Chargement ...
Désolé, une erreur est survenue lors du chargement du contenu.

Analyseur antenne "MINI60": Avis d'utilsateur

Agrandir la zone des messages
  • Philippe Creis
    Bonsoir à tous, Cela fait maintenant un moment que j ai en main un analyseur d antennes appelé Mini60 , clône cloné et recloné du SARK100 de Melchor
    Message 1 de 3 , 29 sept.
      Bonsoir à tous,

      Cela fait maintenant un moment que j'ai en main un analyseur d'antennes appelé "Mini60", clône cloné et recloné du SARK100 de Melchor Varela de EA4FRB.
      J'ai donc eu le loisir de le prendre en main, de le faire fonctionner sur des cas réels, d'y effectuer quelques mesures et tests, etc....et donc d'avoir un avis sur la bête.
      Si vous lancer une requête sur votre moteur de recherche comme ceci par exemple avec les mots antenna analyzer Mini60, vous allez avoir des centaines de vendeur qui "sonnent à votre porte" pour vous le proposer entre 60 et 120$. Du simple au double donc car il existe la version nue sans boitier, la version boitier avec et sans Bluetooth, avec ou sans batterie.

      Coté ergonomie d'abord, je dois distinguer l'ergonomie physique et l'ergonomie logicielle. Coté prise en main, il est petit (90*50*25mm). On l'a bien en main et on se dit que dedans ça doit être plein, car il est plutôt lourd pour sa petite taille. Quand je dis "lourd", c'est relatif. Dans la main, on a accès facile à tous les boutons avec le pouce, c'est bien pratique, on peut donc l'utiliser d'une seule main.
      Interrupteur de mise en marche et PL sont sur l'avant, les prises 12v de charge et USB sont à l'arrière. Le boitier métallique est "costaud", cela paraît solide.
      Pour ce qui de l'ergonomie logicielle, il y aura moins de louanges, plutôt des reproches. Il y a 6 boutons plus le M/A. Premier reproche, le plus important à mon goût, car cela devient vite pénible. Quand on le met en service, il se "cale" invariablement sur 14.100MHz. Quand comme moi cette après midi, vous faites des mesures à répétition sur 80m, on a vite marre de le placer sur la bande voulue. Pour moi, cela représentait 20 (vingt) appuis sur le bouton "Bande", rien que ça.
      A partir de là, on peut faire du pas à pas avec "Up" et "Down" ou lancer un scan de la bande. Scan qui sera plus ou moins long en fonction du "Pas" choisi, 10KHz, c'est pas mal. Des bips retentissent lorsque les bornes  à ROS=2:1 sont trouvées et lors de la fin du scan. La fréquence d'accord est alors montrée avec le ROS et l'impédance complexe. plusieurs appuis sur "Mode", donnent les autres infos calculées.
      Coté mesures: J'ai eu l'occasion de comparer des mesures avec mon VNWA de DG8SAQ, les courbes sont globalement justes, je n'ai pas trouvé à redire. Le reproche que je peux faire, j'allais dire une imprécision, non, c'est un défaut de résolution sur l'affichage de la réactance lorsque celle-ci est inférieure à 14 ohms. Exemple, l'appareil donnera 52+j0 jusqu'à ce que la réactance soit supérieure ou égale à 14. On a donc le même affichage entre 52+j0 et 52+j14, c'est à dire 52+j0. A quoi est-ce du? J'avance l'hypothèse de l’échantillonnage sur 8 bits pénalisant sur sur de valeurs faibles de réactance, peut-être est-ce la qualité du pont de mesure! Le fait est que sur l'exemplaire qu'on m'a prêté, j'ai noté ce souci. Ceci veut dire aussi que la détermination du signe d ela réactance dans cette plage est douteuse (voir plus bas).
      Ce n'est pas vraiment soucieux pour un usage "basique" de l'appareil, mais si on sort du sentier battu, ça le devient. Peu de gens utilisent les analyseurs d'antenne (j'en fais partie)  pour mesurer des capas et des inductances. Je peux supposer (à vérifier) que l'appareil ne sera pas précis sur des réactances faibles (capacitances ou inductances).

      Le signe de la réactance: Quand on mesure une antenne, celle-ci n'est jamais à 100% résistive, je veux parler de l'impédance. Il y a toujours une part, si minime soit-elle de réactance capacitive ou inductive. Certains analyseurs avec la technologie qui va bien sont capables de mesurer (je dis bien "mesurer") le signe de cette réactance (positif pour une réactance inductive, et négatif face à une réactance capacitive). Le mini 60 ne peut pas mesurer ce signe. Par contre il l'indique tout de même, comment fait-il? Il s'agit d'un artifice logiciel qui effectue à chaque mesure un incrément en fréquence, et en fonction de la variation de la réactance, détermine le signe de celle-ci. C'est un artifice connu, qui fonctionne plutôt bien.
      Cet appareil peut se recalibrer ou tout simplement se calibrer et cela doit être fait pour compenser les écarts de la cellule de mesure versus les différentes bandes. Mais les outils de calibration(étalons de résistance) ne sont pas fournis (50, 150 et 274 ohms). Les coefficients de correction étant stockées en Eprom, si on fait une mise à jours du firmware, il faut penser à "recalibrer".

      Pour ma part, je me suis fabriqué une petite antenne virtuelle sur la bande 20m, cela permet de se faire la main sans avoir à trouver une antenne réelle. Vous trouverez les infos sur cette page 76 du manuel du Sark100.

      Pour ce qui est du manuel, il est quasiment inexistant, on peut prendre celui du Sark100.

      Cet appareil peut se connecter à un ordinateur, et cela permet de voir à l'écran les mesures sous forme de courbes. Ça fonctionne, je ne dis pas que c'est ultra simple, mais ça fonctionne!!

      Connectivité: Encore un mot sur la connectivité, certains appareils vendus, sont équipés d'une interface Bluetooth qui peut rendre de grands service quand l'appareil est éloigné de l'ordi. Je n'ai pas essayé, je n'ai donc pas d'avis là dessus. Pour les Mini60 non équipés Bluetooth, les bricoleurs trouveront sur le net la procédure à mettre en œuvre pour les équiper, rien de compliqué!

      Encore une précision, si vous êtes tentés par l'achat d'un Mini60, pensez à vérifier s'il est équipé ou non du Bluetooth en fonction de vos besoins, et s'il est vendu avec ou sans batterie, eh oui!!!

      Pour ma part, je compte acquérir un RigExpert AA-54 ou AA-55 (0 à 50 MHz), je vous en ferai part si cela se concrétise.

      Merci de m'avoir lu, je me répète, c'était mon humble avis et seulement sur l'appareil en ma possession. Ceci dit, il ne m'a pas empêché cette après-midi  d'effectuer mes mesures sur mon antenne cadre 20m sm0vpo, hi.... bien au contraire.

      Bonne soirée,

      --
      73... Philippe - F4GRT

      ________________
      Thunderbird 52.3.0






    • F5IDC
      Bonsoir les amis, bonsoir Philippe et merci pour cet article que j ai lu avec grand intérêt. Pour ma part, j ai fait l acquisition en 2013 du rigexpert AA-30
      Message 2 de 3 , 29 sept.

        Bonsoir les amis, bonsoir Philippe et merci pour cet article que j'ai lu avec grand intérêt.

        Pour ma part, j'ai fait l'acquisition en 2013 du rigexpert AA-30 pour débuter.

        Un appareil complet et transportable : j'avais hésité avec le VNA car il nécessite un PC connecté. Ici, le AA-30 est autonome. Deux piles rechargeable conviennent et il ne consomme pas beaucoup. Les graphiques peuvent être enregistrés de manière à être exploité sur un PC

        Je ne parlerais pas de cette partie informatisée car mon PC et sous Linux, j'ai encore un vieil XP mais cela ne fonctionne pas avec. Et sur mon Linux je n'ai pas encore réussi à faire l'émulation USB préconisée dans la doc (quelqu'un l'a fait ? merci...)

        J'ai toujours été très satisfait des résultats de mesure. L'autre jour j'ai fait des tests sur des balun. A ce propos, j'en profite pour partager avec vous un (des) vidéo(s) youtube de "TRX Bench" sur les balun. Je vous invite, même si les vidéos durent longtemps (et sont en Anglais) à les suivre. Il y a plusieurs vidéos sur le sujet et les balun proposés sont performants. Moi qui ai toujours été un peu déçu par certaines versions de balun, j'ai testé ces versions avec le AA-30 et... ça fonctionne !!!

        Bref, avec le rigexpert on reste sur la dernière fréquence de mesure. On règle la fréquence, la largeur de bande et on peut lire le SWR, l'impédance avec partie réelle et partie imaginaire.

        Lorsqu'on est en mode graphique, on peut réajuster la fréquence centrale avec deux boutons "+ ou -" de manière à trouver la fréquence de résonance.

        Pour finir, l'appareil n'atteint pas les 500gr .


        Bon week-end à tous

        Emmanuel


        Le 29/09/2017 à 22:30, Philippe Creis Philippe.Creis@... [ListeAntennes] a écrit :
         

        Bonsoir à tous,

        Cela fait maintenant un moment que j'ai en main un analyseur d'antennes appelé "Mini60", clône cloné et recloné du SARK100 de Melchor Varela de EA4FRB.
        J'ai donc eu le loisir de le prendre en main, de le faire fonctionner sur des cas réels, d'y effectuer quelques mesures et tests, etc....et donc d'avoir un avis sur la bête.
        Si vous lancer une requête sur votre moteur de recherche comme ceci par exemple avec les mots antenna analyzer Mini60, vous allez avoir des centaines de vendeur qui "sonnent à votre porte" pour vous le proposer entre 60 et 120$. Du simple au double donc car il existe la version nue sans boitier, la version boitier avec et sans Bluetooth, avec ou sans batterie.

        Coté ergonomie d'abord, je dois distinguer l'ergonomie physique et l'ergonomie logicielle. Coté prise en main, il est petit (90*50*25mm). On l'a bien en main et on se dit que dedans ça doit être plein, car il est plutôt lourd pour sa petite taille. Quand je dis "lourd", c'est relatif. Dans la main, on a accès facile à tous les boutons avec le pouce, c'est bien pratique, on peut donc l'utiliser d'une seule main.
        Interrupteur de mise en marche et PL sont sur l'avant, les prises 12v de charge et USB sont à l'arrière. Le boitier métallique est "costaud", cela paraît solide.
        Pour ce qui de l'ergonomie logicielle, il y aura moins de louanges, plutôt des reproches. Il y a 6 boutons plus le M/A. Premier reproche, le plus important à mon goût, car cela devient vite pénible. Quand on le met en service, il se "cale" invariablement sur 14.100MHz. Quand comme moi cette après midi, vous faites des mesures à répétition sur 80m, on a vite marre de le placer sur la bande voulue. Pour moi, cela représentait 20 (vingt) appuis sur le bouton "Bande", rien que ça.
        A partir de là, on peut faire du pas à pas avec "Up" et "Down" ou lancer un scan de la bande. Scan qui sera plus ou moins long en fonction du "Pas" choisi, 10KHz, c'est pas mal. Des bips retentissent lorsque les bornes  à ROS=2:1 sont trouvées et lors de la fin du scan. La fréquence d'accord est alors montrée avec le ROS et l'impédance complexe. plusieurs appuis sur "Mode", donnent les autres infos calculées.
        Coté mesures: J'ai eu l'occasion de comparer des mesures avec mon VNWA de DG8SAQ, les courbes sont globalement justes, je n'ai pas trouvé à redire. Le reproche que je peux faire, j'allais dire une imprécision, non, c'est un défaut de résolution sur l'affichage de la réactance lorsque celle-ci est inférieure à 14 ohms. Exemple, l'appareil donnera 52+j0 jusqu'à ce que la réactance soit supérieure ou égale à 14. On a donc le même affichage entre 52+j0 et 52+j14, c'est à dire 52+j0. A quoi est-ce du? J'avance l'hypothèse de l’échantillonnage sur 8 bits pénalisant sur sur de valeurs faibles de réactance, peut-être est-ce la qualité du pont de mesure! Le fait est que sur l'exemplaire qu'on m'a prêté, j'ai noté ce souci. Ceci veut dire aussi que la détermination du signe d ela réactance dans cette plage est douteuse (voir plus bas).
        Ce n'est pas vraiment soucieux pour un usage "basique" de l'appareil, mais si on sort du sentier battu, ça le devient. Peu de gens utilisent les analyseurs d'antenne (j'en fais partie)  pour mesurer des capas et des inductances. Je peux supposer (à vérifier) que l'appareil ne sera pas précis sur des réactances faibles (capacitances ou inductances).

        Le signe de la réactance: Quand on mesure une antenne, celle-ci n'est jamais à 100% résistive, je veux parler de l'impédance. Il y a toujours une part, si minime soit-elle de réactance capacitive ou inductive. Certains analyseurs avec la technologie qui va bien sont capables de mesurer (je dis bien "mesurer") le signe de cette réactance (positif pour une réactance inductive, et négatif face à une réactance capacitive). Le mini 60 ne peut pas mesurer ce signe. Par contre il l'indique tout de même, comment fait-il? Il s'agit d'un artifice logiciel qui effectue à chaque mesure un incrément en fréquence, et en fonction de la variation de la réactance, détermine le signe de celle-ci. C'est un artifice connu, qui fonctionne plutôt bien.
        Cet appareil peut se recalibrer ou tout simplement se calibrer et cela doit être fait pour compenser les écarts de la cellule de mesure versus les différentes bandes. Mais les outils de calibration(étalons de résistance) ne sont pas fournis (50, 150 et 274 ohms). Les coefficients de correction étant stockées en Eprom, si on fait une mise à jours du firmware, il faut penser à "recalibrer".

        Pour ma part, je me suis fabriqué une petite antenne virtuelle sur la bande 20m, cela permet de se faire la main sans avoir à trouver une antenne réelle. Vous trouverez les infos sur cette page 76 du manuel du Sark100.

        Pour ce qui est du manuel, il est quasiment inexistant, on peut prendre celui du Sark100.

        Cet appareil peut se connecter à un ordinateur, et cela permet de voir à l'écran les mesures sous forme de courbes. Ça fonctionne, je ne dis pas que c'est ultra simple, mais ça fonctionne!!

        Connectivité: Encore un mot sur la connectivité, certains appareils vendus, sont équipés d'une interface Bluetooth qui peut rendre de grands service quand l'appareil est éloigné de l'ordi. Je n'ai pas essayé, je n'ai donc pas d'avis là dessus. Pour les Mini60 non équipés Bluetooth, les bricoleurs trouveront sur le net la procédure à mettre en œuvre pour les équiper, rien de compliqué!

        Encore une précision, si vous êtes tentés par l'achat d'un Mini60, pensez à vérifier s'il est équipé ou non du Bluetooth en fonction de vos besoins, et s'il est vendu avec ou sans batterie, eh oui!!!

        Pour ma part, je compte acquérir un RigExpert AA-54 ou AA-55 (0 à 50 MHz), je vous en ferai part si cela se concrétise.

        Merci de m'avoir lu, je me répète, c'était mon humble avis et seulement sur l'appareil en ma possession. Ceci dit, il ne m'a pas empêché cette après-midi  d'effectuer mes mesures sur mon antenne cadre 20m sm0vpo, hi.... bien au contraire.

        Bonne soirée,

        --
        73... Philippe - F4GRT

        ________________
        Thunderbird 52.3.0







      • Philippe Creis
        Bonjour Emmanuel, bonjour à tous, Ça faisait un moment que j avais cet analyseur à ma disposition, et que je pensais écrire ce que j en pensais après en
        Message 3 de 3 , 30 sept.
          Bonjour Emmanuel, bonjour à tous,

          Ça faisait un moment que j'avais cet analyseur à ma disposition, et que je pensais écrire ce que j'en pensais après en avoir fait le tour. C'est chose faite, hier soir j'avais un peu de temps et l'envie de le faire. Depuis pas mal de temps, je regarde aussi les analyseurs en général, les principes de fonctionnement, leur réputation, les prix, etc....J'ai mis tout ça dans mon entonnoir muni d'un filtre, et c'est RigExpert qui sort en premier avec mes critères.
          Les graphiques peuvent être enregistrés de manière à être exploité sur un PC
          Caractéristique intéressante, cela évite le fil à la patte pour le transfert en temps réel sur PC. Il semblerait que l'interface graphique livrée avec les RigExpert soit de bonne qualité et fonctionnelle.

          Une des raisons qui me font aller vers la version 50MHz de RigExpert, c'est que je possède déjà un analyseur V & U, le Times Technology T100. Et il le fait très bien, je l'ai depuis quelques années, et j'en suis très content, mais il faut un fil à la patte si je veux avoir une trace sur ordi.
          j'en profite pour partager avec vous un (des) vidéo(s)
          Un grand merci pour ce lien, j'ai adoré à la fois le sujet et son anglais. Il me semble avoir déjà vu une de ses vidéos. Je m'en vais regarder ce WE, la série sur les ferrites.

          Bref, avec le rigexpert on reste sur la dernière fréquence de mesure. On règle la fréquence, la largeur de bande et on peut lire le SWR, l'impédance avec partie réelle et partie imaginaire.

          Lorsqu'on est en mode graphique, on peut réajuster la fréquence centrale avec deux boutons "+ ou -" de manière à trouver la fréquence de résonance.

          Je retrouve là ce que j'ai l'habitude de trouver sur mon T100 VHF/UHF.

          Je pensais à un moment au Comet CAA-500, qui est annoncé jusqu'à 500MHz, ce qui est un leurre partiel. C'est sans doute un excellent appareil par ailleurs. Les fonctionnalités annoncées ne sont pas toutes dispo en UHF!! Et comme je suis déjà équipé V & U, je l'ai éjecté de mes candidats possibles. Mais j'aime bien son affichage à aiguilles croisées. On a d'un coup d'oeil l'essentiel.

          J'ai pensé aussi à MFJ, mais j'ai écarté également pour cause de réputation surfaite! Bien qu'actuellement, certains produits apparus récemment au catalogue analyseurs de MFJ, ne soient pas de leur conception (MFJ 223, 225, 226 et 227)!!! Il y eu de l'achat de licence.

          Bonne journée,

          --
          73... Philippe

          ________________
          Thunderbird 52.3.0

          Le 29/09/2017 à 23:18, F5IDC f5idc@... [ListeAntennes] a écrit :
           

          Bonsoir les amis, bonsoir Philippe et merci pour cet article que j'ai lu avec grand intérêt.

          Pour ma part, j'ai fait l'acquisition en 2013 du rigexpert AA-30 pour débuter.

          Un appareil complet et transportable : j'avais hésité avec le VNA car il nécessite un PC connecté. Ici, le AA-30 est autonome. Deux piles rechargeable conviennent et il ne consomme pas beaucoup. Les graphiques peuvent être enregistrés de manière à être exploité sur un PC

          Je ne parlerais pas de cette partie informatisée car mon PC et sous Linux, j'ai encore un vieil XP mais cela ne fonctionne pas avec. Et sur mon Linux je n'ai pas encore réussi à faire l'émulation USB préconisée dans la doc (quelqu'un l'a fait ? merci...)

          J'ai toujours été très satisfait des résultats de mesure. L'autre jour j'ai fait des tests sur des balun. A ce propos, j'en profite pour partager avec vous un (des) vidéo(s) youtube de "TRX Bench" sur les balun. Je vous invite, même si les vidéos durent longtemps (et sont en Anglais) à les suivre. Il y a plusieurs vidéos sur le sujet et les balun proposés sont performants. Moi qui ai toujours été un peu déçu par certaines versions de balun, j'ai testé ces versions avec le AA-30 et... ça fonctionne !!!

          Bref, avec le rigexpert on reste sur la dernière fréquence de mesure. On règle la fréquence, la largeur de bande et on peut lire le SWR, l'impédance avec partie réelle et partie imaginaire.

          Lorsqu'on est en mode graphique, on peut réajuster la fréquence centrale avec deux boutons "+ ou -" de manière à trouver la fréquence de résonance.

          Pour finir, l'appareil n'atteint pas les 500gr .


          Bon week-end à tous

          Emmanuel


          Le 29/09/2017 à 22:30, Philippe Creis Philippe.Creis@... [ListeAntennes] a écrit :
           

          Bonsoir à tous,

          Cela fait maintenant un moment que j'ai en main un analyseur d'antennes appelé "Mini60", clône cloné et recloné du SARK100 de Melchor Varela de EA4FRB.
          J'ai donc eu le loisir de le prendre en main, de le faire fonctionner sur des cas réels, d'y effectuer quelques mesures et tests, etc....et donc d'avoir un avis sur la bête.
          Si vous lancer une requête sur votre moteur de recherche comme ceci par exemple avec les mots antenna analyzer Mini60, vous allez avoir des centaines de vendeur qui "sonnent à votre porte" pour vous le proposer entre 60 et 120$. Du simple au double donc car il existe la version nue sans boitier, la version boitier avec et sans Bluetooth, avec ou sans batterie.

          Coté ergonomie d'abord, je dois distinguer l'ergonomie physique et l'ergonomie logicielle. Coté prise en main, il est petit (90*50*25mm). On l'a bien en main et on se dit que dedans ça doit être plein, car il est plutôt lourd pour sa petite taille. Quand je dis "lourd", c'est relatif. Dans la main, on a accès facile à tous les boutons avec le pouce, c'est bien pratique, on peut donc l'utiliser d'une seule main.
          Interrupteur de mise en marche et PL sont sur l'avant, les prises 12v de charge et USB sont à l'arrière. Le boitier métallique est "costaud", cela paraît solide.
          Pour ce qui de l'ergonomie logicielle, il y aura moins de louanges, plutôt des reproches. Il y a 6 boutons plus le M/A. Premier reproche, le plus important à mon goût, car cela devient vite pénible. Quand on le met en service, il se "cale" invariablement sur 14.100MHz. Quand comme moi cette après midi, vous faites des mesures à répétition sur 80m, on a vite marre de le placer sur la bande voulue. Pour moi, cela représentait 20 (vingt) appuis sur le bouton "Bande", rien que ça.
          A partir de là, on peut faire du pas à pas avec "Up" et "Down" ou lancer un scan de la bande. Scan qui sera plus ou moins long en fonction du "Pas" choisi, 10KHz, c'est pas mal. Des bips retentissent lorsque les bornes  à ROS=2:1 sont trouvées et lors de la fin du scan. La fréquence d'accord est alors montrée avec le ROS et l'impédance complexe. plusieurs appuis sur "Mode", donnent les autres infos calculées.
          Coté mesures: J'ai eu l'occasion de comparer des mesures avec mon VNWA de DG8SAQ, les courbes sont globalement justes, je n'ai pas trouvé à redire. Le reproche que je peux faire, j'allais dire une imprécision, non, c'est un défaut de résolution sur l'affichage de la réactance lorsque celle-ci est inférieure à 14 ohms. Exemple, l'appareil donnera 52+j0 jusqu'à ce que la réactance soit supérieure ou égale à 14. On a donc le même affichage entre 52+j0 et 52+j14, c'est à dire 52+j0. A quoi est-ce du? J'avance l'hypothèse de l’échantillonnage sur 8 bits pénalisant sur sur de valeurs faibles de réactance, peut-être est-ce la qualité du pont de mesure! Le fait est que sur l'exemplaire qu'on m'a prêté, j'ai noté ce souci. Ceci veut dire aussi que la détermination du signe d ela réactance dans cette plage est douteuse (voir plus bas).
          Ce n'est pas vraiment soucieux pour un usage "basique" de l'appareil, mais si on sort du sentier battu, ça le devient. Peu de gens utilisent les analyseurs d'antenne (j'en fais partie)  pour mesurer des capas et des inductances. Je peux supposer (à vérifier) que l'appareil ne sera pas précis sur des réactances faibles (capacitances ou inductances).

          Le signe de la réactance: Quand on mesure une antenne, celle-ci n'est jamais à 100% résistive, je veux parler de l'impédance. Il y a toujours une part, si minime soit-elle de réactance capacitive ou inductive. Certains analyseurs avec la technologie qui va bien sont capables de mesurer (je dis bien "mesurer") le signe de cette réactance (positif pour une réactance inductive, et négatif face à une réactance capacitive). Le mini 60 ne peut pas mesurer ce signe. Par contre il l'indique tout de même, comment fait-il? Il s'agit d'un artifice logiciel qui effectue à chaque mesure un incrément en fréquence, et en fonction de la variation de la réactance, détermine le signe de celle-ci. C'est un artifice connu, qui fonctionne plutôt bien.
          Cet appareil peut se recalibrer ou tout simplement se calibrer et cela doit être fait pour compenser les écarts de la cellule de mesure versus les différentes bandes. Mais les outils de calibration(étalons de résistance) ne sont pas fournis (50, 150 et 274 ohms). Les coefficients de correction étant stockées en Eprom, si on fait une mise à jours du firmware, il faut penser à "recalibrer".

          Pour ma part, je me suis fabriqué une petite antenne virtuelle sur la bande 20m, cela permet de se faire la main sans avoir à trouver une antenne réelle. Vous trouverez les infos sur cette page 76 du manuel du Sark100.

          Pour ce qui est du manuel, il est quasiment inexistant, on peut prendre celui du Sark100.

          Cet appareil peut se connecter à un ordinateur, et cela permet de voir à l'écran les mesures sous forme de courbes. Ça fonctionne, je ne dis pas que c'est ultra simple, mais ça fonctionne!!

          Connectivité: Encore un mot sur la connectivité, certains appareils vendus, sont équipés d'une interface Bluetooth qui peut rendre de grands service quand l'appareil est éloigné de l'ordi. Je n'ai pas essayé, je n'ai donc pas d'avis là dessus. Pour les Mini60 non équipés Bluetooth, les bricoleurs trouveront sur le net la procédure à mettre en œuvre pour les équiper, rien de compliqué!

          Encore une précision, si vous êtes tentés par l'achat d'un Mini60, pensez à vérifier s'il est équipé ou non du Bluetooth en fonction de vos besoins, et s'il est vendu avec ou sans batterie, eh oui!!!

          Pour ma part, je compte acquérir un RigExpert AA-54 ou AA-55 (0 à 50 MHz), je vous en ferai part si cela se concrétise.

          Merci de m'avoir lu, je me répète, c'était mon humble avis et seulement sur l'appareil en ma possession. Ceci dit, il ne m'a pas empêché cette après-midi  d'effectuer mes mesures sur mon antenne cadre 20m sm0vpo, hi.... bien au contraire.

          Bonne soirée,

          --
          73... Philippe - F4GRT

          ________________
          Thunderbird 52.3.0








        Votre message a été soumis avec succès et sera remis aux destinataires brièvement.