Chargement ...
Désolé, une erreur est survenue lors du chargement du contenu.

L'arbre généalogique des religions

Agrandir la zone des messages
  • pierre_rama
    Bonjour, Je vous invite à poursuivre sur le même thème que le message précédent. Dans le prochain message, je vous enverrai un article très intérressant
    Message 1 de 1 , 14 oct. 2005
      Bonjour,

      Je vous invite à poursuivre sur le même thème que le message
      précédent.

      Dans le prochain message, je vous enverrai un article très
      intérressant sur la spiritualité et les arts martiaux.

      ;-)

      **************************************************************

      L'arbre généalogique des religions

      La Divinité s'exprime de multiples façons. La partie la plus pure de
      l'homme en est d'ailleurs une représentation.

      Il existe 7 grandes religions et 5000 sectes. Il y a beaucoup de
      groupes spirituels et chacun d'eux dit que ce qu'il professe est
      l'unique vérité.

      Généralement, les gens se demandent quel est le véritable chemin
      spirituel ou dans quelle religion se trouve la vérité.

      Si l'on est chrétien, on dit que notre religion détient l'unique
      réalité. Si l'on est bouddhiste, on dit que le Bouddhisme est la
      véritable religion.

      Mais, le moment d'en finir avec tout ce faux dogmatisme est arrivé.
      Nous devons enfin comprendre qu'il n'y a qu'une seule religion. Elle
      est donnée sous différentes formes, en accord avec les époques et
      les circonstances, mais il n'y a qu'une seule Vérité.

      Si l'on décompose le mot "Religion", on trouve "Re" qui
      signifie "Faire de nouveau" et "Ligare" qui veut dire "Lier,
      attacher", on peut donc traduire "relier l'homme à la divinité".

      Le terme Yoga signifie "Union", mais union avec qui ? Union de
      l'homme avec Dieu soit à l'intérieur, soit à l'extérieur de lui.

      La véritable religion est celle qui conserve les principes
      immuables, inchangés depuis la Création, celle qui a pour objet de
      ramener l'homme à l'endroit qu'il a quitté et qui favorise
      l'impulsion évolutive afin de fusionner avec son Dieu individuel.

      La Gnosis ne s'oppose à aucune religion, ni école spirituelle. Elle
      enseigne, de façon objective, une synthèse de toutes les religions
      et systèmes d'auto-réalisation et permet l'étude approfondie de
      leurs principes. Ces principes sont universels, invariables,
      éternels et renferment les formules scientifiques de la Vérité.

      L'étudiant gnostique doit arriver à comprendre que "toutes les
      religions sont des perles précieuses enfilées sur le fil d'or de la
      Divinité" et que la Gnosis est une synthèse de connaissances
      religieuses universelles qui se projette au-delà de la mystique,
      puisqu'on y étudie la philosophie, la science et l'art. C'est une
      connaissance intégrale qui a comme axe principal l'analyse en
      profondeur de l'Homme.

      A travers la mystique, on respecte les hiérarchies célestes et l'on
      essaie de suivre leurs exemples, pour atteindre la paix de l'esprit.

      La philosophie donne des réponses à toutes les questions sur
      l'origine de l'homme et de l'univers, le but de la vie et d'autres
      énigmes ayant préoccupé l'homme à toutes les époques.

      On dit que la Gnosis est scientifique parce qu'elle donne des
      techniques pour faire des investigations, enquêter, rechercher et
      ensuite constater, palper, vérifier par soi-même. Elle conçoit la
      science, avec conscience.

      A travers l'art, la Gnosis nous montre comment nous pouvons faire de
      notre vie une oeuvre d'art. De même que le sculpteur donne une forme
      déterminée à sa création, nous pouvons faire notre travail
      intérieur, à notre propre manière.

      Nous savons, en accord avec la tradition chrétienne et d'autres
      croyances religieuses antiques, que l'homme a été dans un état
      supérieur de conscience, avec toutes les facultés mentales et
      spirituelles développées. Mais, à cause de la désobéissance et de la
      fornication, l'homme est sorti de cet état paradisiaque et a perdu
      sa condition d'homme céleste.

      La Gnosis dit que l'homme peut récupérer ce degré spirituel
      supérieur originel. Dieu, avec son infinie bonté et son amour,
      laisse toujours à l'homme l'opportunité de sa rédemption. A chacune
      des époques, il a envoyé différents messagers (Le Christ, Moïse, Fu-
      Hi, Mahomet, Noé, Bouddha, Krishna, Quetzalcoatl, Saint-Germain,
      Confucius, Lao-Tseu, Samaël Aun Weor...) pour l'aider à retrouver
      son état perdu.

      Il est important de comprendre que chaque Avatar est venu pour
      accomplir une mission, à une certaine époque : Mahomet a créé
      l'Islamisme, Bouddha le Bouddhisme, Moïse le Judaïsme... Tous ont
      parlé la Langue d'or de l'Univers, la langue sacrée universelle, la
      langue créatrice.

      L'enseignement gnostique dit qu'il n'existe qu'une seule religion,
      celle de la Vérité. Il révèle les principes cosmiques et éternels
      contenus dans toutes les religions. Il est alors absurde de dire que
      la religion de notre voisin n'est pas réelle puisque dans ses
      croyances se trouvent les mêmes principes religieux que dans la
      nôtre.

      De nos jours, la religion n'est pratiquée que par les religieux. Un
      homme qui ne se rappelle ni de lui-même, ni de son propre Etre réel
      et oublie la vérité qui est en lui, devient matérialiste, cruel et
      inhumain. Un homme équilibré, non seulement pense et dit qu'il est
      croyant, mais vit, en plus, selon les principes de sa religion (sa
      foi se manifeste à travers ses paroles et ses actions).

      Personne ne peut se prétendre "chrétien" s'il n'accomplit pas les
      préceptes christiques. Quelle que soit notre religion, on doit être
      capable d'accomplir ses énoncés.

      Il faut faire une nette distinction entre les principes religieux et
      les formes religieuses. Les principes sont les formules cosmiques
      universelles et éternelles. Les formes sont les différents systèmes
      permettant d'apprendre ces principes et changent selon les époques
      et les races. Chaque race a besoin d'une forme de culte représentant
      les différents modes d'expression de la vérité comme le Bouddhisme,
      le Christianisme, l'Islamisme, le Judaïsme, le Taoïsme et
      l'Hindouisme.

      Toutes les religions qu'il y a sous le soleil naissent, se
      développent, se divisent en sectes et meurent. Il en a toujours été
      ainsi et cela sera toujours ainsi.

      Les formes peuvent mourir, mais les principes sont éternels et de ce
      fait ne mourront jamais ; ils perdureront et s'exprimeront sous de
      nouvelles formes.

      La Gnosis nous les enseigne.

      Une étude approfondie nous montre comment ces principes s'expriment
      dans les différentes expressions religieuses. Toutes parlent du
      Ciel, de l'Enfer, de l'aspect féminin de la Divinité, d'un
      Christifié, de la Trinité, du bien et du mal. Toutes ont un, ou
      plusieurs livres sacrés où est enseignée leur doctrine (la Bible, le
      Coran, le Bhagavad-Gita, le Popol-Vuh, le Coran, les Védas, les
      Upanishads, le Tao Te King)

      Le Ciel.

      Nous le trouvons, bien que sous différents noms, dans toutes les
      religions confessionnelles. Il représente un état de Conscience
      supérieur et également l'extase, où se trouve notre Etre Réel ainsi
      que Dieu ; c'est l'Olympe des Grecs, le Chouan des Bouddhistes et le
      Ciel des Chrétiens.

      L'Enfer.

      On peut le voir comme un endroit où règne la souffrance. Il
      représente aussi un état de Conscience. Lorsque l'Ego nous mène à la
      violence, la dispute, le manque de compréhension, à sa prison
      psychologique... s'exprime alors en nous notre propre Enfer. Dante,
      le disciple de Virgile, le poète de Mantoue, relate en sa "Divine
      Comédie" les 9 cercles dantesques en rapport avec l'Enfer. Chez les
      Romains il s'agissait de l'Enfer, chez les Grecs du Tartarus, chez
      les Indoustans de l'Avichi...

      Angéologie.

      Le Cosmos entier est dirigé et animé par une série presque
      interminable de hiérarchies divines et d'Etres Conscients (Anges,
      Archanges, Devas...), chacun d'eux ayant une mission à accomplir.
      Chaque Elohim travaille dans sa spécialité. Les multiples services
      angéliques caractérisent l'amour divin.

      Dieu.

      Il est aussi appelé "Créateur de tout ce qui existe". Chaque
      institution professe l'amour de celui qui fut, est et sera.
      L'ésotérisme admet un Logos créateur de l'Univers ou Démiurge
      architecte. Ce n'est pas une divinité personnelle mais collective.
      Dieu est Dieux. Dieu est l'Armée de la Voix, qui peut créer au moyen
      de son Verbe. Selon les différentes croyances, il s'appelle Allah,
      Brahma, Tao, Zen, Dieu, INRI...

      Lucifer.

      L'antithèse du Démiurge créateur, son ombre vivante, est projetée
      sur le fond du Microcosme Homme. Son nom se compose de "Lumière"
      et "Force", mystérieuse symbiose du Logos Solaire, Unité Multiple
      Parfaite.

      Le Christ.

      C'est un principe cosmique, jamais absent d'une religion quelle
      qu'elle soit. C'est aussi un degré ésotérique très, très élevé que
      les peuples ont pris comme guide et exemple. Le divin Rabbi de
      Galilée a les mêmes attributs que Zeus, Fuji, Jupiter, Krishna,
      Hermès Trismégiste, Paul de Tarse, Babaji... Il a été adoré dans les
      Mystères de Mithra, Apollon, Aphrodite.

      La religion est inhérente à la vie comme l'est l'humidité à l'eau. A
      toutes les époques, des Maîtres ont assimilé le principe christique
      universel et ont été vénérés dans tous les cultes : le Christ
      Cosmique en Egypte était Osiris et celui qui l'incarnait était un
      Osirifié, au Mexique il s'agissait de Quetzalcoatl, en Inde sacrée
      de Krishna et chez les Perses d'Ormuz.

      Jésus est un Dieu parce qu'il a totalement incarné le Christ
      cosmique.

      Le principe christique est toujours et partout le même. Les Maîtres
      qui l'incarnent sont des Bouddhas vivants.

      L'Initié le plus exalté de la Fraternité Blanche, Jésus-Christ, fut
      en fait, l'Initiateur d'une nouvelle Ere. Il répondait à une
      nécessité spirituelle de son époque, mais sa doctrine est
      l'Esotérisme Christique, la religion solaire de tous les âges et de
      tous les siècles. Le Gnosticisme qu'il enseignait est la Religion du
      Soleil, le Christianisme Essénien primordial.

      La Trinité.

      Ce sont les trois forces nécessaires à la concrétisation d'une
      Création.

      Dans le Catholicisme, il s'agit de Père, Fils et Saint-Esprit, dans
      l'Hindouisme, c'est Brahma, Vishnu et Shiva, en Egypte, Osiris, Isis
      et Râ...

      Le Purgatoire.

      C'est la région où les Ames descendent pour annihiler leurs défauts
      et se purifier.

      Divinité féminine.

      Marie représente l'aspect féminin de Dieu : c'est Dieu-Femme, la
      Mère Divine, l'Eternel Féminin Cosmique.

      Jésus et tous les Etres qui ont incarné le Christ sont nés d'une
      Vierge. En réalité le Christ naît toujours de la Vierge Mère (Marie,
      Maya, Isis, Déméter, Stella Maris...). Symboliquement, nous pouvons
      affirmer que le Christ naît dans le ventre de l'épouse-prêtresse. Il
      est impossible d'incarner le Christ Cosmique sans la Magie
      alchimique, la mort psychologique et le service à l'humanité.
    Votre message a été soumis avec succès et sera remis aux destinataires brièvement.