Chargement ...
Désolé, une erreur est survenue lors du chargement du contenu.

156095EPHEMERIDE

Agrandir la zone des messages
  • DOUROUX Colette
    16 juil.



      Bonjour,

      Dans le calendrier républicain , le  29e jour du mois de Messidor est dénommé jour du Blé.

      « Blé » est un terme générique qui désigne plusieurs céréales appartenant au genre Triticum. Ce sont des plantes annuelles de la famille des graminées ou Poacées, cultivées dans de très nombreux pays. Le mot « blé » désigne également le « grain » (caryopse) produit par ces plantes.

      L'arrivée du blé en France remonte probablement au Ve millénaire avant J-C. Le gaulois*mlato, qui devient *blato, « farine » (équivalent du latin molitus, « moulu ».
      En francique on trouve *blâd, « produit de la terre » . Les verbes de l'ancien français bléerblaveret, ( emblaver, « ensemencer en blé »)  désignent également les grains broyés qui fournissent de la farine.
      Au Moyen Âge et à la Renaissance, le mot bleds, le plus souvent au pluriel, et sous diverses orthographes (bleds, bledz, bleedz, blees, bleetz, bleez, blés, bletz, blez, bleiz, blye, blefs...), désignait les cultures annuelles et les terres labourées qui les portent — catégorie placée sur le même plan que les prés, les vignes, les vergers, les bois et les « eaux ».
      Le blé fait partie des trois grandes céréales avec le maïs et le riz. C'est, avec environ 700 millions de tonnes annuelles, la troisième par l'importance de la récolte mondiale et, avec le riz, la plus consommée par l'homme. Le blé est, dans la civilisation occidentale et au Moyen-Orient, un composant central de l'alimentation humaine. Deux espèces de blé ont été domestiquées au Proche-Orient à partir de deux blés sauvages. Sa consommation remonte à la plus haute Antiquité. Les premières cultures apparaissent au  VIIIe  millénaire  av. J.-C. , en Mésopotamie et dans les vallées du Tigre et de l'Euphrate (aujourd'hui l'Irak), dans la région du Croissant fertile.
      Description de cette image, également commentée ci-après  
                         Plants de blé                              Epi de blé - planche botanique
      D'un point de vue économique, les deux types variétaux importants actuels sont des blés à grains nus :
      • le blé dur (Triticum turgidum subsp. durum), surtout cultivé en Europe, en Amérique du Nord et au Moyen-Orient. Il est très utilisé dans la région méditerranéenne (Italie, pays du Maghreb). Le blé dur, très riche en gluten, est utilisé pour produire les semoules et les pâtes alimentaires ;
      • le blé tendre ou froment (Triticum æstivum), de loin le plus important, est davantage - mais pas exclusivement - cultivé sous moyennes latitudes (par exemple en Chine, en Inde, aux Etats-Unis, en Russie, en France, au Canada, en Allemagne). Il est cultivé pour faire la farine panifiable utilisée pour le pain. Ses grains se séparent de leurs enveloppes au battage. Communément dénommée blé tendre ou tout simplement blé, cette espèce a connu une très grande dispersion géographique et est devenue la céréale la plus cultivée, suivie par le riz et le maïs. Il en existe d’innombrables variétés de par le monde. La sélection moderne, commencée à la fin du xixe  sièclepar Henry de Vilmorin, s’est concentrée sur trois critères : la résistance aux maladies et aux aléas climatiques, la richesse en protéines, notamment le gluten pour la panification, et bien entendu le rendement. Cette sélection a eu comme contrecoup la quasi-disparition des blés barbus  le gène étant récessif, les nouveaux blés issus de croisements entre blés barbus et blés nus perdent rapidement ce caractère. 
      •        
      •             Fleurs de blé                                               blé mûr
      • Variétés anciennes Sont cultivés avec un regain d'intérêt des blés rustiques et les formes suivantes de blés à grains vêtus (les grains étant fortement enserrés dans leurs enveloppes, après le battage il faut les décortiquer pour pouvoir les utiliser) : l'épeautre, l’engrain ou petit-épeautre, les amidonniers ou Amidionnier de Tartarie, les blés compacts.
                               
      araire égyptienne         battage au fléau 14e s.           moissonneuse McCormick 1889

      La consommation humaine (pain, biscuiterie et tous les produits à base de farine) reste le débouché principal (58 % de la récolte), suivie de l'alimentation animale (34 %). Les 8 % restants représentent les usages industriels (amidonnerie et glutennerie). Le blé peut également servir de substrat pour produire du biocarburant, le bioéthanol. Il est également utilisé pour alimenter des chaudières.
      Le blé tendre, ou froment, est une matière première de base pour la fabrication du pain, en raison de sa composition en gluten supérieure aux autres céréales. Il doit passer par le secteur de la meunerie pour subir la transformation en farine.
        Types de pain
      Le blé dur est à la base de la fabrication des semoules, utilisées pour la préparation du couscous ainsi que des pâtes alimentaires (toutefois les pâtes chinoises au blé sont fabriquées avec du blé tendre, de même qu'elles l'étaient traditionnellement dans l'Europe du Nord).

      La production française de blé tendre atteint 36 millions de tonnes, soit 26 % de la production de l'Union européenne (138 mt).


                   Production mondiale en 2000

      Bonne journée
      Colette D.
    • Afficher les 24 messages portant sur le même sujet.