Chargement ...
Désolé, une erreur est survenue lors du chargement du contenu.

1746Autobiographie de Sam Rainsy: "Des racines dans la pierre"

Agrandir la zone des messages
  • MUNYSARA@aol.com
    13 mai 2008
      A l'occasion de la sortie du livre autobiographique de Sam Rainsy,
      ancien Ministre des Finances et chef de l'Opposition au Cambodge,
      une séance de signature avec son auteur aura lieu le

      Lundi 19 mai de 19 heures à 21 heures
       
      à la librairie :
       
      L'Ecaillier
      101 rue du Théâtre
      Paris 15e

      Pour plus d'information, veuillez contacter :

      Jean-Pierre Roth

      Tél : 06 60 61 54 20


       
      Des racines dans la pierre
       
      Ravagé par un génocide, convoité par des voisins puissants et prédateurs, mis en coupe réglée par une nomenklatura corrompue, asphyxié par un régime néo-féodal, le Cambodge est un pays martyr. Nul ne le sait mieux que Sam Rainsy. Né dans une famille patricienne de Phnom Penh proche du roi Norodom Sihanouk, le jeune Rainsy connaît l'opulence, puis la déchéance lorsque son père, un homme politique de premier plan, est brutalement limogé et doit passer dans la clandestinité avant de finir assassiné.
      Réfugiés à Paris, les Sam vont se résigner à une vie d'immigrés pauvres. Mais jamais ils ne perdront l'espoir ni la dignité. Elève surdoué, Rainsy fera des études brillantes qui lui permettront de devenir un financier de haut vol, spécialiste des fusions-acquisitions dans l'industrie du luxe…
      Mais comment se contenter de gagner de l'argent et d'en faire gagner, quand son pays s'enfonce dans la barbarie aux mains d'un régime qui pratique le meurtre en masse ? De l'action humanitaire à Paris en faveur des victimes des Khmers rouges aux campagnes électorales sur le terrain après la chute du régime communiste, Rainsy et sa femme Saumura se lancent dans l'action politique, reprenant le flambeau de leurs pères respectifs : ceux-ci n'étaient-ils pas co-signataires des accords de Genève sur l'Indochine en 1954 ?
      Mais pour ces deux Cambodgiens occidentalisés, le retour au pays est rude. Aux difficultés, aux agressions, aux attentats, même, Rainsy oppose un pacifisme d'essence bouddhique, cherchant avec constance l'apaisement et le compromis. Ministre de l'Economie du premier gouvernement Hun Sen, il parvient à mettre de l'ordre dans les finances de l'Etat, ce qui lui vaut de nouvelles inimitiés. Mais c'est dans l'opposition qu'il trouvera sa voie, en créant un parti démocrate, libéral et attaché à la défense des libertés. Devant le déchaînement de violence que déclenche une telle provocation, Rainsy maintient le cap, impavide et souriant, inébranlable et frugal, à l'image de ces arbres qui poussent dans la pierre des temples d'Angkor.
       
       
      _________ 


    • Afficher les 2 messages portant sur le même sujet.