Chargement ...
Désolé, une erreur est survenue lors du chargement du contenu.

Titanic

Agrandir la zone des messages
  • jpranson
    Pour meubler le vide sidéral de ce week end j attire votre attention sur la disparition de le dernière survivante du Titanic; elle n avait que deux mois lors
    Message 1 de 22 , 1 juin 2009
    Afficher la source
    • 0 Pièce jointe
      Pour meubler le vide sidéral de ce week end j'attire votre attention sur la disparition de le dernière survivante du Titanic; elle n'avait que deux mois lors du naufrage et elle n'a pas porté de jugement sur la compétence du commandant ! Elle n'a pas non plus fourni d'éclaircissement en dehors du récit que lui avait fait sa mère de son sauvetage. Amicalement. JP Ranson
    • Jean-Pierre PAOLI
      Bonjour, Le disparition de la dernière survivante me fait me souvenir de celle du dernier survivant français du naufrage: Il s agit de Michel NAVRATIL, qui
      Message 2 de 22 , 1 juin 2009
      Afficher la source
      • 0 Pièce jointe
        Bonjour,
         
        Le disparition de la dernière survivante me fait me souvenir de celle du dernier survivant français du naufrage: Il s'agit de Michel NAVRATIL, qui est décédé voici peu d'années près de Montpellier. Il était l'un de ces deux enfants "enlevés" par leur père séparé de sa mère, et que cet infortuné papa décédé dans le naufrage avait confié in extremis à une riche américaine dans un des derniers canots à être mis à l'eau. La récupération des deux enfants par la mère dans les semaines ayant suivies le naufrage est digne d'un conte de fées. Ce bambin de quatre ans en 1912 s'était confié à Midi Libre lors de la sortie du film de Cameron. Il affirmait  se souvenir encore d'avoir mangé des oeufs au plat à bord du navire.
         
        Cordialement,
         
        Jean-Pierre PAOLI
         
        ----- Original Message -----
        From: jpranson
        Sent: Monday, June 01, 2009 9:46 AM
        Subject: [Messageries-maritimes] Titanic

        Pour meubler le vide sidéral de ce week end j'attire votre attention sur la disparition de le dernière survivante du Titanic; elle n'avait que deux mois lors du naufrage et elle n'a pas porté de jugement sur la compétence du commandant ! Elle n'a pas non plus fourni d'éclaircissement en dehors du récit que lui avait fait sa mère de son sauvetage. Amicalement. JP Ranson

      • michel.thouin@free.fr
        Bonjour à toutes et à tous, Jean-Pierre, Dernier menu à bord du Titanic. Bien cordialement. Michel
        Message 3 de 22 , 1 juin 2009
        Afficher la source
        • 0 Pièce jointe
          Bonjour à toutes et à tous,
          Jean-Pierre,

          Dernier menu à bord du Titanic.

          Bien cordialement.
          Michel




          Selon Jean-Pierre PAOLI <jean-pierre.paoli@...>:

          > Bonjour,
          >
          > Le disparition de la dernière survivante me fait me souvenir de celle du
          > dernier survivant français du naufrage: Il s'agit de Michel NAVRATIL, qui est
          > décédé voici peu d'années près de Montpellier. Il était l'un de ces deux
          > enfants "enlevés" par leur père séparé de sa mère, et que cet infortuné papa
          > décédé dans le naufrage avait confié in extremis à une riche américaine dans
          > un des derniers canots à être mis à l'eau. La récupération des deux enfants
          > par la mère dans les semaines ayant suivies le naufrage est digne d'un conte
          > de fées. Ce bambin de quatre ans en 1912 s'était confié à Midi Libre lors de
          > la sortie du film de Cameron. Il affirmait se souvenir encore d'avoir mangé
          > des oeufs au plat à bord du navire.
          >
          > Cordialement,
          >
          > Jean-Pierre PAOLI
          >
          > ----- Original Message -----
          > From: jpranson
          > To: Messageries-maritimes@...
          > Sent: Monday, June 01, 2009 9:46 AM
          > Subject: [Messageries-maritimes] Titanic
          >
          >
          >
          >
          >
          >
          > Pour meubler le vide sidéral de ce week end j'attire votre attention sur la
          > disparition de le dernière survivante du Titanic; elle n'avait que deux mois
          > lors du naufrage et elle n'a pas porté de jugement sur la compétence du
          > commandant ! Elle n'a pas non plus fourni d'éclaircissement en dehors du
          > récit que lui avait fait sa mère de son sauvetage. Amicalement. JP Ranson
          >
          >
        • F1SZZ@hotmail.com
          Bonjour, Pour ce qui est de l emballement médiatique d accord avec vous. D autre par moi qui suis qu un simple petit radio amateur ..non technicien je peux
          Message 4 de 22 , 2 juin 2009
          Afficher la source
          • 0 Pièce jointe
            Bonjour,
            Pour ce qui est de l'emballement médiatique d'accord avec vous. D'autre par
            moi qui suis qu'un simple petit radio amateur ..non technicien je peux
            suivre sur mon ordinateur en A P R S des déplacements de véhicules d'O M
            aussi bien en Europe qu'au Japon ou en Suisse..!! et sur "Google pars .fi"
            des navires équipés de ce système, je m'étonne que l'on ne puisse par suivre
            les avions..!!
            cordialement à+
            Pierre

            --------------------------------------------------
            From: "Thierry BRESSOL" <thierry.bressol286@...>
            Sent: Tuesday, June 02, 2009 12:58 PM
            To: <Messageries-maritimes@...>
            Subject: [Messageries-maritimes] Re: Vide abyssal - ridicule médiatique

            > Rebonjour,
            >
            > tout à fait. Bien sûr, le site www du BEA Aviation va bientôt mettre des
            > tas
            > d'info en ligne pour nous raconter tout ça comme il le fait toujours avec
            > une belle précision.
            > Mais cette fois, je crains aussi qu'il n'ait pas grand chose à dire....
            > Il faudra "faire vite" si on veut récolter des indices, car en haute mer
            > tout est vite dispersé.
            >
            > En fait nous assitons à un emballement médiatique au bord du ridicule
            > car on ne sait rien, sauf les conditions de départ, la météo et....
            > Les "data-trans" automatisées reçues jusqu'à 04h00 par le centre de
            > maintenance d'Air France, sont (semble-t-il) incohérentes de surcroît.
            > Ca craint!
            > Je sais aussi pour avoir quelques "informateurs" dans le "petit monde
            > aéronautique",
            > qu'il arrive parfois à ce système pourtant génial, d'envoyer des conneries
            > suite à des plantages.
            > (C aussi ça l'informatique) Si c'est arrivé, bonjour l'analyse!
            >
            > En fait, on ne peut faire que dire: "On ne sait pas!"
            > Ce que je fais ici. Et de diffuser pour information "notre science
            > personnelle" si on a "des lumières" en matière de navigation maritime ou
            > aérienne...
            > Ceci nous rappelle nos drames maritimes, dans toute leur cruauté.
            >
            > D'autre part pour le vol inaugural du bel A380 de Singapoure Airlines
            > arrivé
            > à Roissy aujourd'hui....
            > Ils n'ont pas le coeur à la fête en ce moment, pour célébrer ce pourtant
            > mémorable évènement.
            > Il faut aussi souhaiter à Airbus, qui n'a déjà pas besoin de ça,
            > que pas avant longtemps il n'arrivera quoi que ce soit à bord
            > du bel et gros oiseau 380, même se coincer le doigt dans une porte.
            >
            > Bien navicalement
            > http://souvenirs-de-mer.blogdns.net/spip.php?article1
            > (navire câblier à la pêche pour Air India)
            > ----- Original Message -----
            > From: "jpranson" <jpranson@...>
            > To: <Messageries-maritimes@...>
            > Sent: Monday, June 01, 2009 11:37 PM
            > Subject: Re: [Messageries-maritimes] Re: Titanic - Vide sidéral - menu de
            > bord
            > Pour les gens comme moi qui sont passés des MM à Air France cette journée
            > est tout aussi tragique que celles qui ont vu la fin du Maori ou celle du
            > Concorde. Chacun, bien sûr, va y aller de sa théorie (dans la presse) mais
            > les chances sont bien minces de savoir ce qui s'est vraiment passé. Pour
            > le
            > moment pensons aux victimes qui se sont embarqués hier comme la plupart
            > d'entre nous se sont embarqués si souvent sans autres soucis que ceux qui
            > nous attendaient à la fin du voyage...Jean Paul Ranson
            >
            >
            >
            > ------------------------------------
            >
            > Visitez le site des Messageries-Maritimes:
            > http://www.messageries-maritimes.org
            >
            > Liens Yahoo! Groupes
            >
            >
            >
            >
          • jpranson
            Il est bien évident que l on a pas fini d entendre des bêtises de toutes sortes. Les avions en vol ne sont pas coupés du monde même au dessus des océans;
            Message 5 de 22 , 2 juin 2009
            Afficher la source
            • 0 Pièce jointe
              Il est bien évident que l'on a pas fini d'entendre des bêtises de toutes
              sortes. Les avions en vol ne sont pas coupés du monde même au dessus des
              océans; ils envoient des reports de position à intervalles réguliers mais
              dans le cas présent un évènement soudain a privé l'avion de tous ses moyens
              de communication et c'est bien le coeur du problème. Quel a été cet
              évènement ? Quel enchaînement rapide de causes et d'effets l'a réduit au
              silence alors qu'il plongeait vers sa perte ? On ne le saura peut être (sans
              doute) jamais. Alors il vaut mieux ne pas trop spéculer et espérer que l'on
              retrouvera quelque chose pour dire pourquoi ces gens sont morts. JP Ranson
            • Pierre-Louis MONFORT
              Bonsoir messieurs. Au delà de l immense tristesse que nous , personnels navigants, ressentons à la suite de la perte du vol Rio-Paris, il faut bien chercher
              Message 6 de 22 , 2 juin 2009
              Afficher la source
              • 0 Pièce jointe
                Bonsoir messieurs.

                Au delà de l'immense tristesse que nous , personnels navigants,
                ressentons à la suite de la perte du vol Rio-Paris, il faut bien
                chercher les causes. Les élucubrations journalistiques sont
                habituelles en pareil cas...

                Une hypothèse plausible serait un foudroiement violent de l'avion
                pouvant entraîner une perte totale électrique de l'appareil, d'où une
                perte de tous les instruments de contrôles et un avion laissé à lui-
                même ce qui ne dure jamais bien longtemps. Il semblerait que certaines
                données envoyées au sol faisait état d'une variation rapide de la
                pression cabine, synonyme de dépressurisation rapide. Si tel est le
                cas, on a environ 5 secondes pour mettre le masque à oxygène avant
                l'évanouissement...

                J'ai été foudroyé en avion 4 fois dans ma carrière sans autre
                conséquence qu'un gros "boum" dans l'avion. Mais un éclair puissant
                peut très bien trouer un fuselage...

                Saura t on jamais la cause de cet accident ?

                Bonne soirée à tous.

                Pierre-Louis MONFORT




                Le 2 juin 09 à 16:29, jpranson a écrit :

                >
                > Il est bien évident que l'on a pas fini d'entendre des bêtises de
                > toutes
                > sortes. Les avions en vol ne sont pas coupés du monde même au dessus
                > des
                > océans; ils envoient des reports de position à intervalles réguliers
                > mais
                > dans le cas présent un évènement soudain a privé l'avion de tous ses
                > moyens
                > de communication et c'est bien le coeur du problème. Quel a été cet
                > évènement ? Quel enchaînement rapide de causes et d'effets l'a
                > réduit au
                > silence alors qu'il plongeait vers sa perte ? On ne le saura peut
                > être (sans
                > doute) jamais. Alors il vaut mieux ne pas trop spéculer et espérer
                > que l'on
                > retrouvera quelque chose pour dire pourquoi ces gens sont morts. JP
                > Ranson
                >
                >
                >
                >
                > ------------------------------------
                >
                > Visitez le site des Messageries-Maritimes:
                > http://www.messageries-maritimes.org
                >
                > Liens Yahoo! Groupes
                >
                >
                >
                > ---------------------------------------------------------------------------------------
                > Orange vous informe que cet e-mail a ete controle par l'anti-virus
                > mail.
                > Aucun virus connu a ce jour par nos services n'a ete detecte.
                >
                >
              • jpranson
                Nous avons eu la pièce jointe relatant le naufrage du Titanic mais pas le message qui donnait des explications au sujet de ce récit. Amitiés JP Ranson Nous
                Message 7 de 22 , 25 juil. 2010
                Afficher la source
                • 0 Pièce jointe
                  Nous avons eu la pièce jointe relatant le naufrage du Titanic mais pas le message qui donnait des explications au sujet de ce récit. Amitiés JP Ranson
                • Soviche Marc
                  Bonjour à toutes et à tous, l important c est que vous ayiez eu la PJ, Le message n était que pour vous dire que j ai trouvé cette relation dans
                  Message 8 de 22 , 25 juil. 2010
                  Afficher la source
                  • 0 Pièce jointe
                    Bonjour à toutes et à tous,
                    l'important c'est que vous ayiez eu la PJ, Le message n'était que pour vous dire que j'ai trouvé cette relation dans l'Illustration datée du 20 avril 1912. L'article est intéressant à plusieurs titres : Bien sûr l'annonce à chaud de cette catastrophe. Puis, on voit que les relations médiatiques étaient lentes, internet était loin. Ensuite le journal n'émet pas trop d'hypothèses farfelues. Enfin on fait parler un explorateur, Amundsen et non un journaliste ou un soi-disant expert spécialiste en je ne sais quoi comme cela se fait trop souvent maintenant.
                    Je vous ferai passer dans les prochains jours uu dessin en plusieurs croquis, réalisé la nuiiot même à bord d'une embarcation qui montre la manière dont le Titanic a sombré.
                    Bonne journée.
                    Marc Soviche
                    .

                    Le 26 juillet 2010 08:18, jpranson <jpranson@...> a écrit :
                     

                    Nous avons eu la pièce jointe relatant le naufrage du Titanic mais pas le message qui donnait des explications au sujet de ce récit. Amitiés JP Ranson


                  • jpranson
                    Il n était pas inutile de savoir que cet article datait de 1912; ce n est pas un autre récit moderne et à ce titre cela vaut la peine de le lire avec
                    Message 9 de 22 , 26 juil. 2010
                    Afficher la source
                    • 0 Pièce jointe
                      Il n'était pas inutile de savoir que cet article datait de 1912; ce n'est pas un autre récit moderne et à ce titre cela vaut la peine de le lire avec attention. Bonsoir tout le monde. JP Ranson
                      ----- Original Message -----
                      Sent: Monday, July 26, 2010 7:51 AM
                      Subject: Re: [Messageries-maritimes] Titanic

                      Bonjour à toutes et à tous,
                      l'important c'est que vous ayiez eu la PJ, Le message n'était que pour vous dire que j'ai trouvé cette relation dans l'Illustration datée du 20 avril 1912. L'article est intéressant à plusieurs titres : Bien sûr l'annonce à chaud de cette catastrophe. Puis, on voit que les relations médiatiques étaient lentes, internet était loin. Ensuite le journal n'émet pas trop d'hypothèses farfelues. Enfin on fait parler un explorateur, Amundsen et non un journaliste ou un soi-disant expert spécialiste en je ne sais quoi comme cela se fait trop souvent maintenant.
                      Je vous ferai passer dans les prochains jours uu dessin en plusieurs croquis, réalisé la nuiiot même à bord d'une embarcation qui montre la manière dont le Titanic a sombré.
                      Bonne journée.
                      Marc Soviche
                      .

                      Le 26 juillet 2010 08:18, jpranson <jpranson@...> a écrit :
                       

                      Nous avons eu la pièce jointe relatant le naufrage du Titanic mais pas le message qui donnait des explications au sujet de ce récit. Amitiés JP Ranson


                    • Rene ANDRIEU
                      Bonjour à toutes ,tous Une bien ténébreuse affaire. Qu en pensez-vous? Cordialement R.A ... Il n était pas inutile de savoir que cet article datait de
                      Message 10 de 22 , 27 juil. 2010
                      Afficher la source
                      • 0 Pièce jointe

                        Bonjour à toutes ,tous
                         
                        Une bien ténébreuse affaire.
                        Qu'en pensez-vous?
                        Cordialement
                        R.A




                        > Message du 26/07/10 20:19
                        > De : "jpranson"
                        > A : Messageries-maritimes@...
                        > Copie à :
                        > Objet : Re: [Messageries-maritimes] Titanic
                        >
                        >  

                        >

                        Il n'était pas inutile de savoir que cet article datait de 1912; ce n'est pas un autre récit moderne et à ce titre cela vaut la peine de le lire avec attention. Bonsoir tout le monde. JP Ranson

                        ----- Original Message -----

                        From: Soviche Marc

                        To: Messageries-maritimes@...

                        Sent: Monday, July 26, 2010 7:51 AM

                        Subject: Re: [Messageries-maritimes] Titanic


                        >

                        Bonjour à toutes et à tous,

                        l'important c'est que vous ayiez eu la PJ, Le message n'était que pour vous dire que j'ai trouvé cette relation dans l'Illustration datée du 20 avril 1912. L'article est intéressant à plusieurs titres : Bien sûr l'annonce à chaud de cette catastrophe. Puis, on voit que les relations médiatiques étaient lentes, internet était loin. Ensuite le journal n'émet pas trop d'hypothèses farfelues. Enfin on fait parler un explorateur, Amundsen et non un journaliste ou un soi-disant expert spécialiste en je ne sais quoi comme cela se fait trop souvent maintenant.

                        Je vous ferai passer dans les prochains jours uu dessin en plusieurs croquis, réalisé la nuiiot même à bord d'une embarcation qui montre la manière dont le Titanic a sombré.
                        > Bonne journée.
                        > Marc Soviche
                        > .
                        >
                        >

                        Le 26 juillet 2010 08:18, jpranson <jpranson@...> a écrit :
                        >

                         

                        >

                        Nous avons eu la pièce jointe relatant le naufrage du Titanic mais pas le message qui donnait des explications au sujet de ce récit. Amitiés JP Ranson

                        >

                        >


                        >

                      • Jean MESLIER
                        Bonjour à tous, Article sur le Figaro aujourd hui : La barre à droite toute et le navire va à gauche, ou la barre à gauche toute et le navire part à
                        Message 11 de 22 , 22 sept. 2010
                        Afficher la source
                        • 0 Pièce jointe
                          Bonjour à tous,
                          Article sur le Figaro aujourd'hui :
                          "La barre à droite toute"  et le navire va à gauche, ou  "la barre à gauche toute" et le navire part à droite !!!
                          That is the question ?

                          Amicalement
                          Jean Meslier
                        • Soviche Marc
                          Merci Jean, et bonjour à toutes et à tous est-ce un hoax ? par hasard ? Sinon, on peut trouver des circonstances atténuantes à un tel mauvais relent en
                          Message 12 de 22 , 22 sept. 2010
                          Afficher la source
                          • 0 Pièce jointe
                            Merci Jean, et bonjour à toutes et à tous
                            est-ce un hoax ? par hasard ?
                            Sinon, on peut trouver des circonstances atténuantes à un tel mauvais relent en disant que la traduction est peut-être fautive !
                            Mais il y a aussi des bêtises dues à la méconnaissance totale de la navigation. Cette personne est bien gentille, mais on aurait dû depuis longtemps la repousser dans les cordes.
                            Un équipage (?) ne s'organise pas pour éviter une collision. A deux milles, (6 minutes à 20 nœuds), dans quelque direction qu'aurait viré le navire, même à la dangereuse grande vitesse, à laquelle il filait, il aurait facilement évité la glace.
                            Ridicule aussi de croire que sur un navire, fleuron de sa compagnie, les officiers et l'équipage n'aient pas été formés aux réactions de la barre. Quand on en mène pas large en pleine nuit, à une vitesse imposée par le souci de gagner un pari, qui plus est dans la proximité des icebergs, on fait gaffe. Ce n'est tout de même pas à ce moment là que l'on oublie le sens de rotation de la roue à la passerelle.
                            A deux milles je le répète, un navire de cette longueur et de ce tonnage, a tout le temps de prendre les quelques dizaines de degrés par rapport à sa route initiale, des degrés qui le mèneront loin de la glace. Sans parler de la vitesse que l'on peut atténuer.
                            De toute façon si un obstacle fixe se présente à deux milles, on n'a pas besoin de mettre toute à droite ou toute à gauche, "venez doucement à gauche ou à droite" aurait été l'ordre de l'officier de quart, puis "comme ça". Mais, comme dans ces coins là, quand il y a une glace quelque part, il y en a plusieurs, on écarquille encore plus les yeux, on réduit la vitesse, on appelle le pacha, enfin on fait ce qu'il faut.

                            Non, s'il y a eu l'abordage, la déchirure, c'est que l'iceberg a été aperçu très tard (ce qui semble normal par nuit noire). Les icebergs ne "rendent" de la lumière que si le ciel est clair. Manifestement cette nuit là, le ciel et la mer étaient sombres, suffisamment pour que l'iceberg soiut aussi une masse sombre. Et je peux vous assurer que ces masses sombres ne se voient pas de loin !
                            Si le gars a mis toute d'un côté c'est qu'il a réagi dans l'urgence. Et qu'il n'y a rien à dire! Point.

                            Si par contre, cette petite fille veut se faire mousser, c'est son droit, mais qu'elle n'étale pas ses "convictions" dans la presse et que les journalistes ne l'aident pas par souci de faire un nouveau scoop !

                            J'en ai sans doute beaucoup trop dit, mais c'est mon penchant, ne m'en veuillez pas.
                            En toute amitié.
                            Marc Soviche





                            Le 22 septembre 2010 13:19, Jean MESLIER <j.meslier@...> a écrit :
                             

                            Bonjour à tous,
                            Article sur le Figaro aujourd'hui :
                            "La barre à droite toute"  et le navire va à gauche, ou  "la barre à gauche toute" et le navire part à droite !!!
                            That is the question ?

                            Amicalement
                            Jean Meslier


                          • pierre.escaillas
                            Bonjour à tou(te)s, Marc, vous devriez faire part de vos reflexions dans la case commentaires de l article incriminé : celà mettrait fin à la pub pour ce
                            Message 13 de 22 , 22 sept. 2010
                            Afficher la source
                            • 0 Pièce jointe
                              Bonjour à tou(te)s,
                              Marc, vous devriez faire part de vos reflexions dans la case "commentaires" de l'article incriminé : celà mettrait fin à la pub pour ce bouquin.
                              C'est à se demander si l'auteur ne s'est pas inspiré du film de J. Cameron où l'on voit effectivement l'officier de quart ordonner "à droite toute" et l'homme de barre mettre celle ci toute à gauche !
                              Quant à dire que l'erreur du barreur vient du fait qu'il en était resté à la barre franche, ça ne tient pas : l' équipage embarqué sur le Titanic avait déjà, pour la plupart d'entre eux, navigué sur des navires identiques ou similaires.
                              Et de toute façon, comme vous le dites, à 1/2 mille de l'obstacle, droite ou gauche ne pouvait pas changer grand chose.
                              Bonne soirée,
                              P.E.
                               
                              ----- Original Message -----
                              Sent: Wednesday, September 22, 2010 3:10 PM
                              Subject: Re: [Messageries-maritimes] Titanic

                               

                              Merci Jean, et bonjour à toutes et à tous

                              est-ce un hoax ? par hasard ?
                              Sinon, on peut trouver des circonstances atténuantes à un tel mauvais relent en disant que la traduction est peut-être fautive !
                              Mais il y a aussi des bêtises dues à la méconnaissance totale de la navigation. Cette personne est bien gentille, mais on aurait dû depuis longtemps la repousser dans les cordes.
                              Un équipage (?) ne s'organise pas pour éviter une collision. A deux milles, (6 minutes à 20 nœuds), dans quelque direction qu'aurait viré le navire, même à la dangereuse grande vitesse, à laquelle il filait, il aurait facilement évité la glace.
                              Ridicule aussi de croire que sur un navire, fleuron de sa compagnie, les officiers et l'équipage n'aient pas été formés aux réactions de la barre. Quand on en mène pas large en pleine nuit, à une vitesse imposée par le souci de gagner un pari, qui plus est dans la proximité des icebergs, on fait gaffe. Ce n'est tout de même pas à ce moment là que l'on oublie le sens de rotation de la roue à la passerelle.
                              A deux milles je le répète, un navire de cette longueur et de ce tonnage, a tout le temps de prendre les quelques dizaines de degrés par rapport à sa route initiale, des degrés qui le mèneront loin de la glace. Sans parler de la vitesse que l'on peut atténuer.
                              De toute façon si un obstacle fixe se présente à deux milles, on n'a pas besoin de mettre toute à droite ou toute à gauche, "venez doucement à gauche ou à droite" aurait été l'ordre de l'officier de quart, puis "comme ça". Mais, comme dans ces coins là, quand il y a une glace quelque part, il y en a plusieurs, on écarquille encore plus les yeux, on réduit la vitesse, on appelle le pacha, enfin on fait ce qu'il faut.

                              Non, s'il y a eu l'abordage, la déchirure, c'est que l'iceberg a été aperçu très tard (ce qui semble normal par nuit noire). Les icebergs ne "rendent" de la lumière que si le ciel est clair. Manifestement cette nuit là, le ciel et la mer étaient sombres, suffisamment pour que l'iceberg soiut aussi une masse sombre. Et je peux vous assurer que ces masses sombres ne se voient pas de loin !
                              Si le gars a mis toute d'un côté c'est qu'il a réagi dans l'urgence. Et qu'il n'y a rien à dire! Point.

                              Si par contre, cette petite fille veut se faire mousser, c'est son droit, mais qu'elle n'étale pas ses "convictions" dans la presse et que les journalistes ne l'aident pas par souci de faire un nouveau scoop !

                              J'en ai sans doute beaucoup trop dit, mais c'est mon penchant, ne m'en veuillez pas.
                              En toute amitié.
                              Marc Soviche





                              Le 22 septembre 2010 13:19, Jean MESLIER <j.meslier@...> a écrit :
                               

                              Bonjour à tous,
                              Article sur le Figaro aujourd'hui :
                              "La barre à droite toute"  et le navire va à gauche, ou  "la barre à gauche toute" et le navire part à droite !!!
                              That is the question ?

                              Amicalement
                              Jean Meslier


                            • michel.thouin@free.fr
                              Bonsoir à toutes et à tous, je vous suggère d envoyer un rectificatif à l endroit de ces agences de presse totalement ignorantes des choses de la mer!
                              Message 14 de 22 , 22 sept. 2010
                              Afficher la source
                              • 0 Pièce jointe
                                Bonsoir à toutes et à tous,

                                je vous suggère d'envoyer un rectificatif à l'endroit de ces "agences de presse"
                                totalement ignorantes des choses de la mer!

                                Amicalement.
                                Michel

                                Selon Soviche Marc <modsoviche@...>:

                                > Merci Jean, et bonjour à toutes et à tous
                                > est-ce un hoax ? par hasard ?
                                > Sinon, on peut trouver des circonstances atténuantes à un tel mauvais relent
                                > en disant que la traduction est peut-être fautive !
                                > Mais il y a aussi des bêtises dues à la méconnaissance totale de la
                                > navigation. Cette personne est bien gentille, mais on aurait dû depuis
                                > longtemps la repousser dans les cordes.
                                > Un équipage (?) ne s'organise pas pour éviter une collision. A deux milles,
                                > (6 minutes à 20 nœuds), dans quelque direction qu'aurait viré le navire,
                                > même à la dangereuse grande vitesse, à laquelle il filait, il aurait
                                > facilement évité la glace.
                                > Ridicule aussi de croire que sur un navire, fleuron de sa compagnie, les
                                > officiers et l'équipage n'aient pas été formés aux réactions de la barre.
                                > Quand on en mène pas large en pleine nuit, à une vitesse imposée par le
                                > souci de gagner un pari, qui plus est dans la proximité des icebergs, on
                                > fait gaffe. Ce n'est tout de même pas à ce moment là que l'on oublie le sens
                                > de rotation de la roue à la passerelle.
                                > A deux milles je le répète, un navire de cette longueur et de ce tonnage, a
                                > tout le temps de prendre les quelques dizaines de degrés par rapport à sa
                                > route initiale, des degrés qui le mèneront loin de la glace. Sans parler de
                                > la vitesse que l'on peut atténuer.
                                > De toute façon si un obstacle fixe se présente à deux milles, on n'a pas
                                > besoin de mettre *toute* à droite ou *toute* à gauche, "venez doucement à
                                > gauche ou à droite" aurait été l'ordre de l'officier de quart, puis "comme
                                > ça". Mais, comme dans ces coins là, quand il y a une glace quelque part, il
                                > y en a plusieurs, on écarquille encore plus les yeux, on réduit la vitesse,
                                > on appelle le pacha, enfin on fait ce qu'il faut.
                                >
                                > Non, s'il y a eu l'abordage, la déchirure, c'est que l'iceberg a été aperçu
                                > très tard (ce qui semble normal par nuit noire). Les icebergs ne "rendent"
                                > de la lumière que si le ciel est clair. Manifestement cette nuit là, le ciel
                                > et la mer étaient sombres, suffisamment pour que l'iceberg soiut aussi une
                                > masse sombre. Et je peux vous assurer que ces masses sombres ne se voient
                                > pas de loin !
                                > Si le gars a mis toute d'un côté c'est qu'il a réagi dans l'urgence. Et
                                > qu'il n'y a rien à dire! Point.
                                >
                                > Si par contre, cette petite fille veut se faire mousser, c'est son droit,
                                > mais qu'elle n'étale pas ses "convictions" dans la presse et que les
                                > journalistes ne l'aident pas par souci de faire un nouveau scoop !
                                >
                                > J'en ai sans doute beaucoup trop dit, mais c'est mon penchant, ne m'en
                                > veuillez pas.
                                > En toute amitié.
                                > Marc Soviche
                                >
                                >
                                >
                                >
                                >
                                > Le 22 septembre 2010 13:19, Jean MESLIER <j.meslier@...> a écrit :
                                >
                                > >
                                > >
                                > > Bonjour à tous,
                                > > Article sur le Figaro aujourd'hui :
                                > > "La barre à droite toute" et le navire va à gauche, ou "la barre à gauche
                                > > toute" et le navire part à droite !!!
                                > > That is the question ?
                                > >
                                > > Amicalement
                                > > Jean Meslier
                                > >
                                > >
                                >
                              • jean-pierre Burel
                                Simple : confusion provenant de la marine à voile avec barre franche. Ordre barre franche : hard a starboard : on incline à fond le timon (tiller) à fond
                                Message 15 de 22 , 22 sept. 2010
                                Afficher la source
                                • 0 Pièce jointe
                                  Simple : confusion provenant de la marine à voile avec barre franche.

                                  Ordre barre franche : "hard a starboard" : on incline à fond le timon (tiller) à fond à tribord .
                                  Cq : Le gouvernail solidaire via la mêche braque à fond ! A babôrd !!!!!!

                                  Hard a port : l'inverse !

                                  Il fallût 1914 , pour atteindre une standard! Les Anglais SONT conservateurs!!!!!

                                  Comme le disait Gervaise , illustrateur de 1914 , les Français ont raison ... mais les anglais n'ont pas tort!

                                  Assez d'imbécilités de journalistes !

                                  Bien amicalement ! Mort à RTL  !

                                  J.P.BUREL.°.



                                  De : Jean MESLIER <j.meslier@...>
                                  À : Messageries-maritimes <Messageries-maritimes@...>
                                  Envoyé le : Mer 22 septembre 2010, 13h 19min 10s
                                  Objet : [Messageries-maritimes] Titanic

                                   

                                  Bonjour à tous,
                                  Article sur le Figaro aujourd'hui :
                                  "La barre à droite toute"  et le navire va à gauche, ou  "la barre à gauche toute" et le navire part à droite !!!
                                  That is the question ?

                                  Amicalement
                                  Jean Meslier


                                • Soviche Marc
                                  Voilà c est fait, mais cela a-t-il une utilité ? Devant tant de bêtises on reste confondu ! Bonne soirée tout de même. Marc Soviche ... Voilà c est fait,
                                  Message 16 de 22 , 22 sept. 2010
                                  Afficher la source
                                  • 0 Pièce jointe
                                    Voilà c'est fait, mais cela a-t-il une utilité ? Devant tant de bêtises on reste confondu !
                                    Bonne soirée tout de même.
                                    Marc Soviche

                                    Le 22 septembre 2010 19:41, <michel.thouin@...> a écrit :
                                     

                                    Bonsoir à toutes et à tous,

                                    je vous suggère d'envoyer un rectificatif à l'endroit de ces "agences de presse"
                                    totalement ignorantes des choses de la mer!

                                    Amicalement.
                                    Michel

                                    Selon Soviche Marc <modsoviche@...>:



                                    > Merci Jean, et bonjour à toutes et à tous
                                    > est-ce un hoax ? par hasard ?
                                    > Sinon, on peut trouver des circonstances atténuantes à un tel mauvais relent
                                    > en disant que la traduction est peut-être fautive !
                                    > Mais il y a aussi des bêtises dues à la méconnaissance totale de la
                                    > navigation. Cette personne est bien gentille, mais on aurait dû depuis
                                    > longtemps la repousser dans les cordes.
                                    > Un équipage (?) ne s'organise pas pour éviter une collision. A deux milles,
                                    > (6 minutes à 20 nœuds), dans quelque direction qu'aurait viré le navire,
                                    > même à la dangereuse grande vitesse, à laquelle il filait, il aurait
                                    > facilement évité la glace.
                                    > Ridicule aussi de croire que sur un navire, fleuron de sa compagnie, les
                                    > officiers et l'équipage n'aient pas été formés aux réactions de la barre.
                                    > Quand on en mène pas large en pleine nuit, à une vitesse imposée par le
                                    > souci de gagner un pari, qui plus est dans la proximité des icebergs, on
                                    > fait gaffe. Ce n'est tout de même pas à ce moment là que l'on oublie le sens
                                    > de rotation de la roue à la passerelle.
                                    > A deux milles je le répète, un navire de cette longueur et de ce tonnage, a
                                    > tout le temps de prendre les quelques dizaines de degrés par rapport à sa
                                    > route initiale, des degrés qui le mèneront loin de la glace. Sans parler de
                                    > la vitesse que l'on peut atténuer.
                                    > De toute façon si un obstacle fixe se présente à deux milles, on n'a pas
                                    > besoin de mettre *toute* à droite ou *toute* à gauche, "venez doucement à
                                    > gauche ou à droite" aurait été l'ordre de l'officier de quart, puis "comme
                                    > ça". Mais, comme dans ces coins là, quand il y a une glace quelque part, il
                                    > y en a plusieurs, on écarquille encore plus les yeux, on réduit la vitesse,
                                    > on appelle le pacha, enfin on fait ce qu'il faut.
                                    >
                                    > Non, s'il y a eu l'abordage, la déchirure, c'est que l'iceberg a été aperçu
                                    > très tard (ce qui semble normal par nuit noire). Les icebergs ne "rendent"
                                    > de la lumière que si le ciel est clair. Manifestement cette nuit là, le ciel
                                    > et la mer étaient sombres, suffisamment pour que l'iceberg soiut aussi une
                                    > masse sombre. Et je peux vous assurer que ces masses sombres ne se voient
                                    > pas de loin !
                                    > Si le gars a mis toute d'un côté c'est qu'il a réagi dans l'urgence. Et
                                    > qu'il n'y a rien à dire! Point.
                                    >
                                    > Si par contre, cette petite fille veut se faire mousser, c'est son droit,
                                    > mais qu'elle n'étale pas ses "convictions" dans la presse et que les
                                    > journalistes ne l'aident pas par souci de faire un nouveau scoop !
                                    >
                                    > J'en ai sans doute beaucoup trop dit, mais c'est mon penchant, ne m'en
                                    > veuillez pas.
                                    > En toute amitié.
                                    > Marc Soviche
                                    >
                                    >
                                    >
                                    >
                                    >
                                    > Le 22 septembre 2010 13:19, Jean MESLIER <j.meslier@...> a écrit :
                                    >
                                    > >
                                    > >
                                    > > Bonjour à tous,
                                    > > Article sur le Figaro aujourd'hui :
                                    > > "La barre à droite toute" et le navire va à gauche, ou "la barre à gauche
                                    > > toute" et le navire part à droite !!!
                                    > > That is the question ?
                                    > >
                                    > > Amicalement
                                    > > Jean Meslier
                                    > >
                                    > >
                                    >


                                  • Jean MESLIER
                                    Bonjour Marc, Votre réponse est claire et vous avez bien fait de remettre les choses en ordre ! Nous sommes dans une époque où il faut vendre du papier
                                    Message 17 de 22 , 23 sept. 2010
                                    Afficher la source
                                    • 0 Pièce jointe
                                      Bonjour Marc,

                                      Votre réponse est claire et vous avez bien fait de remettre les choses en ordre !
                                      Nous sommes dans une époque où il faut vendre du "papier" par tous les moyens au détriment parfois de la logique de vérité.
                                      Je n'ai fait que lancer le débat, en sachant que notre profession ne resterait pas abusée par de telles affirmations .

                                      Amicalement
                                      Jean Meslier

                                      Le 22/09/2010 15:10, Soviche Marc a écrit :
                                       

                                      Merci Jean, et bonjour à toutes et à tous

                                      est-ce un hoax ? par hasard ?
                                      Sinon, on peut trouver des circonstances atténuantes à un tel mauvais relent en disant que la traduction est peut-être fautive !
                                      Mais il y a aussi des bêtises dues à la méconnaissance totale de la navigation. Cette personne est bien gentille, mais on aurait dû depuis longtemps la repousser dans les cordes.
                                      Un équipage (?) ne s'organise pas pour éviter une collision. A deux milles, (6 minutes à 20 nœuds), dans quelque direction qu'aurait viré le navire, même à la dangereuse grande vitesse, à laquelle il filait, il aurait facilement évité la glace.
                                      Ridicule aussi de croire que sur un navire, fleuron de sa compagnie, les officiers et l'équipage n'aient pas été formés aux réactions de la barre. Quand on en mène pas large en pleine nuit, à une vitesse imposée par le souci de gagner un pari, qui plus est dans la proximité des icebergs, on fait gaffe. Ce n'est tout de même pas à ce moment là que l'on oublie le sens de rotation de la roue à la passerelle.
                                      A deux milles je le répète, un navire de cette longueur et de ce tonnage, a tout le temps de prendre les quelques dizaines de degrés par rapport à sa route initiale, des degrés qui le mèneront loin de la glace. Sans parler de la vitesse que l'on peut atténuer.
                                      De toute façon si un obstacle fixe se présente à deux milles, on n'a pas besoin de mettre toute à droite ou toute à gauche, "venez doucement à gauche ou à droite" aurait été l'ordre de l'officier de quart, puis "comme ça". Mais, comme dans ces coins là, quand il y a une glace quelque part, il y en a plusieurs, on écarquille encore plus les yeux, on réduit la vitesse, on appelle le pacha, enfin on fait ce qu'il faut.

                                      Non, s'il y a eu l'abordage, la déchirure, c'est que l'iceberg a été aperçu très tard (ce qui semble normal par nuit noire). Les icebergs ne "rendent" de la lumière que si le ciel est clair. Manifestement cette nuit là, le ciel et la mer étaient sombres, suffisamment pour que l'iceberg soiut aussi une masse sombre. Et je peux vous assurer que ces masses sombres ne se voient pas de loin !
                                      Si le gars a mis toute d'un côté c'est qu'il a réagi dans l'urgence. Et qu'il n'y a rien à dire! Point.

                                      Si par contre, cette petite fille veut se faire mousser, c'est son droit, mais qu'elle n'étale pas ses "convictions" dans la presse et que les journalistes ne l'aident pas par souci de faire un nouveau scoop !

                                      J'en ai sans doute beaucoup trop dit, mais c'est mon penchant, ne m'en veuillez pas.
                                      En toute amitié.
                                      Marc Soviche





                                      Le 22 septembre 2010 13:19, Jean MESLIER <j.meslier@...> a écrit :
                                       

                                      Bonjour à tous,
                                      Article sur le Figaro aujourd'hui :
                                      "La barre à droite toute"  et le navire va à gauche, ou  "la barre à gauche toute" et le navire part à droite !!!
                                      That is the question ?

                                      Amicalement
                                      Jean Meslier


                                    • Luc Pfenninger
                                      Merci Capitaine Sovice, Je vous lis depuis très longtemps, vous et vos collègues des MM. Je vous remercie pour la pertinence de vos propos et vos
                                      Message 18 de 22 , 23 sept. 2010
                                      Afficher la source
                                      • 0 Pièce jointe
                                        Merci Capitaine Sovice,
                                        Je vous lis depuis très longtemps, vous et vos collègues des MM. Je vous remercie pour la pertinence de vos propos et vos considérations devraient être diffusées à plus grande échelle.
                                         
                                        Encore Merci.
                                         
                                        L.Pfenninger, marin d'eau douce (Suisse)
                                         

                                        Sent: Thursday, September 23, 2010 4:44 PM
                                        Subject: Re: [Messageries-maritimes] Titanic

                                        Bonjour Marc,

                                        Votre réponse est claire et vous avez bien fait de remettre les choses en ordre !
                                        Nous sommes dans une époque où il faut vendre du "papier" par tous les moyens au détriment parfois de la logique de vérité.
                                        Je n'ai fait que lancer le débat, en sachant que notre profession ne resterait pas abusée par de telles affirmations .

                                        Amicalement
                                        Jean Meslier

                                        Le 22/09/2010 15:10, Soviche Marc a écrit :
                                         

                                        Merci Jean, et bonjour à toutes et à tous

                                        est-ce un hoax ? par hasard ?
                                        Sinon, on peut trouver des circonstances atténuantes à un tel mauvais relent en disant que la traduction est peut-être fautive !
                                        Mais il y a aussi des bêtises dues à la méconnaissance totale de la navigation. Cette personne est bien gentille, mais on aurait dû depuis longtemps la repousser dans les cordes.
                                        Un équipage (?) ne s'organise pas pour éviter une collision. A deux milles, (6 minutes à 20 nœuds), dans quelque direction qu'aurait viré le navire, même à la dangereuse grande vitesse, à laquelle il filait, il aurait facilement évité la glace.
                                        Ridicule aussi de croire que sur un navire, fleuron de sa compagnie, les officiers et l'équipage n'aient pas été formés aux réactions de la barre. Quand on en mène pas large en pleine nuit, à une vitesse imposée par le souci de gagner un pari, qui plus est dans la proximité des icebergs, on fait gaffe. Ce n'est tout de même pas à ce moment là que l'on oublie le sens de rotation de la roue à la passerelle.
                                        A deux milles je le répète, un navire de cette longueur et de ce tonnage, a tout le temps de prendre les quelques dizaines de degrés par rapport à sa route initiale, des degrés qui le mèneront loin de la glace. Sans parler de la vitesse que l'on peut atténuer.
                                        De toute façon si un obstacle fixe se présente à deux milles, on n'a pas besoin de mettre toute à droite ou toute à gauche, "venez doucement à gauche ou à droite" aurait été l'ordre de l'officier de quart, puis "comme ça". Mais, comme dans ces coins là, quand il y a une glace quelque part, il y en a plusieurs, on écarquille encore plus les yeux, on réduit la vitesse, on appelle le pacha, enfin on fait ce qu'il faut.

                                        Non, s'il y a eu l'abordage, la déchirure, c'est que l'iceberg a été aperçu très tard (ce qui semble normal par nuit noire). Les icebergs ne "rendent" de la lumière que si le ciel est clair. Manifestement cette nuit là, le ciel et la mer étaient sombres, suffisamment pour que l'iceberg soiut aussi une masse sombre. Et je peux vous assurer que ces masses sombres ne se voient pas de loin !
                                        Si le gars a mis toute d'un côté c'est qu'il a réagi dans l'urgence. Et qu'il n'y a rien à dire! Point.

                                        Si par contre, cette petite fille veut se faire mousser, c'est son droit, mais qu'elle n'étale pas ses "convictions" dans la presse et que les journalistes ne l'aident pas par souci de faire un nouveau scoop !

                                        J'en ai sans doute beaucoup trop dit, mais c'est mon penchant, ne m'en veuillez pas.
                                        En toute amitié.
                                        Marc Soviche





                                        Le 22 septembre 2010 13:19, Jean MESLIER <j.meslier@...> a écrit :
                                         

                                        Bonjour à tous,
                                        Article sur le Figaro aujourd'hui :
                                        "La barre à droite toute"  et le navire va à gauche, ou  "la barre à gauche toute" et le navire part à droite !!!
                                        That is the question ?

                                        Amicalement
                                        Jean Meslier


                                      • Soviche Marc
                                        Bonjour la Suisse. N est-ce pas vous qui avez gagné la coupe de l America ? Alors il ne faut pas être modeste. J ai enfin trouvé l adresse du courrier des
                                        Message 19 de 22 , 23 sept. 2010
                                        Afficher la source
                                        • 0 Pièce jointe
                                          Bonjour la Suisse. N'est-ce pas vous qui avez gagné la coupe de l'America ? Alors il ne faut pas être modeste. J'ai enfin trouvé l'adresse du courrier des lecteurs du Fig Mag. Encore des paroles qui s'envolent ...
                                          En toute amitié.
                                          Marc Soviche


                                          Le 23 septembre 2010 17:13, Luc Pfenninger <lucp@...> a écrit :
                                           

                                          Merci Capitaine Sovice,
                                          Je vous lis depuis très longtemps, vous et vos collègues des MM. Je vous remercie pour la pertinence de vos propos et vos considérations devraient être diffusées à plus grande échelle.
                                           
                                          Encore Merci.
                                           
                                          L.Pfenninger, marin d'eau douce (Suisse)
                                           

                                          Sent: Thursday, September 23, 2010 4:44 PM
                                          Subject: Re: [Messageries-maritimes] Titanic

                                          Bonjour Marc,

                                          Votre réponse est claire et vous avez bien fait de remettre les choses en ordre !
                                          Nous sommes dans une époque où il faut vendre du "papier" par tous les moyens au détriment parfois de la logique de vérité.
                                          Je n'ai fait que lancer le débat, en sachant que notre profession ne resterait pas abusée par de telles affirmations .

                                          Amicalement
                                          Jean Meslier

                                          Le 22/09/2010 15:10, Soviche Marc a écrit :
                                           

                                          Merci Jean, et bonjour à toutes et à tous

                                          est-ce un hoax ? par hasard ?
                                          Sinon, on peut trouver des circonstances atténuantes à un tel mauvais relent en disant que la traduction est peut-être fautive !
                                          Mais il y a aussi des bêtises dues à la méconnaissance totale de la navigation. Cette personne est bien gentille, mais on aurait dû depuis longtemps la repousser dans les cordes.
                                          Un équipage (?) ne s'organise pas pour éviter une collision. A deux milles, (6 minutes à 20 nœuds), dans quelque direction qu'aurait viré le navire, même à la dangereuse grande vitesse, à laquelle il filait, il aurait facilement évité la glace.
                                          Ridicule aussi de croire que sur un navire, fleuron de sa compagnie, les officiers et l'équipage n'aient pas été formés aux réactions de la barre. Quand on en mène pas large en pleine nuit, à une vitesse imposée par le souci de gagner un pari, qui plus est dans la proximité des icebergs, on fait gaffe. Ce n'est tout de même pas à ce moment là que l'on oublie le sens de rotation de la roue à la passerelle.
                                          A deux milles je le répète, un navire de cette longueur et de ce tonnage, a tout le temps de prendre les quelques dizaines de degrés par rapport à sa route initiale, des degrés qui le mèneront loin de la glace. Sans parler de la vitesse que l'on peut atténuer.
                                          De toute façon si un obstacle fixe se présente à deux milles, on n'a pas besoin de mettre toute à droite ou toute à gauche, "venez doucement à gauche ou à droite" aurait été l'ordre de l'officier de quart, puis "comme ça". Mais, comme dans ces coins là, quand il y a une glace quelque part, il y en a plusieurs, on écarquille encore plus les yeux, on réduit la vitesse, on appelle le pacha, enfin on fait ce qu'il faut.

                                          Non, s'il y a eu l'abordage, la déchirure, c'est que l'iceberg a été aperçu très tard (ce qui semble normal par nuit noire). Les icebergs ne "rendent" de la lumière que si le ciel est clair. Manifestement cette nuit là, le ciel et la mer étaient sombres, suffisamment pour que l'iceberg soiut aussi une masse sombre. Et je peux vous assurer que ces masses sombres ne se voient pas de loin !
                                          Si le gars a mis toute d'un côté c'est qu'il a réagi dans l'urgence. Et qu'il n'y a rien à dire! Point.

                                          Si par contre, cette petite fille veut se faire mousser, c'est son droit, mais qu'elle n'étale pas ses "convictions" dans la presse et que les journalistes ne l'aident pas par souci de faire un nouveau scoop !

                                          J'en ai sans doute beaucoup trop dit, mais c'est mon penchant, ne m'en veuillez pas.
                                          En toute amitié.
                                          Marc Soviche





                                          Le 22 septembre 2010 13:19, Jean MESLIER <j.meslier@...> a écrit :
                                           

                                          Bonjour à tous,
                                          Article sur le Figaro aujourd'hui :
                                          "La barre à droite toute"  et le navire va à gauche, ou  "la barre à gauche toute" et le navire part à droite !!!
                                          That is the question ?

                                          Amicalement
                                          Jean Meslier



                                        • michel.thouin@free.fr
                                          Bonjour à toutes et à tous, Du côté de Belfast... Titanic Quarter - Titanic Experience Building www.flickr.com Amicalement. Michel
                                          Message 20 de 22 , 3 mai 2012
                                          Afficher la source
                                          • 0 Pièce jointe
                                            Bonjour à toutes et à tous,

                                            Du côté de Belfast...

                                            Titanic Quarter - Titanic Experience Building
                                            www.flickr.com

                                            Amicalement.
                                            Michel
                                          Votre message a été soumis avec succès et sera remis aux destinataires brièvement.