Chargement ...
Désolé, une erreur est survenue lors du chargement du contenu.

E-Zin Echos du Capricorne - Mars 2011

Agrandir la zone des messages
  • echos_capricorne-owner@yahoogroupes.fr
    Salama Tompoko ! Bonjour ! Reprise exceptionnelle de cette e-zin, lettre d information des Echos du Capricorne pour vous inviter d aller voir, et lire
    Message 1 de 1 , 24 mars 2011
      Salama Tompoko !
      Bonjour !

      Reprise exceptionnelle de cette e-zin, lettre d'information des Echos du Capricorne pour vous inviter d'aller voir, et lire l'exposition " Portraits d'insurgés, 1947 "à l'université de Nanterre dans les Hauts-de-Seine dans le cadre de Madagascar 1947, histoires et mémoires coloniales, Exposition, cycle de conférences-débats, projections, lectures jusqu'au 5 avril.

      Je dois vous avouer que moi-même, j'ai du me faire violence pour y aller, dès le jour de l'inauguration le 14 mars 2011, de surcroit un lundi soir en région parisienne, donc a priori de quoi vous plomber la semaine….
      En plus, Nanterre ce n'est pas du tout sur ma ligne métro-boulot-dodo et avec les problèmes mondiaux actuels... Donc j'ai eu une certaine appréhension d'aller voir l'exposition dans le hall de cette fac parisienne, sous l'hospice du département Histoire, malgré les deux noms associés à l'affiche de l'exposition

      Le 1er c'est Pierrot Men, photographe de renom installé à Fianarantsoa, la « ville où l'on apprend le bien ».
      Le 2ème c'est Raharimanana, écrivain que nous ne vous présentons plus – le site des echoscapricorne.org lui a consacré une page dès Juillet 1999. (Raharimanana a été d'ailleurs le seul écrivain malagasy présent dans le programme officiel du salon du livre 2011 de Paris, qui a clôt ses portes lundi dernier). Raharimanana et sa langue certes poétique mais acérée, la langue française qu'il utilise ne permet pas une distanciation sereine de ce qu'il dénonce et écrit.
      J'ai donc eu une crainte, pas très objective, car je suis ancrée dans une société qui véhicule les images chocs du photojournalisme sensationnel. Donc pour ces portraits d'insurgés de 1947, avec mon âme sensible, cette crainte était celle du choc des images et du poids des mots (ancienne formule du magazine Paris-Match).

      Cette expo a déjà été présentée à Avignon en 2009. Mais c'est la première fois dans la l'agglomération de la capitale française. J'ai donc eu l'appréhension, avec cette exposition de portraits d'insurgés, de voir des photos avec du sang, des rebelles en haillons terrés dans la forêt tropicale, de vieilles personnes portant des traces de handicaps résultant de l'insurrection de 1947.

      Le résultat est autre, l'association de Pierrot Men et Raharimanana est garante d'une qualité supérieure. Entre autres portraits remarquables, nous citerons Martial KOROMBELO, VOLOLONA roi de Mananjary, Zacharie RAFETISON de Tana et Tale BOTO rencontrés par le duo MEN-RAHARIMANANA entre mars et avril 2009. Des témoins comme VITA Henriette, ou encore Philippe RALISON, qui a écrit des poèmes tout au long de ses 9 ans de bagne. RALISON avait 100 ans à sa mort en 2010….
      Des insurgés, des rebelles, des témoins qui se sont laissés capter par l'objectif de MEN, qui se sont confiés… ou pas, aux oreilles de RAHARIMANANA, des témoins qui semblent avoir attendus d'être libérés de leur poids du silence pour partir rejoindre les ancêtres…

      A voir d'urgence donc pour ne pas les oublier : "Portraits d'insurgés, 1947" à l'université de Nanterre.
      Un livre tiré de l'exposition est également disponible depuis le 15 mars 2011, maison d'édition Vents d'ailleurs. Prix 20 euros.
      Deux conférences-débats suivies d'une projection sont également au programme la semaine prochaine (les 29 et 30 mars) avec des historiens, des artistes et le public.

      Cordialement
      CJL

      En pratique :
      MADAGASCAR 1947
      Histoire(s) et mémoire(s) coloniales
      Exposition - Rencontres - Débats - Projections - Lectures
      Université Paris Ouest Nanterre La Défense - 10 mars au 5 avril 2011
      Exposition « 47, Portraits d'insurgés » - 10 mars au 5 avril 2011
      http://www.madagascar1947.fr/
      Pour toute question : contact@...
      Merci de préciser "Madagascar1947" dans l'objet du message.
      Accès Université :
      RER A et SNCF, station Nanterre-Université.
      Parking visiteurs gratuit ouvert à partir de 16h les 14, 15, 29 et 30 mars
      Programme :
      Conception et textes de l'écrivain Jean-Luc Raharimanana
      Photographies de Pierrot Men.
      Production : Zérane Confluence artistique.
      Entrée libre, Hall d'accueil de l'Université, bâtiment B (lundi-vendredi : 8h-20h ; samedi 8h-17h).
      Mardi 29 mars 2011 (Amphithéâtre B2, Hall d'accueil de l'Université, bâtiment B)
      * 17h-18h45 : Projection (entrée libre), en prélude à la table-ronde de 19h
      Tabataba, film malgache de Raymond Rajaonarivelo (1988)
      Fiction sur la révolte de mars 1947 à Madagascar.
      * 19h-21h : Table-ronde et débat avec la salle : Madagascar 1947. Histoire occultée ? Histoire revendiquée ?
      Didier Nativel : Docteur en histoire, membre du laboratoire SEDET
      Jean-Luc Raharimanana : Écrivain - co-auteur de l'exposition « 47, Portraits d'insurgés »
      Françoise Raison-Jourde : Agrégée d'Histoire, Professeure honoraire de l'Université Paris 7 Denis Diderot, membre du laboratoire SEDET
      Raymond Rajaonarivelo : réalisateur du film Tabataba
      Table-ronde animée par Romain Bertrand (Directeur de recherche à Sciences Po - CERI).
      * Des artisans malgaches seront présents dans le hall d'accueil de l'université, et des spécialités malgaches à consommer sur place ou à emporter seront proposées à la vente.
      Mercredi 30 mars 2011
      * 17h-17h45 : Projection (entre libre - Amphithéâtre du bâtiment V, Université Paris Ouest Nanterre la Défense)
      Gouttes d'encre sur l'île rouge (2003). Documentaire de Vincent Wable et Randianina Ravoajanahary (40') :
      À la suite des élections présidentielles de décembre 2001, Madagascar, divisée entre "ses deux présidents", est au bord de la guerre civile. Jean-Luc Raharimanana multiplie les interventions et invite ses compatriotes à réfléchir sur leur histoire et leur culture. Entre confessions intimes et discours publics, l'écrivain interroge l'identité malgache et ses contradictions, mais aussi la place du poète dans une société où la parole, synonyme de pouvoir, est la propriété des ancêtres. Projection en prélude à la table-ronde de 18h.
      * 18h-20h : Table-ronde et débat avec la salle : Madagascar 1947. Entre histoire, mémoire et littérature.
      Jean-Marc Moura : Professeur de littérature, Université Paris-Ouest Nanterre
      Jean-Luc Raharimanana : Écrivain - co-auteur de l'exposition « 47, Portraits d'insurgés »
      Dominique Ranaivoson : Maître de Conférences en littérature, Université Paul Verlaine, Metz
      Randianina Ravaojanahary et Vincent Wable : réalisateurs de Gouttes d'encre sur l'île rouge.
      Table-ronde animée par Annette Becker (Professeure d'Histoire contemporaine, Université Paris Ouest Nanterre - Institut universitaire de France).
      * 20h30-21h30 : Lecture musicale (entrée libre - Espace Reverdy, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, bâtiment L)
      Par la nuit, lecture musicale par Jean-Luc Raharimanana (Écrivain - co-auteur de l'exposition « 47, Portraits d'insurgés »), accompagné du musicien Tao Ravao.
      Comité scientifique :
      Annette Becker (Professeure d'histoire contemporaine, Université Paris Ouest Nanterre La Défense - Institut Universitaire de France) ; Hélène Blais (Maître de conférences, Université Paris Ouest Nanterre La Défense - Institut Universitaire de France - IDHE) ; Marie-Albane de Suremain (Maître de conférences, Université Paris Est Créteil - IUFM, SEDET) ; François Regourd (Maître de conférences, Université Paris Ouest Nanterre La Défense - ESNA UMR 8168 MASCIPO).
    Votre message a été soumis avec succès et sera remis aux destinataires brièvement.