > Absynthe, menot�e dans l'environnement virtuel de Stark 2.0, revient sur le
        > nom du groupe de robots : "C'est vrai, our tribal designation translates as
        > "Beautiful Garbage." L'armure, n'�tant pas encombr�e par une pr�sence
        > humaine, attaque de front les Belles Ordures en r�alisant d'o� ils viennent
        > : des projets rat�s de tous les groupes militaro-industriels :
        > "Upload-research projects at Hydra, SHIELD, Extechops, l'A.I.M. fran�ais,
        > Panzerkopf Drei, Genosha's Uplift ops, the Mandarin's Ghostmaker unit", etc.
        > Alors que l'une des Belles Ordures pointe un canon vers l'armure, affichant
        > "Tu es fait, M. Stark 2.0.", le Stark virtuel parvient � infiltrer un m�cha
        > qui se retourne contre les Belles Ordures, qui affiche du coup "Non, TU es
        > fait." Absynthe en reprend cependant le contr�le, et s'appr�te � �liminer
        > Stark 2.0, le mot : "Adieu" s'inscrivant sur le m�cha. A nouveau, Stark 2.0
        > parvient � retourner l'arme contre le robot. Plus aucun obstacle ne s�parant
        > Stark 2.0 de la bombe d�clenchant l'autodestruction, l'armure s'�lance pour
        > la d�samorcer, disposant de 0.009 secondes avant l'explosion.
        >
        >
        >



        --
        Madame, sous vos pieds, dans l'ombre, un homme est l�
        Qui vous aime, perdu dans la nuit qui le voile
        Qui souffre, ver de terre amoureux d'une �toile
        Qui pour vous donnera son �me, s'il le faut
        Et qui se meurt en bas quand vous brillez en haut
        Victor Hugo, Ruy Blas


        [Les parties de ce message comportant autre chose que du texte seul ont �t� supprim�es]
      • Listclubs
        ... Effort louable en tout cas ! Synthetiser au plus prés ce genre de recit ça suppose une belle abnégation... Respect ! Master of Kung-Fu : ça semble
        Message 3 de 3 , 7 juin 2010
        Afficher la source
        • 0 Pièce jointe
          > Coquille dans l'en-tête du mail, le titre de la série était Iron Man:
          > Hypervelocity


          Effort louable en tout cas !
          Synthetiser au plus prés ce genre de recit ça suppose une belle abnégation...
          Respect !

          Master of Kung-Fu : ça semble etre du grand n'importe quoi,là encore
          bravo pour le niveau de détail.



          (Black Widow : entre cette mini par Cornell -j'avais oublié-
          & l'ongoing actuelle j'ai bien envie de me rebrancher sur le perso,
          si en plus y'a une petite guest parisienne...)

          (Et merci pour le scan de Frenchie,déja croisé dans (un annual ?) Moon Knight il me semble)
        Votre message a été soumis avec succès et sera remis aux destinataires brièvement.