Chargement ...
Désolé, une erreur est survenue lors du chargement du contenu.

Construire d'abord un Etat viable

Agrandir la zone des messages
  • Basile Diatezwa
    Chers Tous, L objectif de tout Etat responsable, c est la puissance pour, entre autre, éviter les invasions et les dominations extérieures. Dans l hypothèse
    Message 1 de 1 , 9 sept. 2007
    Afficher la source
    • 0 Pièce jointe
       
       
       
      Chers Tous,
       
      L'objectif de tout Etat responsable, c'est la puissance pour, entre autre, éviter les invasions et les dominations extérieures. Dans l'hypothèse de la véracité de tout ce qui est épinglé ci-dessous, que doit être la stratégie des Congolais pour atteindre cet objectif ? Par exemple pour avoir une armée dissuasive afin de tenir en respect les voisins belliqueux, il faut avoir un Etat viable et responsable; est-ce le cas pour notre pays ? Nous savons que le Congo est convoité par différentes puissances extérieures; si malgré nos ressources humaines et naturelles, nous sommes humiliés par les autres, c'est qu'il y a un sérieux problème au niveau de notre organisation communautaire. Par exemple, les faits montrent que la problématique Banyarwanda nous entraîne dans la violence morbide; devons-nous continuer dans cette logique d'ostracisme absurde ? Suffit-il de lancer des cris de haine et de guerre pour sortir notre pays de cette crise ? À qui profite le chaos actuel ? Bien sûr à ceux qui pillent et qui renforcent leur position politique ! Pendant qu'on est déstabilisé dans le Kivu, le pays est vendu aux plus offrants à travers des contrats léonins.
       
      Que faire ? Commençons d’abord par trouver une solution humainement et politiquement acceptable sur fond du principe de vouloir vivre ensemble. Ensuite donnons-nous des institutions capables d’harmoniser la cohabitation des différentes composantes nationales pour un objectif commun, à savoir le bien être pour tous. Enfin, choisissons des acteurs politiques à la hauteur de nos objectifs communautaires.
       
      La situation actuelle était prévisible ; malheureusement nos frustrations collectives nous ont poussé à la facilité subjective en s’égarant dans l’ostracisme. Il faut un autre discours politique pour quitter ces égouts de la déchéance communautaire. Aucune puissance ne peut nous empêcher de nous mettre autour d’une table pour régler nos problèmes politiques fondamentaux ; nous sommes victimes de nos propres turpitudes. 47 ans après l’indépendance, il faut que des étrangers viennent nous imposer des institutions et des acteurs politiques ! Cessons de nous égarer dans des idéologies et concepts (Etat-nation, nationalisme…) dont, souvent, nous ne maîtrisons même pas les sémantiques. Nos ancêtres ont su construire des communautés politiques viables à diversité culturelle ; la condition préalable, c’est l’acceptation et le respect de l’autre…La nation européenne se construit aujourd’hui sur cette base…
      Salutations fraternelles
       
      Omar Basile Diatezwa

      andré didier baitoapala <bandredidier@...> a écrit :
      Remarque : message transféré en pièce jointe.

      ____________ _________ _________ _________ _________ _________ _
      Ne gardez plus qu'une seule adresse mail ! Copiez vos mails vers Yahoo! Mail
      Date: Thu, 6 Sep 2007 21:31:02 +0200 (CEST)
      De: didier nkingu <dnkingu@...>
      Objet: qques rappels historiques sur le conflit à
      l'Est ...
      À: candidokeke@..., carinembemba@..., congonetradio@...,
      contact@..., congolais Debout <debout_congolais1@...>,
      biabionso@..., bila.kenge@...,
      "andré" didier baitoapala <bandredidier@...>,
      bweya albi <anader_exterieure@...>, ninongimbi@...,
      Kimbembi "Marie-Eugénie" <mekimbembi@...>,
      marcel kalwangila <kalwangila@...>,
      jean-willy bondjala <javasoiree@...>, frmbombo@...,
      info@...,
      "Graphèle" Paluku-Atoka Uwekomu <paluku.atoka@...>,
      Tshipamba MPUILA <tshipambampuila@...>, e.laconscience@...,
      editor@..., abasele@..., agnesmvualam@...

      Le 10 octobre 1996, lors d'un meeting à Cyangugu  l'ancien Président rwandais, Pasteur BIZIMUNGU, évoque les frontières du Rwanda pré-colonial comprenant des parties du Kivu ...
       
      Le 28 octobre 1996, il exibe une carte du Grand Rwanda qui présente cependant selon le professeur belge Filip REYNTJENS un caractère "a-historique"...  A cette  même époque l'ancien ambassadeur du Rwanda à Bruxelles BAKARAMUTSA déclare que si l'on ne veut pas des Tutsi au Congo on doit les renvoyer au Rwanda mais avec la terre ...
       
      Deus KAGIRANEZA ( ancien député rwandais et ancien membre du bureau du FPR en exil) avait estimé lors de son audition le 1er mars 2002 devant la Commission d'enquête parlementaire "Grands Lacs" établie par le sénat de Belgique que " le travail d'éradication (des) responsables du génocide (...) qui se trouvent dans les forêts de Walikale et de Masisi ne prendrait pas un mois"
       
      "L'APR n'a en réalité que très rarement mené des opérations d'envergure contre les rebelles hutu présents en RDC.  Selon ce dissident du FPR, la menace que constituent les "forces négatives" serait en réalité volontairement entretenue par les autorités de kigali qui s'en servent à double titre : comme prétexte de leur présence au Congo et comme "main-d'oeuvre gratuite" au Kivu"  cf Olivier LANOTTE, Congo guerres sans frontières, GRIP- Edition complexe, Bruxelles,2003, p. 161
       
      "Les autorités de Kigali sont de plus en plus suspectées de tout faire pour prolonger le conflit et leur présence militaire en RDC afin de tirer un maximum de profit de leur aventure congolaise.  la région du Kivu, relativement isolée du reste du pays et de kinshasa, constitue en effet un formidable enjeu économique."  cf Olivier LANOTTE,ibid
       
      "La poursuite du conflit et l'entretien de la violence permettent (à Kigali) de recueillir des bénéfices largement supérieurs à ceux retirés en situation de paix et d'ouverture des marchés à la concurrence" cf Catherine ANDRE Commission parlementaire "Grands Lacs" le 14 décembre 2001
       
       Didier NKINGU

      Découvrez le blog Yahoo! Mail : dernières nouveautés, astuces, conseils.. et vos réactions !


      Ne gardez plus qu'une seule adresse mail ! Copiez vos mails vers Yahoo! Mail

    Votre message a été soumis avec succès et sera remis aux destinataires brièvement.