Chargement ...
Désolé, une erreur est survenue lors du chargement du contenu.

Frégate la Surveillante, le César-Auguste

Agrandir la zone des messages
  • laurentquevilly
    Bonjour à toutes et à tous, mon ancêtre Etienne Varin a participé à plusieurs campagne sous la Révolution. D abord le combat de Prairial puis la
    Message 1 de 10 , 28 nov. 2017
      Bonjour à toutes et à tous, mon ancêtre Etienne Varin a participé à plusieurs campagne sous la Révolution. D'abord le combat de Prairial puis la croisière du grand hiver à bord du Téméraire. Jusque là, je le suis. Là où ça se complique, c'est que ses états de service notés à l'inscription maritime de Rouen le créditent ensuite de quatre campagnes à bord de la Surveillante :

      1) du 3 mars au 16 septembre 1796, capitaine Cossé.
      2) du 22 septembre 1796 au 16 septembre 1797, capitaines Cossé et Hamon.
      3) du 22 septembre 1797 au 16 septembre 1798, capitaines Hamon et Thévenard.
      4) du 22 septembre au 29 novembre 1798 capitaine Thévenard.

      Or, l'on sait que la  frégate la Surveillante a été sabordée en Irlande le 3 janvier 1797 sous les ordres du capitaine Bernard. Il y a donc là une énigme que je ne m'explique pas. Au vu des noms de ces capitaines et de ces dates, quelqu'un a-t-il une explication ?

      Varin est passé ensuite deux ans et demi sur le César-Auguste, capitaines Malouin (?) et Péron (Perron), toujours selon l'Inscription. Or, je ne retrouve pas trace de cette unité et de ces hommes entre décembre 98 et juillet 1801. Si quelqu'un peut m'éclairer, merci d'avance...
      Laurent Quevilly


    • annedesdserts
      Bonjour, N y aurait-il pas plusieurs Surveillante ? Cordialement. Anne des D.
      Message 2 de 10 , 2 déc. 2017
        Bonjour, 

        N'y aurait-il pas plusieurs "Surveillante" ?
        Cordialement.

        Anne des D.
      • laurentquevilly
        Effectivement, je me pose la question. Mais j ai beau chercher, je n en trouve pas pour le moment. Pour localiser cette autre Surveillante, si c est
        Message 3 de 10 , 2 déc. 2017
          Effectivement, je me pose la question. Mais j'ai beau chercher, je n'en trouve pas pour le moment. Pour localiser cette autre Surveillante, si c'est effectivement le cas, je n'ai que ces indices : Varin quitte la Danaé, capitaine Giraudeau, le 9 mars 1796. Quatre jours plus tard, le 13, il est sur la Surveillante. Deux ans et demi plus tard, il quitte ce mystérieux navire, alors commandé par Thévenard, le 29 novembre 1798 pour monter à bord du César-Auguste, capitaines Macouin, dès le 12 décembre 1798...
        • jeanatrap
          Bonjour Rien n indique que la Surveillante et l Auguste-César sont des navires de guerre. Je pense qu il a fait son service sur le Téméraire et du commerce
          Message 4 de 10 , 2 déc. 2017
            Bonjour

            Rien n'indique que la Surveillante et l'Auguste-César sont des navires de guerre.
            Je pense qu'il a fait son service sur le Téméraire et du commerce sur les autres navires.   

            Cordialement
            Jean


            ---Dans GeneaMarine@..., <laurent.quevilly@...> a écrit :

            Effectivement, je me pose la question. Mais j'ai beau chercher, je n'en trouve pas pour le moment. Pour localiser cette autre Surveillante, si c'est effectivement le cas, je n'ai que ces indices : Varin quitte la Danaé, capitaine Giraudeau, le 9 mars 1796. Quatre jours plus tard, le 13, il est sur la Surveillante. Deux ans et demi plus tard, il quitte ce mystérieux navire, alors commandé par Thévenard, le 29 novembre 1798 pour monter à bord du César-Auguste, capitaines Macouin, dès le 12 décembre 1798...
          • laurentquevilly
            Merci Jean pour cette hypothèse à laquelle j ai pensé. Mais vous constatez qu il est rémunéré sur la Surveillante en tant que Quartier maître, ce qui
            Message 5 de 10 , 2 déc. 2017
              Merci Jean pour cette hypothèse à laquelle j'ai pensé. Mais vous constatez qu'il est rémunéré sur la Surveillante en tant que Quartier maître, ce qui est un grade de la Marine de guerre et non de commerce. Enfin il est congédié de Brest après avoir servi sur le Mont-Blanc sous les ordres de Magon, nous sommes bien dans la Royale...
            • jeanatrap
              En marge du registre, il est noté qu il a servi 9 mois et 9 jours au service et 54 mois et 3 jours au commerce. Même si les durées indiquées semblent
              Message 6 de 10 , 2 déc. 2017
                En marge du registre, il est noté qu'il a servi 9 mois et 9 jours au service et 54 mois et 3 jours au commerce.
                Même si les durées indiquées semblent erronées, le ratio fait quand même pencher la balance vers le commerce pour les 2 navires recherchés...           


                ---Dans GeneaMarine@..., <laurent.quevilly@...> a écrit :

                Merci Jean pour cette hypothèse à laquelle j'ai pensé. Mais vous constatez qu'il est rémunéré sur la Surveillante en tant que Quartier maître, ce qui est un grade de la Marine de guerre et non de commerce. Enfin il est congédié de Brest après avoir servi sur le Mont-Blanc sous les ordres de Magon, nous sommes bien dans la Royale...
              • laurentquevilly
                Oui mais cette mention marginale fait le relevé de ses services à la date du 18 mars 1793, jour où il est levé pour une nouvelle période à Brest. Oui
                Message 7 de 10 , 2 déc. 2017
                  Oui mais cette mention marginale fait le relevé de ses services à la date du 18 mars 1793, jour où il est levé pour une nouvelle période à Brest.
                • jeanatrap
                  Si personne n a d autre explication à vous fournir, il va falloir fouiller dans les archives centrales de la Marine : BB5 1* Bâtiments de guerre. - Armement.
                  Message 8 de 10 , 2 déc. 2017
                    Si personne n'a d'autre explication à vous fournir, il va falloir fouiller dans les archives centrales de la Marine :
                    BB5 1* Bâtiments de guerre. - Armement. 1790-1792 
                    BB5 2* Bâtiments légers et bâtiments de charge. – Matricule. An IV–an IX (1795–1801) 
                    BB5 3* Bâtiments de guerre de la République. – Solde. An V–an VI (1796–1798) 
                    BB5 4* Bâtiments de guerre naufragés, brûlés ou capturés. - Etats et listes. An II–1817 (1793-1817)

                    Cordialement
                    Jean     
                     


                    ---Dans GeneaMarine@..., <laurent.quevilly@...> a écrit :

                    Oui mais cette mention marginale fait le relevé de ses services à la date du 18 mars 1793, jour où il est levé pour une nouvelle période à Brest.
                  • annedesdserts
                    Bonsoir, J irais faire un saut au Service Historique de la Marine à Brest, la semaine prochaine, mais pas avant mardi, jour d ouverture au public. Mais pour
                    Message 9 de 10 , 2 déc. 2017
                      Bonsoir,

                      J'irais faire un saut au Service Historique de la Marine à Brest, la semaine prochaine, mais pas avant mardi, jour d'ouverture au public.

                      Mais pour moi, ce qui est inscrit sur le registre des inscrits maritimes correspond aux services pour l'Etat, les services au Commerce étant notés pour mémoire.

                      Ou la Surveillante n'a été qu'à moitié sabordée et renflouée ou il y a eu d'autres bâtiments qui ont porté ce nom. A priori, je ferai confiance aux commissaires et aux fourriers 

                      Cordialement.

                      Anne
                    • laurentquevilly
                      Merci, Anne, pour votre proposition d aide. L épave de la Surveillante n a pas été renflouée. Elle a été découverte en 1979 dans la baie de Bantry où
                      Message 10 de 10 , 3 déc. 2017
                        Merci, Anne, pour votre proposition d'aide. L'épave de la Surveillante n'a pas été  renflouée. Elle a été découverte en 1979 dans la baie de Bantry où son site est aujourd'hui classé. Nous verrons donc si un autre navire portait ce nom. Pour mémoire, de 93 à 1801, le parcours de Varin aura été le Téméraire, la Danaé, La Surveillante, le César-Auguste (que je ne retrouve pas) et enfin la Révolution.
                        Au plaisir de vous lire
                        Laurent
                      Votre message a été soumis avec succès et sera remis aux destinataires brièvement.