Chargement ...
Désolé, une erreur est survenue lors du chargement du contenu.

9323Reconversion et recherche d'emploi dans les secteurs infodoc, veille, communication, web et data - Re: [juriconn exion] Certification de la formation de l'EBD "Manager de l' information numérique"

Agrandir la zone des messages
  • Un utilisateur Google
    9 août 07:28
      Sur le même sujet, merci au site de la Gazette des communes qui, en signalant mon billet (Documentaliste : le poids du mot face aux mutations des fonctions, par Hélène Girard, 3 août 2017 http://www.lagazettedescommunes.com/519203/documentaliste-le-poids-du-mot-face-aux-mutations-des-fonctions/), m’a aussi permis de l’enrichir avec deux études de grande qualité publiées par Archimag et l’ADBS : 
      - le 2ème baromètre de l’observatoire Archimag sur l’emploi et les compétences (PDF, juin 2016)
      - la carte de la nébuleuse de métiers autour des ressources informationnelles publiée par l’ADBS (PDF, juillet 2013)

      Je recommande fortement ces deux lectures : 
      - aux collègues en recherche d'emploi, d'évolution ou de reconversion
      - à toute personne travaillant dans les secteurs infodoc, veille, communication, web et data et qui s'intéresse aux évolutions de leurs secteurs
      - aux RH de leurs structures. Ils peuvent y découvrir des idées d'embauche ou de reconversion pour les personnels dont ils ont la charge.

      Deux URLs à forwarder massivement, donc.

      Emmanuel Barthe
      bibliothécaire documentaliste juridique, veilleur, formateur, blogueur, webmestre

      Le 7 août 2017 22:59, "Un utilisateur Google" <ebarthe@...> a écrit :
      Et une appellation de plus pour le métier de documentaliste, une ! Merci Marie !

      Une pierre blanche dans mon jardin, puisque, suite à la publication d'une statistique sur la profession à très courte vue http://www.archimag.com/ veille-documentation/2017/05/ 31/metier-documentaliste-top3- metiers-recrutent-moins-2017 je viens de publier sur mon blog ceci : 

      Documentaliste : un nouveau métier, de nouveaux noms
      Sous-titre : Définition et évolution des métiers de la recherche et de la gestion de l’information et des documents

      En voici quelques extraits : 

      " Plusieurs raisons militent pour relativiser ce chiffre, à commencer par le fait que parler uniquement des postes intitulés "documentaliste" est extrêmement réducteur. [...]

      Beaucoup d'appellations de nos métiers autres que documentaliste ont bien à voir avec la gestion de documents et de l’information, socle de compétence des documentalistes. Pour autant, ils ne sont pas rangés sous le code Pôle Emploi K1601. [...]

      Maintenant, qu’est ce qui manque aux documentalistes actuellement en difficulté ? Répondre à cette question, c'est tracer le portrait des nouveaux documentalistes et des nouveaux gestionnaires des documents et de l’information qui ne portent pas ce titre mais dont le métier en dérive directement et qui ont souvent eu au départ une formation de documentaliste. [...]

      Documentaliste — ou ce qu’on appelle encore ainsi — n’est pas (ou plus) un métier de tout repos. C’est un métier où l’on doit désormais :
      - posséder un double diplôme ou amasser assez de connaissances pour faire comme si
      - réussir là où les bases de données professionnelles et Google ont échoué
      - posséder un réseau professionnel de densité supérieure à celle des utilisateurs, afin de pouvoir les aider
      - démontrer des compétences de formateur, d’informaticien — y compris en machine learning — voire de développeur, de spécialiste de la com’ et de webmestre.

      Une preuve de cette multiplicité de compétences ? Regardez donc comment Valentina Erhel, "documentaliste multitâche" chez Sindup, décrit son job : 

      Remettons les pendules à l’heure : la période ou *certains* jobs en documentation étaient "cool" est close depuis longtemps.

      Cela fait vingt ans qu’Internet (avant, ç'a été l'ordinateur ...) a obligé les professionnels de l’infodoc à hausser le niveau. C’est devenu un métier passionnant mais exigeant.

      La maîtrise des techniques documentaires reste nécessaire mais elle doit aujourd’hui être croisée et fertilisée par d’autres compétences, à commencer par une forte compétence dans le domaine de la structure qui les emploie et une appétence pour l’informatique et la com’.

      Une partie du métier traditionnel du documentaliste est en train de disparaître et l'autre partie de muter. Tant pis ou plutôt tant mieux. C’est de celles et ceux ayant muté dont a besoin notre société de l’information et des réseaux informatiques. "

      Plus d'exemples, de preuves et d'arguments sur : 

      Emmanuel Barthe
      bibliothécaire documentaliste (ou recherchiste) juridique, veilleur, formateur, webmestre, blogueur, spécialiste de l'open data juridique



      Le 7 août 2017 17:39, "'Marie Lavie de Rande' m.laviederande@... [juriconnexion]" <juriconnexion-noreply@yahoogr oupes.fr> a écrit :


      Bonjour la liste,

       

      Au JO de samedi dernier est paru un arrêté validant une certification au niveau Master (niveau I) d’une formation de l’EBD (Ecole de bibliothécaires documentalistes) : Manager de l’information numérique 

       

      Manager de l'information numérique

      http://www.ebd.fr/manager-de-l information-numerique-117

      Retrait du dossier d'inscription : A partir du 25 octobre 2017

      Réunion d'information : mardi 24 octobre 2017 à 18h30

      Date limite de dépôt du dossier : 29 décembre 2017

      Début des cours : 18 janvier 2018

       

      Arrêté du 28 juillet 2017 portant enregistrement au Répertoire national des certifications professionnelles, JORF n°182 du 5 aout 2017

      https://www.legifrance.gouv.fr /affichTexte.do?cidTexte=JORFT EXT000035374303&dateTexte=&cat egorieLien=id

       

      Bonne lecture à tous

       

       

       

      Marie Lavie de Rande

      Gestionnaire de l’information juridique indépendante

       

      06 29 97 29 24

       

      m.laviederande@...