Chargement ...
Désolé, une erreur est survenue lors du chargement du contenu.

Re: [Heraldique-Noblesse] Dessins de Blasons

Agrandir la zone des messages
  • Bernard
    Bonsoir, Voici des interprétations de ces blasons, avec quelques remarques: de CRASSIER : fascé d argent et de gueules de 8 pièces au lion de sable brochant
    Message 1 de 207 , 20 dc. 2004
    Afficher la source
    • 0 Pièce jointe
      Bonsoir,

      Voici des interprétations de ces blasons, avec quelques remarques:

      de CRASSIER : fascé d'argent et de gueules de 8 pièces au lion de sable brochant sur le tout.
      (=> Crassier2.png)

      de ZUTMAN : d'azur à cinq ciboires d'or au franc quartier de gueules chargé d'une fleur-de-lys d'argent.
      (=> Zutman.png)
      remarque: ne devrait-on pas dire "six ciboires" (bien que cela ne soit pas très euphonique). L'un des ciboires étant complètement caché derrière le franc-quartier, et un autre à moitié caché?

      de MARTEAU : de vair au sautoir de gueules chargé en abîme d'un écusson d'or surchargé d'une merlette de sable.
      (=> Marteau.png)
      remarque: la représentation que vous nous envoyez semble montrer un vair inversé (?). Mais peut-être est-ce un détail très mineur.

      Bien cordialement,

      B. de L.
    • Michel Roberti de Terbiest
      Cher Monsieur de Walcque J ai lu vos informations. Je Vous signale que mon Nom d origine est ROBIERST, (voir ce nom est dans le livre la guerre des Awans et
      Message 207 de 207 , 21 nov. 2012
      Afficher la source
      • 0 Pièce jointe
        Cher Monsieur de Walcque

        J'ai lu vos informations. Je Vous signale que mon Nom d'origine est ROBIERST, (voir ce nom est dans le livre " la guerre des Awans et des Waroux"). Il a été latinisé en 1664 par Jacques Robierst puis Roberti, pour marquer sa fidélité à l'Ordre des Chevaliers Teutoniques car il était Receveur de l'Ordre à Bernissen. Je confirme ce que j'ai sur le Reistap.
        Mais Famille est apparentée aux de Hinnisdael. Nous sommes Principautaire et fier de l'être.
        Avec mes salutations matinales

        Michel Roberti de Terbiest

        Le 20 novembre 2012 23:50, Vincent de Walque <vincentdewalque@...> a écrit :
         

        Bonsoir Monsieur Roberti,
         
        Quelques compléments Hinnisdael :
         
         - Bosmans blasonne : Liège, de sable à la croix d'or, cantonnée aux 1 et 2 d'un maillet penché du même. Sur le tout, de sable au chef d'argent, chargé de 3 merlettes du champ. 
         
         - Janssens & Duerloo, Bibliographie Hinnisdael :
                Rouhart-Chabot, J., Inventaire sommaire (archives de l'État à Liège), s.l.n.d.
                Herckenrode, L. de, Collection de tombes, épitaphes et blasons... de la Hesbaye, Gand, 1845, pp 594-602.
                Heyden, N. van der, Généalogie de la maison de Hinnisdael, in : Annales de l'Académie d'archéologie de Belgique 6 (1849), pp. 364-375.
                Temmerman, C., Le Slot, dit aussi le château de Hinnisdael à Woluwe-Saint-Lambert, in : Maisons d'hier et d'aujourd'hui 85 (1990), pp. 28-41.
        - Janssens & Duerloo, Bibliographie  Rotarius :
                Thijs, Ch. M., Un diplôme de noblesse donné en 1431, in : Bulletin de la Société scientifique et littéraire du Limbourg 10 (1870), pp. 24-29. 
         
        #    L'empereur Charles VI, à Vienne, le 10 février 1723, concède le titre de comte (primogéniture masculine) à François de Hinnisdaelsgr de Berlo, chanoine de la cathédrale Saint-Lambert de Liège. Pas de description ni de dessin.
        Note VW : chanoine + descendance légitime = enquerre ;) Clin d’œil.
        Il descendrait de Walter Rotarius.
         
        #    Le roi Sigismond Ier des Romains, à Madrid, le 31 décembre 1431, concède la noblesse du Saint-Empire à Walter (de Hinnisdael dit) Rotarius (alias Ra(d)emakers), demeurant à Tongres. Pas de description sur la copie non officielle retrouvée.     
         
        Jean-Baptiste Rietstap n'a rien résumé du tout ; il a collecté, par lui même et par de nombreux stapcorrespondants, des armes provenant de toute l'Europe héraldisée. Et ce travail, même s'il est incomplet, même s'il est imparfait, même s'il contient des erreurs, mérite une très grande reconnaissance.
        Il ne prétendait nullement être ni vouloir être la bible des héraldistes, et encore moins incarner la loi et les prophètes.
        Mais pourquoi torturer, martyriser son nom ?  Aimeriez-vous, Monsieur Rauwberthye, voir sans cesse votre nom, celui de vos ancêtres, défiguré ?
         
        Cordialement,
         
        Vincent de Walque
         

        De : Michel Roberti de Terbiest <michel.roberti.percy.de.terbiest@...>
        À : Heraldique-Noblesse@...
        Envoyé le : Mardi 20 novembre 2012 12h26
        Objet : Re: [Heraldique-Noblesse] Dessins de Blasons

         
        Le Reistap est un résumé des blasons d'Europe. Mais pas une bible des blasons
        Pour Hinnisdael : voir les Annales de l'Académie d'Archéologie de Belgique, volume 8/1848
        Salutations

        Le 18 novembre 2012 22:21, De jouffroy gonsans Hughes <gonsans47@...> a écrit :
         
        Hinnisdael
        des merles pour Riestap, des oiseaux de sable pour Commarque, des poules d'eau pour Jougla de Morenas. Qui donne les canards ?
        Cordialement

        De : "michelrobertideterbiest@..." <michel.roberti.percy.de.terbiest@...>
        À : Heraldique-Noblesse@...
        Envoyé le : Dimanche 18 novembre 2012 18h17
        Objet : [Heraldique-Noblesse] Dessins de Blasons

         
        Cher Dessinateur,

        Pourriez-Vous dessiner les Armes suivants :

        Maison de Hinnisdael : porte : de sable, au chef d'argent, chargé de
        trois canard (aliis trois merlettes),
        de sable
        Pouilhet de Ferme : porte : de gueules à huit fleurs de lis d'or
        posées en orle, et accompagnées d'un
        croissant montant d'or
        Grootloons : porte : d'argent à la fasce de cinq fusées de
        gueules
        Fumal ou Fymale : porte : de sable au chef d'argent chargé de trois
        petits sautoirs de sable surmontés
        chacun d'une merlette de même
        de Troostenbergh : porte : de gueules au cerf naissant d'argent
        au chef cousu d'azur à deux épées d'argent
        empoignées d'or, posées en sautoir la pointes en
        haut
        de Bryas ou de Brias : porte : d'or à la face de sable, surmontée de
        trois cormorans de même, becqués et
        membrés de gueules
        Avec mes remerciements
        Michel Roberti de Terbiest éc.









      Votre message a été soumis avec succès et sera remis aux destinataires brièvement.